Labyrinthite. Symptômes, causes et traitements

On parle de labyrinthite quand l’oreille interne fait l’objet d’une infection. C’est une inflammation sérieuse du labyrinthe qui est une structure de l’oreille interne, formée de la cochlée et du vestibule. Dans les cas les plus extrêmes, cette affection peut affecter les capacités d'audition. Voici ce qu’il faut savoir.

Une personne sujette à une labyrinthite peut souffrir d’un certain déséquilibre. De plus, ces vertiges précèdent parfois une nausée, un malaise ou dans certains cas, des vomissements.

labyrinthite1

La labyrinthite et ses symptômes – Source : spm

Le labyrinthe est situé au niveau de l’oreille : plus précisément, il s’agit d’une partie remplie d’un liquide dont le rôle est notamment de créer un équilibre physique. Si cette zone du corps est touchée par une infection, cela peut mener à des complications qui peuvent être plus ou moins alarmantes.

Quelles sont les causes de la labyrinthite ?

Les causes exactes de cette affection ne sont pas clairement déterminées, toutefois, on peut noter plus d’un facteur pouvant expliquer l’apparition de cette maladie. En voici une liste non exhaustive :

stress constant

La labyrinthite peut être liée à des périodes de stress constantes – Source : spm

  • Une pneumonie ou toute autre infection bactérienne
  • Une blessure survenue au niveau de la tête ou directement à l’oreille. Il se peut également que la labyrinthite se manifeste après un traumatisme
  • Le virus de la grippe, la varicelle-zona, un virus de type respiratoire ou toute autre infection d’ordre virale
  • Le vertige paroxystique bénin : il se traduit par des vertiges liés à des mouvements de tête ou à des changements de position brusques.

Revus par le Dr Shuvani Sanyal, éditrice médicale pour Healthline, certains facteurs de risque peuvent également prédisposer à une labyrinthite. Parmi eux :

  • La consommation excessive d’alcool
  • Le tabagisme
  • Des antécédents d’allergie
  • Certains médicaments
  • Une fatigue prolongée
  • Un stress extrême

En effet, d’après le Dr Angela M. Bell, spécialisée en médecine interne, l’anxiété et le stress peuvent contribuer au dysfonctionnement du système vestibulaire. En cause, des niveaux élevés de cortisol, hormone du stress, qui impactent négativement la transmission de l’information neuronale entre le cerveau et ce même système.
Dans les facteurs les plus graves entraînant les symptômes de la labyrinthite, on relève des maladies telles qu’une tumeur au niveau de l’encéphale ou un accident vasculaire cérébral. Vous pouvez vous renseigner sur les 5 symptômes  d’un AVC à connaître.

Quels sont les symptômes de la labyrinthite ?

symptome labyrintithe

La labyrinthite se caractérise notamment par des vertiges – Source : spm

1. Un vertige intense

Le liquide présent dans le labyrinthe a pour fonction de nous donner un sens de l’espace mais si celui-ci est infecté, des vertiges surviendront.  La personne peut alors avoir l’impression de tourner sur elle-même ou que l’environnement tourne autour d’elle.

2. Un déséquilibre

Ce symptôme est similaire à celui du vertige et se caractérise par une difficulté à se tenir dans une bonne position. Ce déséquilibre est d’autant plus alarmant que la personne est susceptible de tomber et de se blesser.

3. La sensation d’oreille bouchée

La labyrinthite peut entraîner l’obstruction de l’oreille. C’est la même sensation que si vous étiez à haute altitude ou quand de l’eau pénètre dans votre oreille. Si c’est du cérumen, un mélange d’ail et d’huile d’olive peut réduire la douleur. 

4. Un bourdonnement dans l’oreille

Un son continu et incommodant dans l’oreille témoigne d’un acouphène qui  se fait généralement ressentir quand la personne se retrouve dans un endroit isolé du bruit. En effet, c’est un son particulièrement faible et il est plus difficile de s’en rendre compte pendant  la journée, c’est donc par exemple au moment du coucher qu’il devient véritablement notable. Quant au bruit, il peut s’apparenter au bourdonnement d’une abeille.

5. Une difficulté à entendre

Que vous ayez ou non la sensation d’une oreille bouchée, votre capacité à écouter et à entendre est forcément affectée si vous êtes atteints d’une labyrinthite. Toutefois, dès que celle-ci s’atténue, votre audition revient à la normale.

6. Des maux de tête

Les maux de tête sont généralement inévitables lors d’une crise de labyrinthite et cette dernière se traduit par une douleur au niveau de la tête. Par ailleurs, les maux de tête peuvent aussi révéler d’autres problèmes de santé.

Comment soulager la labyrinthite naturellement ?

traitement labiryntithe

La labyrinthite peut être soulagée en changeant ses habitudes au quotidien – Source : spm

S’il n’existe pas de traitement agissant directement sur la labyrinthite, les symptômes, eux, peuvent disparaître en l’espace de quelques jours. Recommandées par le NHS UK, système de santé publique britannique, il existe toutefois un certain nombre de mesures pour favoriser la disparition de cette infection :

  • Au moment du coucher, éviter de garder les lumières allumées
  • Bien que vos habitudes puissent reprendre de plus belle (et progressivement) après deux ou trois jours, il faut par exemple éviter de conduire, de grimper sur une échelle ou de faire du vélo.
  • Essayez du mieux que vous pouvez de ne pas bouger la tête de manière brusque et de faire en sorte de vous mettre dans des positions qui ne soient pas susceptibles de déclencher le vertige.
  • Abstenez-vous de consommer de la caféine, de l’alcool, de fumer et tout ce qui pourrait favoriser le stress
  • Au moindre sentiment d’étourdissement, installez-vous sur un siège ou couchez-vous rapidement. Essayez également d’éviter les environnements bruyants et faites en sorte de rester accompagnés.
alimentation

La labyrinthite exige une meilleure alimentation  – Source : spm

Pour les cas les plus inquiétants, votre médecin pourrait vous prescrire des anticholinergiques et des anti-nauséeux, qui agiront en médiateurs dans le système nerveux central.

Mise en garde : En cas de doute sur votre état de santé, demandez toujours l’avis de votre médecin traitant. Si les symptômes de la labyrinthite s’accompagnent de convulsions, d’une fièvre supérieure à 39 degrés Celsius ou d’évanouissements, consultez immédiatement un professionnel de santé.

Pour prévenir les symptômes invalidants liés à cette affection, il peut s’avérer judicieux d’adopter une meilleure hygiène de vie. Maintenez une alimentation riche en fruits et légumes et buvez beaucoup d’eau. Aussi, évitez toute source de stress et dormez suffisamment.

Lire aussi Voici pourquoi il ne faut plus dormir les cheveux mouillés

Contenus sponsorisés