Le plus vieil homme du monde, 111 ans, dit que l’amour est le secret d’une longue vie

Nombreux sont ceux qui s’interrogent sur le secret de la longévité pour vivre mieux et plus longtemps. Certains estiment que vivre près de la mer serait profitable pour jouir d’une longue vie. D’autres pensent que le secret réside dans la pratique d’une activité physique et l’adoption d’une alimentation saine et équilibrée. Ce centenaire a pourtant une toute autre explication à sa longévité, comme relayé par nos confrères du Daily Mail.

Il s’appelle Dumitru Comanescu, il est roumain et il est né le 8 novembre 1908 dans le comté de Prahova. Il est diplômé de l’université en 1933 et a travaillé comme ingénieur agronome et durant 70 années.

Le secret de sa longévité

Dumitru Comanescu

Le centenaire a reçu le titre de l’homme le plus âgé au monde. Reconnaissant, ce dernier déclare « Je me sens honoré et béni d’être officiellement, l’homme le plus âgé du monde et de représenter la Roumanie au plus haut niveau ! C’est incroyable ».

Cet arrière-grand-père a enregistré plusieurs événements à son actif. Il a vécu les deux guerres mondiales, de nombreuses dictatures militaires roumaines, sans oublier l’occupation de la Roumanie par l’Union soviétique entre 1944 et 1958.

Dumitru Comanescu 1

En hommage à sa longévité, le centenaire hérite du titre du plus vieil homme et s’est vu décerner une médaille honorifique en plus d’une somme de 1046 Euros.

Dumitru Comanescu 1

Le secret de sa longévité ? Le centenaire clame avec conviction que sa longue vie est due principalement à l’amour avec un grand A. Nourri de l’amour de sa femme, de ses enfants et de ses petits-enfants, il semble avoir vécu toutes ses années dans le bonheur et la sérénité familiale. Il est persuadé que l’amour a permis de rallonger son espérance de vie et rester en bonne santé.

Dimitru a d’ailleurs succédé au Britannique Bob Weighton, décédé à l’âge de 112 ans d’un cancer. Ce dernier a reçu ce titre après le décès du japonais Chitetsu Watanabe, âgé également de 112 ans. Bob Weighton n’a pas manqué de déclarer à ce titre le monde comme étant « un peu en désordre ».

Dumitru Comanescu 3

Sans oublier toutefois, que la française Jeanne Calment a été considérée comme la personne la plus âgée au monde. Née en 1875, elle est décédée en 1997 après avoir vécu 122 ans et 164 jours.

Le secret de longévité d’après les scientifiques

Les chercheurs sont unanimes et semblent avoir trouvé le secret d’une extraordinaire longévité. Il réside tout simplement dans l’efficacité du système immunitaire. Il s’avère que les super-centenaires sont immunisés contre les maladies et ce grâce à leur réponse immunitaire.

Cette conclusion a été tirée de l’étude des cellules immunitaires qui sont les lymphocytes et qui ont été collectés sur des centenaires et d’un groupe témoin. Ils ont de ce fait constaté que chez les super-centenaires, les lymphocytes T étaient pour 80% cytotoxiques, alors qu’ils étaient pour 10 à 20 % du côté de l’autre groupe.

Par ailleurs, les suédois ne dérogent pas à la règle en matière de longévité. Le médecin suédois, Bertil Marklund, dans son livre « les 10 règles d’or de la santé, résume les véritables secrets des suédois pour vivre mieux et plus longtemps. Le conseil du Dr Marklund étant « Vivre ce n’est pas survivre, mais au contraire bien vivre », ce dernier dévoile les directives à suivre :

–       Pratiquer une activité physique régulière : Peu importe laquelle, l’essentiel c’est de bouger et de ne pas céder à la sédentarité.
–       Consacrer du temps pour soi, en évitant le stress qui consume l’énergie vitale et de facto affaiblit le système immunitaire.
–       Dormir suffisamment pour que notre corps se régénère et que notre système de défense se renforce.
–       Faire le plein de vitamine D indispensable au bon fonctionnement de l’organisme et du système immunitaire. Une exposition au soleil quotidienne serait conseillée mais avec modération.
–       Privilégier une alimentation saine en consommant des fruits et légumes sans oublier les épices.
–       S’hydrater suffisamment et boire du café avec modération pour bénéficier de ses antioxydants.
–       Surveiller son poids en mangeant moins, en mâchant lentement et en choisissant les bons aliments.
–       Opter pour une bonne hygiène buccale ayant un impact sur la circulation sanguine.
–       Etre positif en tout temps en éduquant et en habituant son mental à acquérir les bons réflexes et en s’entourant des personnes vivantes et positives.
–       Avoir une bonne vie sociale est important, d’autant plus que la solitude ne rime pas forcément avec une bonne santé et une longue vie.

Lire aussi Quand les arbres nous disent ce qui se passe sous terre

Contenus sponsorisés