Comment lutter contre la condensation sur vos fenêtres pendant la nuit ? 6 solutions rapides

La condensation est un phénomène qui se produit lorsque l’humidité de l’air chaud entre en contact avec une surface froide. L’air saturé en vapeur d’eau subit alors un refroidissement et passe de l’état de vapeur à l’état liquide, ce qui se traduit par des gouttelettes d’eau et de la buée sur les fenêtres et les vitrages. Souvent, ce phénomène apparaît lorsque le niveau d’humidité est élevé et qu’elle condense sur des surfaces froides telles qu’un vitrage. Pour éviter la formation de condensation sur les fenêtres pendant la nuit, il existe six solutions à connaître.

Buée sur les vitres, humidité dans les murs, décollement du papier peint, apparition de moisissures ou encore décollement de peinture … Autant de conséquences liées à la présence de condensation dans une maison. Pour éviter les problèmes de condensation, certaines règles sont de rigueur.

Quels sont les risques de la condensation ?

La condensation est un phénomène courant qui signale souvent des problèmes d’humidité dans la maison.

condensation fenêtre

La condensation est un phénomène fréquent – Source : spm

Une humidité excessive entraîne une saturation de l’air et le surplus de vapeur d’eau finit par se liquéfier. Le contact entre l’air chaud et la surface froide crée un pont thermique. Parfois, des moisissures apparaissent sur les plafonds, les murs ou la salle de bain.

humidité

L’humidité peut engendrer de la moisissure – Source : spm

Ces champignons peuvent être responsables d’une mauvaise qualité de l’air, et engendrer des problèmes respiratoires sur le long terme. En sus, il arrive parfois que l’excès d’humidité engendre de mauvaises odeurs. Par ailleurs, la condensation peut détériorer les matériaux et revêtements de la maison (bois, papier-peint, peintures). Pour prévenir les dégâts liés à la condensation, mieux vaut agir au plus vite.

Comment mesurer le taux d’humidité ?

Pour savoir si vous avez un problème de condensation, il faut d’abord mesurer le taux d’humidité dans la maison. On considère qu’un taux d’humidité relative idéale doit être compris entre 30 et 60%. Vous pouvez vous armer d’un thermomètre-hygromètre pour faire un diagnostic humidité. Ainsi, un taux supérieur à 60% est susceptible d’avoir des effets néfastes sur votre santé et sur votre habitation. Cependant, si le taux d’humidité est inférieur à 20%, il ne présente pas de risque pour les occupants de la maison, mais peut causer un certain inconfort (air trop sec).

Comment remédier à un problème de condensation à l’intérieur de la maison ?

Pour prévenir les dégâts liés à la condensation, mieux vaut agir au plus vite.

Voici nos solutions pour lutter contre la condensation :

  • Chauffer les pièces où la condensation est présente pour prévenir l’humidité
  • Nettoyer les grilles d’aération régulièrement pour assurer la performance de la ventilation
  • Aérer quotidiennement la maison et ouvrir les fenêtres pour laisser circuler l’air pendant au moins 15 minutes, même en hiver
  • Placer un absorbeur d’humidité ou un déshumidificateur dans les pièces très humides
  • Choisir des plantes d’intérieur pour lutter contre la condensation
  • Remplacer les fenêtres à simple vitrage par des fenêtres à double vitrage

Grâce à ces 6 solutions, vous pouvez jouir d’un climat intérieur sain et protéger votre habitation contre les dégâts liés à l’humidité.

Lire aussi Condensation à l’intérieur du double vitrage, l’astuce magique pour s’en débarrasser

Contenus sponsorisés