Cette maman sur le point de mourir, refuse de se faire soigner pour donner une chance de survie à son fils

Etre maman, c’est faire passer son enfant avant soi. Ainsi, une mère donnera toujours la priorité à ses enfants et fera tous les sacrifices nécessaires pour s’assurer qu’ils sont heureux et en bonne santé. L’amour d’une mère étant sans doute le sentiment le plus puissant qui puisse exister. Sans limites, il lui donnera une force dont elle-même ne se serait jamais doutée. L’histoire de Brianna Rawlings, relayée par nos confères du New York Post, nous prouve encore une fois qu’une maman donnerait littéralement sa vie, dans l’espoir de sauver celle de son enfant.

En général, au moment où une femme prend conscience qu’elle donnera naissance à un enfant, nait alors son instinct maternel. La femme qu’elle est a toujours existé, mais la mère, jamais. Plus qu’un statut, c’est un sentiment intrinsèque, viscéral, qui définira désormais toute son existence.

Ainsi, l’amour d’une mère est quelque chose de difficile à expliquer, un mélange de dévotion et de sacrifices sans fin, désintéressés et durables quoi qu’il advienne. Ce lien, inconditionnel et éternel unissant deux corps et deux âmes est par conséquent indéfectible. Son instinct la poussant à protéger sa progéniture au détriment de tout.

Risquer sa vie pour la survie de son enfant

Brianna Rawlings, une jeune femme de 19 ans a fait l’ultime sacrifice pour sauver la vie de son enfant. La jeune fille avait 17 ans et vivait à Sydney, en Australie, quand elle a su qu’elle était enceinte. Malheureusement, le bonheur de cette nouvelle n’aura pas duré longtemps. En effet, à quatre mois de grossesse, les médecins lui ont diagnostiqué une leucémie à cellules NK, un cancer rare et particulièrement ravageur.

S’offrait alors à elle un choix des plus difficiles : mettre fin à sa grossesse afin de mettre toutes les chances de son côté pour combattre la maladie ou risquer sa propre vie pour permettre à son bébé de survivre.

Cette maman sur le point de mourir

Sa fibre maternelle ayant été plus forte, la jeune maman a donc décidé de retarder son traitement afin de mener sa grossesse à terme, réduisant ainsi de moitié ses chances de survie. Brianna a par conséquent enduré, courageusement, des douleurs corporelles atroces, dans l’espoir de pouvoir tenir un jour son enfant dans les bras. Elle a d’ailleurs déclaré au Dailymail : « Ma décision ne concernait que lui et seulement lui ».Le sort s’acharnant contre elle, la jeune femme a contracté une infection qui risquait d’être transmise au bébé, entrainant une césarienne d’urgence trois mois avant terme.

Cette maman sur le point de mourir

Même s’il n’était pas en bonne santé, Kyden a réussi à venir au monde avec succès et sa maman a pu connaître la joie de porter son bébé dans les bras. Malheureusement, son fils a tragiquement perdu son combat pour la vie 12 jours après sa naissance, après avoir contracté une infection à l’estomac.

Brianna, dévastée mais heureuse d’avoir pu rencontrer son bébé a confié au Dailymail : «  Ces 12 jours que j’ai pu passer avec mon bébé ont été les plus heureux de ma vie. J’ai compté ses orteils et ses doigts en lui parlant comme je le faisais lorsqu’il était dans mon ventre. »

Image

Après cette terrible épreuve, la santé de Brianna a semblé s’améliorer. Malheureusement son état a vite empiré et les médecins ont exclu une éventuelle greffe de moelle osseuse proposée par son frère. L’équipe de santé ayant opté pour un essai médicamenteux, coûtant 2100 dollars, environ 1900 euros, toutes les trois semaines.

Sa famille a essayé de collecter l’argent à travers une page GoFundMe. Néanmoins, la jeune femme n’a pas tenu le coup et est décédée avant que le traitement ne puisse être terminé.

Le cancer pendant la grossesse

Le cancer pendant la grossesse est rare. Or, pace qu’il est rare, peu de recherches ont été effectuées sur le sujet. Aussi, de nombreux symptômes tels que les nausées, les vomissements, les ballonnements abdominaux, les saignements rectaux, la fatigue ou encore les maux de tête sont fréquents pendant la grossesse. Pourtant, ces symptômes peuvent également être les signes d’un cancer.

Découvrir que vous avez un cancer est difficile et bouleversant à tout moment. Le choc est d’autant plus important lorsque que vous savez que vous êtes enceinte. Il est tout à fait naturel de vous sentir en colère ou pleine de ressentiment car vous aurez l’impression que le bonheur de vivre pleinement votre grossesse vous a été retiré. Néanmoins, il est important que vous vous concentriez sur votre santé et celle de votre bébé et de vous entourer de l’équipe soignante, de votre famille et de vos amis pour faire face à une telle épreuve.

Nos pensées et nos prières vont à cette maman courageuse, qui a tout fait pour laisser à son bébé une chance de vivre et qui aujourd’hui, l’accompagne dans un monde meilleur. 

Contenus sponsorisés
Loading...
Close