« Je n’aurais jamais pensé devoir me battre pour respirer  » Une victime du Coronavirus se filme avant de mourir

Alors que pour certains, le Covid-19 prend la forme d’une simple grippe et disparaît au bout de quelques jours, d’autres connaissent des symptômes pénibles qui s’installent dans le temps. Fatigue persistante, toux sèche ou encore essoufflement peuvent rythmer le quotidien des malades du Covid-19. Aux Etats-Unis, une femme âgée de 43 ans infectée par le coronavirus a succombé à la maladie après un court combat, révèle le site Today. 

Depuis que le nouveau coronavirus a émergé de son foyer d’origine, la Chine, de nombreux pays font face à une panique invraisemblable. Après plusieurs mois de lutte contre le virus, ce dernier continue de se propager et de décimer des vies quotidiennement. Malgré la mobilisation des scientifiques depuis le début de la crise pandémique, il n’existe ni traitement ni vaccin qui ont fait leurs preuves contre le Covid-19.

La flambée de cas dans plusieurs pays du monde porte à croire que le virus continue de gagner du terrain çà et là de la planète. Dans une vidéo déchirante publiée sur les réseaux sociaux, une femme de 43 ans explique sa souffrance et adresse un message pour sensibiliser les gens contre le coronavirus, rapporte l’émission américaine Today.

Une femme atteinte de covid-19 partage son expérience douloureuse

Sara Montoya, 43 ans, a contracté le Covid-19 quelques mois avant de publier sa vidéo. Souffrant de maux de tête insoutenables, elle pensait qu’elle avait une simple sinusite avant de se faire tester et de découvrir qu’elle avait été infectée par le coronavirus.  Face à ses symptômes insupportables, la femme a décidé de poster une vidéo sur les réseaux sociaux pour mettre en garde les internautes contre les risques de la maladie et les inviter à se protéger.

Sarah Montaya 
Sarah Montaya en bonne santé entourée de ses proches – Source : Facebook Sarah Montaya

Dans la vidéo, on peut voir Sara Montoya, le souffle coupé, adresser un message des plus émouvants. “Je n’aurais jamais pensé devoir me battre pour respirer”, a-t-elle révélé. La femme, qui souffrait d’une dyspnée causée par le coronavirus, a réalisé que certains gestes que nous considérons comme acquis pouvaient être altérés du jour au lendemain. “Veuillez ne pas mettre votre famille en danger. J’ai fait de mon mieux. Ça ne vaut pas le coup”, a-t-elle ajouté.

Sara Montoya a invité le gens à mettre leurs masques pour se protéger contre le virus et à ne sortir qu’en cas d’extrême nécessité. “Je me suis trop battu pour avoir la vie que j’ai maintenant et je refuse d’abandonner. Mes enfants me manquent. Mon mari me manque. Avec la grâce de Dieu, je vais quitter cet hôpital. Je ne sais pas quand mais je le ferai”, a-t-elle assuré.

Sarah Montaya 1 
Sara Montaya accompagnée de sa fille dans une galerie pendant les fêtes de Noël – Source : Facebook Sarah Montaya

Sa fille, Jasmin Chavez, a considéré que la vidéo était embarrassante et a demandé à sa mère de la supprimer. Mais cette dernière a refusé. Lorsque la mère a été admise à l’hôpital, elle a d’abord reçu de l’oxygène pendant quelques jours, avant d’être intubée.

Ensuite, les médecins ont réalisé que la femme souffrait d’une infection à staphylocoque dorée. Après s’être battu pendant 44 jours pour survivre, Sara Montoya a succombé à la maladie, laissant ses proches dans une tristesse inconsolable.

Source : Facebook Sarah Montaya

“Je pensais vraiment qu’elle rentrerait à la maison avec une machine à oxygène. Ma famille avait encore besoin d’elle. Je veux juste que notre communauté prenne le virus au sérieux”, a déclaré Jasmin Chavez. Après avoir exhorté sa mère de supprimer ladite vidéo, la fille a réalisé que la défunte avait de bonnes raisons de vouloir adresser ce message et sensibiliser les gens face à ce fléau sanitaire.

L’essoufflement : un symptôme sévère du coronavirus

La liste des symptômes liés au nouveau coronavirus ne cesse de se rallonger à mesure que les connaissances scientifiques s’approfondissent. Comme l’indique l’OMS, l’infection à coronavirus peut causer plusieurs signes cliniques dont des troubles respiratoires, de la fièvre, une toux, un essoufflement ainsi que des difficultés respiratoires.

Le Dr Patrick Aubé, médecin généraliste, indique au Journal des Femmes que la dyspnée peut être conséquente au Covid-19. Cette sensation de gêne respiratoire est susceptible d’alerter sur une complication liée à la maladie et nécessite une prise en charge en urgence.

En effet, le Dr Aubé explique que si l’infection donne lieu à “une gêne respiratoire qui devient permanente avec souffle court, difficulté à inspirer et à expirer” ou encore à “une aggravation importante de la toux”, ces signes cliniques peuvent signaler une pneumopathie. Parfois, cette maladie évolue vers une détresse ou une insuffisance respiratoire qui nécessitent des soins intensifs.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close