x

Le créateur du jeu vidéo Fortnite achète des forêts entières pour empêcher qu’elles ne soient rasées

Il fut un temps où une grande partie de la terre était recouverte de forêts : La moitié des Etats-Unis, les trois quart du Canada et la majorité de l’Europe. Aujourd’hui, les forêts couvrent à peine 30% de la superficie terrestre mondiale. Cette diminution spectaculaire est principalement due à la déforestation et au développement urbain. Heureusement, certains d’entre nous œuvrent activement pour protéger le monde dans lequel on vit, à l’instar de Tim Sweeney, le créateur de Fortnite, qui achète des forêts entières pour empêcher qu’elles ne soient rasées.

Produit par la société de jeux vidéo et de logiciels 3D Epic Games, Fortnite est incontestablement l’un des jeux les plus populaires  de cette dernière décennie. Son créateur, Tim Sweeney, est un milliardaire qui n’hésite pas à mettre la main à la poche pour protéger notre planète. 

Tim Sweeney : Philanthrope et activiste acharné  

Au cours des dix dernières années, Tim Sweeney a fait don de millions de dollars pour financer des projets de conservation de forêts en Caroline du Nord. Ainsi, il a acheté pas moins de 16000 hectares de terres et soutenu de nombreux projets de conservation, comme l’agrandissement de 607 hectares du parc national Mount Mitchell. 

En novembre 2016, une grande société a voulu raser 2832 hectares du milieu sauvage de Box Creek, afin de l’utiliser pour transporter des lignes éléctriques. Pour les en empêcher, Sweeney a fait don de 15 millions de dollars, ce qui a permis de protéger des centaines d’espèces animales et végétales de la région. Il a déclaré : «  C’est l’une des régions les plus diversifiées de Caroline du Nord. Elle abrite des espèces végétales et fauniques si rares qu’elle semblait parfaitement adaptée aux besoins du Fish and Wildlife Service. C’est un premier pas, il y aura d’autres endroits protégés. L’objectif est de relier South Mountains State Park à Chimney Rock. C’est une pièce du puzzle. »

Dans la poursuite de son projet, le créateur a acheté, un an plus tard, 78 hectares dans le comté d’Alamance pour la modique somme de 1 973 000 dollars. Josh Keller, un représentant de Sweeney, a garanti quant à lui que le terrain ne serait pas aménagé. A savoir que l’an dernier, il a acquis un terrain de 607 hectares appelé Stone Hills et l’a ainsi protégé contre un projet de transformation en centre de villégiature de golf. L’homme a expliqué : «  J’ai acheté ce terrain parce qu’il possède une belle forêt de pins à longues feuilles et qu’il était disponible à un prix raisonnable. Je le garderai jusqu’à ce que je trouve un foyer permanent pour la conservation de la nature, ce qui prendra des années voire des décennies. »

La terre est notre habitacle à tous ! Nous espérons donc que toutes les personnes ayant les moyens, le pouvoir et l’influence nécessaires puissent prendre exemple sur cet homme de valeur afin de protéger notre environnement

Les dangers de la déforestation

Chaque jour, 2 047 000 arbres sont abattus, soit environ 900 millions chaque année. Ces chiffres nous alarment sur le fait que nous, humains, sommes en train de ruiner notre planète à coups d’abatteuse. 

Un rapport de National Geographic a annoncé que la terre pourrait perdre les deux tiers de ses animaux sauvages d’ici 2020. En effet, les forêts tropicales abritent pas moins de 65% des espèces en voie de disparition dans le monde, et la perte d’habitat due à la déforestation est la principale cause d’extinction de ces êtres vivants. 

De plus, la déforestation joue un rôle capital dans le changement climatique. Les forêts aidant à stabiliser le climat en éliminant le dioxyde de carbone de l’atmosphère. Sans arbres pour éliminer le dioxyde de carbone, celui-ci s’accumule dans l’atmosphère et emprisonne le rayonnement solaire, provoquant un réchauffement massif de la planète et des variations extrêmes de température. 

En outre, à cause de la déforestation, le cycle naturel de l’eau est également perturbé. Nous savons que les arbres puisent l’eau des pluies par leurs racines, or, sans arbres, le sol ne peut pas absorber suffisamment d’eau et devient par conséquent plus sec. Ceci provoque non seulement des inondations et l’érosion du sol, mais également une réduction de l’évaporation de l’eau par les pores des feuilles dans l’atmosphère et donc une raréfaction des précipitations locales qui peut entraîner une sécheresse. 

Ainsi, en continuant à raser nos forêts, ce n’est pas simplement des troncs que nous abattons, c’est aussi et surtout nos vies ! 

Contenus sponsorisés
Loading...