Cette maman refuse d’avorter face à l’inquiétude des médecins malgré le risque qu’encourent ses jumelles à naître

La période de grossesse peut constituer un moment particulièrement ardu pour la femme. D’ailleurs, des risques peuvent bien se manifester. L’exemple de Kate Lucas en témoigne. Alors que les docteurs lui ont révélé que ses jumelles risquaient de ne pas survivre, la maman a fait preuve de témérité pour les mettre au monde.

Aux yeux des médecins, les jumelles n’allaient probablement pas survivre à la grossesse. En cause, une maladie rare qui se caractérise par l’enchevêtrement de leurs cordons ombilicaux. L’image peut choquer et en étonner plus d’un et s’inscrit dans la liste succincte des jumelles les plus étonnantes (à l’instar du cas Abby et Brittany Hensel, des jumelles qui partagent le même corps). 

Le récit suivant porte sur le refus salutaire de capituler. Kate Lucas a fini par avoir raison du pronostic funeste des spécialistes.

Les cordons ombilicaux étaient enchevêtrés – Source : Rolloid

Des jumelles « mono amniotiques »

L’exaltation liée à la nouvelle d’avoir des jumelles s’est rapidement changée en un chagrin dès qu’on lui a appris qu’elles auraient du mal à survivre. Les deux jumelles étaient « mono amniotiques » comme l’en informe l’article du Mirror.

Cette maladie rare concerne un jumeau sur 100 qui n’ont pas de membrane de division. Ainsi, leurs cordes ombilicales s’enroulent l’une autour de l’autre au gré du développement du fœtus. Par conséquent, l’oxygène manque et crée alors un risque de mortalité.

echographiebebe
La radiographie – Source : Rolloid

Des prédictions trompées par la détermination de Kate

Mais Harper et Cleo ont fini par naître. Les prédictions du médecin n’ont pas eu lieu. Aujourd’hui, les jumelles ont 8 ans, sont en bonne santé et heureuses. Cela a donc poussé la maman australienne à partager son histoire afin d’inspirer toutes les autres mères.

bebecesarienne
Les bébés sont nés par césarienne – Source : Rolloid

Kate avait déclaré que les jumelles étaient très proches et ont été vues dans l’utérus dormir côte à côte et main dans la main.

embryons
Le spectacle des embryons avait mortifié la salle – Source : Rolloid


Les photos de l’échographie sont comme l’exprime Kate « incroyables » pour les yeux. « Deux corps enroulés l’un autour de l’autre dans un câlin ferme. Deux visages se regardant dans les yeux. Nous avions hâte de voir nos filles partager ce lien », a poursuivi la maman.

Des cordons enchevêtrés mais une naissance « parfaite »

À 28 semaines de grossesse, Kate a été admise à l’hôpital pour les analyses et contrôles quotidiens avant de procéder à une césarienne qui était prévue à 32 semaines. Ses filles pesaient 1,9 kg et 1,5 kg mais les médecins ont été surpris de réaliser l’enchevêtrement étonnant des cordons. 

Dès qu’elles étaient sorties du ventre de leur mère, les deux filles ont poussé des cris pleins de vie. Elles ont naturellement respiré malgré les craintes des médecins.

jumelles
Les jumelles sont en parfaite santé – Source : Rolloid

Des jumelles et des « meilleures amies »

En dehors de leur très forte relation fraternelle, Harper et Cleo sont maintenant « meilleures amies ». Elles sont en bonne santé et grandissent avec leurs frères et sœurs aînés. 

Kate a déclaré, « Après deux grossesses de bébés uniques, naturels, remplis de zen attitude et nés dans l’eau, cette grossesse a été entièrement surveillée, médicalement surdosée, terriblement incertaine, accompagnée d’une césarienne et un long séjour à l’hôpital. ». Une déclaration très parlante de ce que peut endurer une femme pendant la grossesse.

jumelles1 2
Harper et Cleo sont aujourd’hui aussi jumelles que « meilleures amies » malgré leurs caractères contradictoires – Source : Rolloid

Selon elle, tout cela était un test de sa force, sa positivité, ses émotions et sa capacité à regarder au-delà vers l’avenir. Kate appelle affectueusement ses filles jumelles les « Twirlies » et ont aujourd’hui 14 ans. Bien qu’elles soient très différentes en termes de tempérament, elles se ressemblent beaucoup. Elles s’épanouissent toute la journée et expriment leur fougue de jeunesse. « Maintenant, avoir deux est plus facile que d’en avoir un. Elles font tout ensemble et sont les meilleures amies possibles ».

Les complications d’une grossesse gémellaire

Par rapport à une grossesse simple, la grossesse gémellaire représente davantage de risques pour la mère et pour les enfants. Voici les possibles conséquences listées par le site Gyn and Co :

  • Un accouchement prématuré
  • Une mortalité néo-natale
  • Un retard de développement
  • Pour la mère, un risque de surcharge pondérale
  • Un diabète gestationnel
  • Une anémie
  • De l’hypertension artérielle
  • En ce qui concerne les jumeaux qui partagent le même placenta (monozygotes), il peut y avoir un risque d’un syndrome appelé « transfuseur-transfusé ». Il s’agit d’une anomalie de connexion des systèmes vasculaires des deux fœtus)

Certaines femmes souhaitent avoir des jumeaux pour diverses raisons, et il semble que la science a déjà livré des pistes sur les façons d’en avoir naturellement.

Lire aussi Ces deux sœurs jumelles identiques ont épousés des frères jumeaux, leurs enfants seront-ils frères et sœurs biologiques ?

Contenus sponsorisés