Des parents alertent sur les dangers des piles bouton après que leur fille de 3 ans soit décédée

Généralement, les parents s’efforcent à donner le meilleur d’eux-mêmes pour permettre à leurs bambins d’apprendre de nouvelles choses, d’acquérir des aptitudes essentielles et de s’épanouir au quotidien. Pourtant, malgré toute leur bonne volonté, il arrive parfois que certains événements tragiques surviennent et dénouent tout ce qu’ils avaient construits. S’ils sombrent immanquablement dans la culpabilité, certains décident de partager leur expérience pour protéger d’autres enfants. Dans un témoignage partagé par ABC News, des parents ont lancé une alerte sur les dangers des piles bouton, après que leur fille de 3 ans soit décédée en en avalant une. 

Saviez-vous qu’en France, les accidents de la vie courante sont responsables de près de 20 000 décès chaque année ? Touchant les enfants de 0 à 16 ans, on estime que la plupart de ces accidents qui surviennent à l’intérieur de la maison peuvent pourtant être évités. En Australie, des parents endeuillés ont mis en garde sur les dangers des piles bouton, après que leur fillette de 3 ans soit décédée. Ce témoignage poignant a été relayé par ABC News.

Une fille de 3 ans décède en avalant une pile bouton

Il est communément admis que le décès d’un enfant change un parent pour toujours. Lorraine et David Conway, parents de la petite Brittney, 3 ans, ont fait face à une épreuve terriblement douloureuse. Trois semaines après avoir avalé une pile bouton, la fillette est décédée à l’hôpital pour enfants du Queensland.

brittney

Brittney, 3 ans, est décédée tragiquement après avoir avalé une pile bouton. Source : ABC News

“Elle avait une nature juste magnifique, une petite fille vraiment contente et heureuse”, a décrit sa mère submergée par le chagrin. “Elle avait mille étincelles dans les yeux”, a-t-elle ajouté. On retrouve fréquemment des piles bouton dans les articles électroménagers, la télévision, les télécommandes ou encore certains jouets pour enfants.

piles

Les piles bouton peuvent être dangereuses pour les enfants. Source : ABC News

Malheureusement, la curiosité des bambins en bas âge peut les pousser à explorer cet objet en le portant à leur bouche, avec le risque de l’avaler.

Des symptômes qui font penser à une simple intoxication alimentaire

Après avoir donné à Brittney une sucette, la mère a été surprise d’entendre sa fillette se plaindre de douleurs à la poitrine. Après avoir vomi deux fois, le diagnostic d’une intoxication alimentaire semblait le plus pertinent pour le médecin qui l’a examinée. Mais le lendemain, l’enfant a encore vomi après avoir mangé et a eu un saignement nasal inexpliqué. Encore une fois, elle a manifesté une douleur soudaine à la poitrine.

Une pile de bouton qui a fini par brûler son œsophage

Prise de panique, Mme Conway a emmené sa fille à l’hôpital et a demandé au médecin de l’examiner.

brittney

l’hôpital où Brittney est décédée. Source : ABC News

Cependant, ce dernier n’a pas jugé utile de lui faire une radiographie pulmonaire et a seulement conseillé à la mère de la surveiller. Pour lui, ce malaise était dû à la présence d’un virus dans son organisme. Pourtant, la mère était dubitative face à ce diagnostic. “Je ne suis en aucun cas médecin, je ne suis qu’une maman, mais je savais juste que quelque chose n’allait pas”, a-t-elle révélé. Neuf jours plus tard, Brittney a ressenti un mal de gorge et ne parvenait plus à s’alimenter. Pendant la nuit, sa mère est allée dans sa chambre pour vérifier qu’elle allait bien, et c’est là qu’elle a découvert une scène horrifiante. “Brittney gisait dans une mare de sang, inconsciente”, a-t-elle indiqué.

brittney1

La mort de Brittney a laissé un énorme un vide dans la vie de ses parents. Source : ABC News

Transportée en urgence à l’hôpital, la fillette a enfin fait une radiographie qui a révélé qu’elle avait une pile bouton dans la poitrine. “Il avait brûlé à travers son oesophage, dans l’aorte”, a expliqué sa mère. Après avoir subi des interventions chirurgicales pour retirer l’objet, la fille a finalement succombé à ses blessures huit jours plus tard.

brittney3

Les parents endeuillés se soutiennent pour surmonter leur chagrin. Source : ABC News

Dévastée, la mère a déploré “je savais évidemment que c’était un objet qu’il fallait éloigner des enfants, mais je ne savais pas à quel point il était dangereux”. Suite à ce drame, les parents se doivent de faire leur deuil et surmonter cette épreuve difficile et de traverser les étapes du deuil.

Malheureusement, Brittney n’est pas la seule à avoir perdu la vie à cause d’une pile bouton.

brittney2

Andrea Shoesmith a perdu sa fille, Summer Steer, 4 ans, qui est morte après avoir avalé une pile bouton en 2013. Source : ABC News

Ruth Barker, pédiatre d’urgence, a expliqué : “Il ne faut que deux secondes à un enfant pour prendre une pile et l’avaler”, ajoutant que “si la batterie se coince, elle décompose l’eau dans le corps pour produire un produit chimique qui provoque de graves brûlures internes”.

Les symptômes qui peuvent accompagner l’ingestion d’une pile bouton

S’il est difficile de contrôler les mouvements de nos bambins, faire preuve d’une vigilance constante est primordial pour prévenir les accidents domestiques. Ainsi, les enfants doivent être surveillés en permanence lorsqu’ils jouent ou manipulent des objets à risque. Par ailleurs, il est nécessaire de connaître les symptômes liés à l’ingestion d’une pile à bouton, comme précisé dans ouest france. Souvent, l’enfant ressent une douleur constante, refuse de boire ou de s’alimenter, vomit ou ressent des difficultés à avaler. En cas de doute, les parents doivent immédiatement contacter le 15 ou se rendre aux urgences.

Lire aussi Cette fillette meurt en utilisant son smartphone dans la baignoire : la mère voit le corps sans vie par la fenêtre

Contenus sponsorisés