Humilier les autres pour démontrer sa puissance ne fait que révéler sa propre médiocrité

Les personnes qui se complaisent dans l’humiliation d’autrui sont celles qui prêchent la loi du « plus fort ». Pourtant, cette force est bien souvent un stratagème élaboré afin de dissimuler leur faiblesse. Cette dernière est conjointement liée à leur dite puissance, qui ne fait que révéler leur propre médiocrité.

Plusieurs personnes profitent de ce que la vie leur a donné comme vertus, qu’elles soient d’ordre financier, social ou professionnel pour mieux piétiner autrui. Une preuve de bassesse regrettable qui ne fait que mettre en avant un trouble chez la personne persécutrice.

Un bouclier face aux difficultés de la vie

Nous sommes probablement tous d’accord sur le fait que la vie est faite de hauts et de bas. Cette évidence, nous la constatons au quotidien. On se demande alors pourquoi certaines personnes la rendent davantage difficile pour leur entourage. D’ailleurs, l’humiliation est d’autant plus difficile à vivre durant l’enfance.

La personne qui humilie lautre ne fait que miroiter sa propre mediocrite

La personne qui humilie l’autre ne fait que miroiter sa propre médiocrité – Source : spm

En ayant connaissance de la dureté de la vie, les valeurs, les principes, la vertu et tout ce qui rend le monde plus supportable ont été pensés avant de devenir des modes de vies à adopter par l’humanité. On nous a donc inculqué gentillesse, générosité, empathie, afin de les mettre en exergue vis-à-vis de la société. Ces éléments de « bienséance » nous accompagnent toute notre vie et nous tentons tant bien que mal d’être de « bons » êtres humains. Seulement voilà, parmi nous, il y a aussi ceux qui préfèrent renier tout cela et n’hésitent pas à humilier les autres pour se sentir plus forts. En cause, leur envie de se protéger des aléas de la vie en écrasant tous ceux qui croisent leur chemin.

Affirmer sa puissance à tout prix

Cela peut être dû à l’éducation ou à des expériences de vie traumatisantes mais souvent, les personnes qui n’hésitent pas à piétiner les autres pour arriver à leurs fins souffrent d’un véritable manque de confiance en soi. Considérant l’empathie ou la bienveillance comme des faiblesses, elles peuvent être loties en richesse, en popularité, en attributs physiques avantageux, en statut socio-professionnel ou même en chance. Mais malgré tous ses avantages, elles ressentent tout de même le besoin de s’affirmer en rabaissant ceux qui les entourent. Ainsi, l’idée d’écraser plus « petit » que soit devient leur modus operandi.

Elles se retrouvent alors à dénigrer les autres, en mettant en avant leurs privilèges et en traitant ces derniers avec mépris. Ces individus ne reconnaissent généralement jamais leurs erreurs et se complaisent dans ce schéma de vie qu’ils reproduisent au quotidien.

Lhumiliation peut se produire au travail

L’humiliation peut se produire au travail – Source : spm

D’où vient ce besoin d’humilier les autres ?

De nombreuses personnes considèrent que l’humiliation est l’apanage des plus forts et de ce fait, en font preuve à chaque fois qu’elles se sentent menacées. Seulement, il existe un problème intrinsèque à ce type de comportement puisque ces individus font en réalité fausse route sur ce que cela signifie réellement d’être une personne de caractère. En effet, être fort consiste à donner de l’amour, à faire preuve de courage, de bienveillance et de compassion, mais aussi à savoir se montrer vulnérable dans certaines situations. Pour autant, celui ou celle qui humilie sans réfléchir n’en est pas conscient et c’est compréhensible : cette personne est généralement aveuglée par sa peur de l’échec et son manque d’assurance.

Traitez les autres comme vous aimeriez être traité

Les valeurs qui régissent une certaine harmonie dans le monde représentent la pierre angulaire de toutes les choses qui nous permettent de mieux avancer dans la vie. Au contraire, l’égoïsme, le manque de respect et de principes ne font que créer un chemin vers un mal-être profond. Paradoxalement, il est vrai que l’Homme est en soi, un être égoïste. Mais cela n’est aucunement péjoratif dès lors que nous en avons conscience. En effet et à partir du moment où nous réalisons nos défauts, nous ouvrons la voie à l’amélioration, à la considération et à la bienveillance envers les autres. Comme le dit si bien cette citation d’un poète allemand : « Les défauts ne nous montrent que l’homme. Les bonnes qualités révèlent l’individu ».

Lire aussi Que faire lorsqu’un chien vous attaque ? 6 astuces simples pour vous en sortir facilement

Contenus sponsorisés