Cet ado décède à l’école après qu’on l’ait privé de son inhalateur contre l’asthme

La mort d’un enfant est toujours une tragédie. Dans le cas de Ryan Gibbons, un garçon de seulement 12 ans, les circonstances de sa mort racontent une histoire sordide qui témoigne de l’incompétence de son établissement scolaire. Le garçon est atteint d’asthme, une maladie a priori sans grandes conséquences lorsqu’on est équipé d’un inhalateur. Malheureusement pour Ryan la direction de l’école a décidé qu’il serait judicieux de le lui confisquer. Une décision qui se révélera fatale au jeune élève de l’école Straffordville en Ontario. Une histoire tragique relayée par nos confrères du CBS news.

Le développement de la médecine est une bénédiction pour l’espèce humaine. Là où ils seraient morts il y a quelques siècles, de nombreux enfants atteints de maladies diverses et variées peuvent de nos jours vivre une vie normale et épanouie. L’asthme est l’une de ces maladies. Pourtant l’asthme sans médication peut être dangereux. Ryan Gibbons, un garçon de 12 ans en a malheureusement fait les frais.

ado décède à l’école

Une règle absurde

C’est une journée comme les autres qui débute pour Ryan Gibbons. Comme tous les enfants de son âge, il est plein d’énergie, veut s’amuser et aime jouer au football. C’est l’heure de la récréation et le petit garçon joue à son sport préféré avec ses amis. Une activité qui déclenchera une crise d’asthme. Une crise qui aurait pu être totalement anodine, s’il avait à portée de main son précieux inhalateur. Mais dans l’école Straffordville, il y a une règle qui semble absolument absurde. Tous les inhalateurs sont confisqués et mis sous scellés dans le bureau de la direction. Une règle choquante, dont on peut facilement discuter l’utilité. Ryan n’a donc pas son inhalateur lors de cette crise. L’aide de ses camarades qui ont essayé de l’emmener urgemment vers son médicament n’a malheureusement pas été suffisante. Le garçon succombe de cette crise violente.

ado décède à l’école

Un corps enseignant indifférent

Des suites de la mort de Ryan viennent des questions légitimes. Pourquoi l’inhalateur lui a été confisqué ? La direction était-elle au courant de la maladie du jeune garçon ? Des réponses que nous apporte la maman de Ryan, Sandra. Elle révèle que son fils s’est vu confisquer plusieurs inhalateurs. Malgré les explications répétées de la maman et même du médecin de Ryan, l’école n’a su entendre raison.

ado décède à l’école

 La règle, c’est la règle, et elle est sacrée. Voici probablement le raisonnement d’un corps enseignant qui aurait d’abords dû juger de son utilité avant de l’imposer, surtout pour un sujet aussi sensible que la santé et le bien être d’un enfant. Une remise en question de la règle qui a été amorcée donc, mais qui ne l’a été que trop tard pour Ryan Gobbins. Une loi est passée après sa mort, forçant les écoles à avoir des politiques de prévention contre l’asthme, une lueur d’espoir pour les mamans d’enfants asthmatiques. En l’honneur du défunt garçon dont le décès a amorcé la discussion, cette loi s’est vu attribuée son prénom : La loi Ryan.

ado décède à l’école

L’asthme, qu’est-ce que c’est ? Comment le prévenir ?

L’asthme est une maladie qui touche les poumons de l’individu atteint. Une inflammation plus ou moins importante des bronches se traduit par une difficulté à respirer. C’est une maladie chronique qui touche près de 4 millions de personnes en France. Ainsi selon l’OMS, l’origine de l’asthme reste un mystère pour la médecine, et les plus gros facteurs de risque seraient les suivants :

– Les allergènes à l’intérieur des habitations. (Acariens, squames des animaux de compagnie)

– Les allergènes extérieurs (pollens, moisissures)

– Le tabagisme et plus spécifiquement la fumée de cigarettes

– La pollution, surtout présente dans les grandes villes.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close