« J’étais la mère porteuse pour ma meilleure amie mais elle est morte avant mon accouchement »

Que ce soit pour une raison d’infertilité ou des problèmes de santé particulièrement graves, certaines femmes sont dans l’incapacité de procréer. L’histoire qui va suivre est celle d’une femme qui a porté le bébé d’une amie incapable d’enfanter. Seulement, cette dernière est décédée sans jamais avoir rencontré son enfant. Une tragédie relayée par le site Daily Mail.

Jessica Brockie, mère de deux enfants et épouse de Jeremy Brockie, un footballeur néo-zélandais, avait accepté de porter le bébé de Bec Arena, une amie de longue date. Cette dernière s’est tournée vers Jessica quand elle a appris qu’elle était atteinte de fibrose kystique.

Quelque temps plus tard, cet espoir avait viré au drame quand Bec est décédée des complications inhérentes à sa maladie. Elle n’aura jamais assisté à la naissance de son propre enfant.

Bec Arena est morte avant de voir son bébé

Quand elle a annoncé la future mise au monde de son enfant, Bec a exprimé sa joie envers son amie qu’elle avait décrite comme « altruiste ».

deux familles

Les deux familles se mettent en scènes – Source : spm

Ainsi, la reconnaissance de Bec et de son mari Gareth envers Jessica s’était exprimée sans commune mesure. Mais il n’était qu’une question de quelques mois avant que les événements ne prennent une tournure tout à fait déchirante. Comme rapporté par le Daily MailBec est morte de fibrose kystique dans les mois qui ont suivi la joie de la famille Arena et Brockie.

En dehors des problèmes de santé, il semble par ailleurs que l’infertilité est à la hausse à cause d’un certain nombre de facteurs.

jess

Jess était honorée de porter le bébé pour son amie. Source : spm

L’altruisme de Jessica Brockie

Jeremy Brockie, avait quant à lui exposé à quel point il était « fier » de sa femme pour avoir investi son temps et son corps pour ses amis de longue de date. « C’était un tel plaisir d’être impliqué dans un si beau voyage et j’étais si heureux que nous puissions le faire avec autant de solidarité. Pouvoir aider une famille telle que celle-ci est tellement gratifiant » avait-il exprimé.

bec

Bec au début de la grossesse de Jessica – Source : spm

Après la naissance du garçon, Jessica avait de son côté rendu un hommage poignant à son amie en la remerciant de cette inestimable « aventure » et de lui avoir permis de parcourir ce bout de chemin.

Par ailleurs, afin que les coûts liés à l’éducation du bébé soient couverts, une personne proche de Gareth a créé un compte GoFunMe dans lequel on peut lire : « Bec n’a jamais été du genre à parler de ses épreuves ou à demander de l’aide. Elle combattait cependant des complications personnelles plus grandes que ce qu’on pourrait véritablement imaginer. ». Gareth est resté fort et devait faire face à d’indéniables difficultés financières et émotionnelles.

L’altruisme de Jessica n’est pas un cas isolé. On peut observer cela chez certains cas de mères porteuses comme en témoigne une femme de 50 ans qui avait accouché du bébé de son propre fils.

Les symptômes de la fibrose kystique chez l’adulte

Alors que les symptômes de la fibrose kystique ou mucoviscidose sont généralement d’ordre digestif chez les bébés et se traduisent par des sécrétions dans le nez et les oreilles chez l’enfant, il en est tout autre chez l’adulte. Comme indiqué par le Dr Natascha Remus en charge du Centre de référence de de Compétence de la Mucoviscidose du CHI de Créteil, la maladie touche presque tous les organes chez l’adulte. Cela se traduit par les symptômes suivants :

  • Des troubles ORL qui se manifestent par des sécrétions dans le nez ou les oreilles. Dans certains cas, elles peuvent persister et provoquer des sinusites chroniques ;
  • Le corps peut émettre des sécrétions plus épaisses ou une hyperviscosité ;
  • L’insuffisance pancréatique responsable de difficultés digestives dont de sérieuses diarrhées ;
  • Des problèmes pulmonaires qui se traduisent par une certaine sensibilité aux bronchites et une toux persistante. Cela peut même aller jusqu’à une insuffisance respiratoire chronique pour les stades les plus évolués ;
  • Perte de sel quand le patient sue (adulte ou enfant). Il doit par conséquent boire davantage ajouter plus de sel dans son alimentation ;
  • La cirrhose hépatite. 40 % des patients concernés ;
  • Des problèmes de fertilité : Chez l’homme, il s’agira d’infertilité tandis que chez la femme d’hypofertilité. Ce dernier cas de figure est provoqué par les sécrétions dans l’utérus et les trompes.

Il devient plus difficile de traiter les patients plus âgés dont l’affection concerne notamment des douleurs articulaires et osseuses. Par ailleurs, le cœur peut être touché par la fibrose kystique quand il s’agit d’un cas au stade évolué. Il s’agit en outre d’une situation alarmante quand les signes suivants sont observés :

  • De violentes douleurs abdominales
  • Des crachats en sang
  • Une déshydratation. Celle-ci étant plus manifeste lors des périodes de forte chaleur
  • Un arrêt des selles
  • Une altération rapide de la fonction respiratoire
  • Des vomissements de sang

Découvrez à ce propos, l’histoire de Daniel James-Lacey McInerney, un jeune homme de 21 ans atteint de fibrose kystique et qui a battu le coronavirus.

Lire aussi Les phénomènes célestes du mois d’avril éclaireront le ciel : une chute d’étoiles filantes tombera et sera porteuse d’espoir

Contenus sponsorisés