Le magnésium, plus efficace que les antidépresseurs d’après une étude

Le magnésium, plus efficace que les antidépresseurs d’après une étude


Le magnésium

Vous souffrez de dépression et en avez assez des antidépresseurs ? Sachez qu’il existe des alternatives naturelles, dont celle que nous allons vous présenter. Elle est abordable et son efficacité a été démontrée. Découvrez de quel remède il s’agit !

La dépression nerveuse est une maladie qui se caractérise par une perte de motivation, un sentiment de désespoir, un sentiment de perte de valeur en tant qu’individu. La dépression survient généralement sous forme de périodes pouvant durer des semaines, des mois ou des années. Selon les cas, la dépression sera qualifiée de légère, de modérée ou de majeure. Elle peut conduire au suicide dans les cas les plus graves. 

Actuellement, il existe différents moyens pour traiter la dépression. Certains patients optent pour les psychothérapies, qui passent par un accompagnement psychologique de la part d’un professionnel de la santé, d’autres pour les médicaments antidépresseurs et d’autres encore pour la combinaison des deux. Bien que les psychothérapies soient essentielles dans le traitement à long terme de la dépression, les antidépresseurs sont quant à eux assez dangereux pour la santé, dans la mesure où ils modifient l’architecture du cerveau. 

En effet, pour réguler la sérotonine, c’est-à-dire l’hormone du bonheur qui est impliquée dans l’humeur, les antidépresseurs, et plus précisément les inhibiteurs de recapture de la sérotonine (IRS) comme le Prozac, l’Effexor ou le Zoloft, ont une action directe sur le système nerveux. D’ailleurs, selon une étude réalisée par les chercheurs de l’Institut Max-Planck de Neurologie et de Sciences cognitives (Leipzig, Allemagne), une seule dose d’antidépresseur suffirait à entraîner cette modification cérébrale. Ainsi, ce type de traitement n’est pas anodin et il convient de réfléchir à des alternatives naturelles. 

Le magnésium, un traitement alternatif contre la dépression ?

D’après une étude réalisée par Emily Tarleton et Benjamin Littenberg du Collège de Médecine de l’Université du Vermont (États-Unis), une prise quotidienne de 248 mg de magnésium conduirait à la résorption des symptômes de la dépression nerveuse. 

Cela s’explique par le fait que le magnésium est un sel minéral essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Il participe à la formation osseuse et dentaire, à la fixation du calcium, à la santé musculaire, à la régulation cardiaque, à la métabolisation des graisses, à la synthétisation des protéines et à la dégradation du sucre afin d’offrir de l’énergie au corps. De plus, il aide à améliorer l’activité de certaines hormones et joue un rôle capital dans la transmission de signaux nerveux vers le système nerveux central. 

Ainsi, une carence en magnésium est à l’origine de crampes musculaires, d’une fatigue intense, d’hyperémotivité, de tremblements, d’anxiété et d’états dépressifs. Il convient donc d’opter pour une supplémentation quotidienne en magnésium, à hauteur de 248 mg selon les chercheurs, pour prévenir et soigner de tels symptômes car le magnésium offre à l’organisme les moyens nécessaires pour lutter contre le stress, la nervosité, l’angoisse ainsi que la dépression. 

Les autres manières de prévenir et guérir la dépression

À noter également que d’autres alternatives naturelles, qui peuvent être associées, préviennent et guérissent la dépression comme c’est le cas de : 

La luminothérapie 

La luminothérapie s’illustre par une exposition quotidienne à une lumière blanche, similaire aux rayons du soleil, qui permet de traiter une dépression saisonnière. En effet, la luminothérapie favorise le rétablissement de l’horloge biologique interne, c’est-à-dire qu’elle régule le rythme de sommeil, la température, la sécrétion de certaines hormones dont la mélatonine (hormone favorisant l’endormissement), la pression artérielle ainsi que le métabolisme. De plus, la lumière qui passe à travers les yeux est transformée en signaux électriques qui favorisent le bon fonctionnement de neurotransmetteurs tels que la sérotonine, l’hormone du bonheur qui est généralement déficitaire en cas de dépression.  

La thérapie cognitive basée sur la pleine conscience (TCBPC)

Conçue spécialement pour prévenir les rechutes dépressives et traiter la dépression, la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience consiste à faire de la méditation guidée et des exercices corporels couplés à des temps d’échange. Il s’agit d’une technique où le patient est pleinement impliqué dans son traitement afin qu’il puisse avoir les clés pour s’auto-aider et s’auto-rassurer à l’aide de pensées positives en cas de sensations d’angoisse, de stress, de nervosité, d’idées sombres et de début de rechute. 

L’hypnothérapie 

Étant donné que la dépression est multifactorielle et qu’elle peut trouver certaines origines dans l’inconscient, l’hypnothérapie permet de mettre en lumière ces dernières. Grâce à l’hypnose, la personne dépressive se libère de certains comportements acquis par l’inconscient et se détache d’exigences familiales, relationnelles ou sociétales qui l’empêchent de faire des choix de vie la rendant heureuse ou correspondant à ses valeurs intimes.


Loading...