Cette photo d’enfants utilisant le wifi d’un restaurant pour faire leurs devoirs fait le tour du monde

Cette année a été marquée par l’émergence d’une maladie virale redoutée de tous, le Covid-19. Depuis fin 2019, le nouveau coronavirus a contraint plusieurs pays du monde à mettre en place des mesures drastiques pour contenir l’épidémie. Toutefois, il a été décidé qu’en l’absence de traitement et de vaccin, le retour à une vie normale requiert une prudence constante. Selon CNN, une photo prise en Californie a fait le tour des réseaux sociaux. Sur cette image, on peut voir deux filles qui font leurs devoirs en utilisant le wifi du Taco Bell, une célèbre chaîne de restaurant américaine. 

Alors que de nombreux pays sont frappés de plein fouet par la pandémie de Covid-19, les mesures envisagées par les établissements scolaires se doivent de s’adapter à la situation. Ainsi, certaines écoles ont dû fermer quelques jours après avoir rouvert suite à la découverte de plusieurs cas de contaminations. En Californie, une photographie choquante a fait le tour des réseaux sociaux. D’après CNN, deux filles ont été aperçues assises par terre devant un Taco Bell pour utiliser le wifi de l’établissement et faire leurs devoirs.

Une photo qui révèle une réalité outrageante

Alors que plusieurs habitants en Californie disposent de ressources matérielles leur permettant de mener une vie paisible, d’autres se voient confrontés à la précarité. Sur une photo qui est devenue virale, on peut voir deux jeunes filles assises devant un restaurant pour utiliser sa connexion wifi. Le pays de l’Oncle Sam a toujours connu des disparités d’accès aux technologies informatiques. Sur ladite photo, les deux filles tiennent leur ordinateur sur leurs genoux et tentent tant bien que mal de lire les informations qui se trouvent sur leur écran d’ordinateur. À côté, on peut voir des employés du Taco Bell s’accroupir pour discuter avec les jeunes filles.

D’après une étude menée en juin 2020 et publiée dans Common Sense Media, 15 à 16 millions d’élèves des écoles publiques vivent dans des foyers avec une mauvaise connexion Internet ou des appareils sous-performants. Suite à la diffusion de cette image, le superviseur du comté de Monterey, Luis Alejo, a tweeté la photo en signalant “nous devons faire mieux et résoudre cette fracture numérique une fois pour toute pour tous les étudiants californiens”. Interrogé à ce propos par CNN, il a précisé : “la Californie est la capitale mondiale de la technologie, c’est une honte”. Il a ensuite ajouté “La Vallée de la Salinas se trouve à 45 minutes de la Silicon Valley et ici, nous avons un fossé énorme qui dure depuis des années, mais maintenant, il ne fait que s’amplifier à cause de la pandémie”. Ainsi, il semblerait que plusieurs étudiants soient confrontés à une situation similaire qui les empêcherait d’étudier dans de bonnes conditions.

Pendant ce temps, d’autres enfants développent une dépendance et restent sur leurs écrans. Pour Amy Ish, présidente du district scolaire élémentaire de la Vallée de la Salinas, “la fracture numérique est bien réelle”. Ainsi, elle invite l’Etat à “faire de la technologie une priorité”. Selon NBC News, cette photo aurait attiré l’attention d’une femme prénommée Jackie Lopez. Cette dernière se serait penchée sur l’histoire des fillettes et aurait découvert qu’il s’agissait d’une famille de latinos qui vivait dans des conditions précaires. Elle a ensuite lancé une campagne GoFundMe et aurait réussi à amasser plus de 115 000 dollars, soit 98600 euros, pour aider la famille. Un bel exemple de générosité qui doit en inspirer plus d’un !

France : 6,8 millions d’individus n’ont pas d’accès à Internet

Selon Le Figaro, l’association de consommateur l’UFC Que Choisir, a dénoncé une fracture numérique entre ceux qui habitent dans les zones rurales et ceux qui vivent dans les grandes agglomérations. Alors que Internet est devenu un outil indispensable favorisant l’accès à l’information, certains sont parfois privés de cette technologie. C’est ce qu’indique une enquête mesurant “la qualité de l’usage tel qu’il est vécu par les utilisateurs”. D’après les résultats, 6,8 millions de personnes en France seraient privées d’un accès de qualité minimale à Internet, soit 3 Mbits par seconde. En réalité, il semblerait que moins il y’a d’habitants dans une commune, moins le débit internet est performant. Ainsi, il semblerait qu’un effort soit légitime en vue d’améliorer les infrastructures dans le pays et de garantir un accès collectif à Internet.

Lire aussi Ces deux sœurs jumelles identiques ont épousés des frères jumeaux, leurs enfants seront-ils frères et sœurs biologiques ?

Contenus sponsorisés