Ces caissons hyperbare peuvent traiter la fibromyalgie

La fibromyalgie est une maladie chronique caractérisée par des douleurs gênantes et persistantes. Celle-ci n’entraîne pas à elle seule des complications graves, mais peut toutefois être très éprouvante pour un individu atteint. Caractérisée par des symptômes aussi variés que nombreux, son traitement requiert généralement une approche multidisciplinaire. Pour la soulager, certains scientifiques prônent l’oxygénothérapie hyperbare. Zoom sur cette thérapie potentielle, relayée par Femme Actuelle et le site Pourquoi Docteur

Utilisées dans certains établissements hospitaliers, les séances d’oxygénothérapie en caisson hyperbare sont initialement un traitement destiné aux victimes d’incidents en mer, notamment en cours de plongée.  Dans certains cas, elles peuvent également être utilisées pour traiter les intoxications au monoxyde de carbone, les caissons hyperbares favorisant l’oxygénation des tissus de l’organisme.

Pour le Dr Shai Efrati, faisant partie d’un groupe de chercheurs israélo-américains, cette méthode pourrait se voir parer d’une nouvelle utilité: soulager les symptômes de la fibromyalgie.

caisons hyperbare

La fibromyalgie, ses causes et ses symptômes

La fibromyalgie est une maladie qui touche près de 2 % de la population selon la Société française de rhumatologie. Pourtant celle-ci reste très méconnue car elle est difficile à diagnostiquer. On compte plusieurs symptômes qui la caractérisent, notamment:

  • Une douleur généralisée à travers tout le corps, sachant que certaines articulations peuvent être plus douloureuses que d’autres
  • Une sensibilité accrue et des douleurs exacerbées
  • Une fatigue soudaine ou inexpliquée
  • Une mauvaise qualité du sommeil
  • Un manque d’énergie dès le réveil
  • Des raideurs musculaires
  • Des migraines persistantes
  • Des nausées

Il faut aussi savoir que la fibromyalgie est une maladie qui touche principalement la gent féminine. Ainsi pour 2 hommes atteints, il y aurait 8 femmes avec le même trouble. A savoir qu’elle n’a été reconnue comme maladie par l’OMS qu’en 1992.

Depuis, la fibromyalgie fait parler d’elle et pour cause, ses symptômes ne sont pas sans incidence sur le quotidien. A cet effet, une étude portant sur l’oxygénothérapie hyperbare a été menée par le Dr Efrati, dans le but d’évaluer l’impact de cette méthode sur la maladie. Publiée en 2015 par la revue Plos One, celle-ci suggère selon les résultats relayés par Pourquoi Docteur que “ce traitement est utile lorsque la douleur découle d’une blessure au cerveau”.

Quid de l’étude?

Sur 48 femmes faisant parti de cet essai clinique, 24 femmes ont été choisies pour un traitement dans un caisson hyperbare, le but étant de leur apporter une très grande quantité d’oxygène dans un environnement hyperbare, c’est à dire où la pression est supérieure à la normale. 40 séances au total ont été prescrite à la moitié des patientes, 5 fois par semaine, le tout pendant deux mois. Les 24 femmes restantes ont quant à elle “servi de contrôle” avant de bénéficier à leur tour de l’oxygénothérapie. Selon le Dr Efrati, “les patientes qui souffraient de fibromyalgie en plus des symptômes consécutifs à une commotion cérébrale ont vu leurs symptômes disparaître”.
Haïm Golan, co-auteur de l’étude rejoint son avis. Selon le scientifique, “l’oxygène induit une réorganisation dans le cerveau au niveau des neurones associés à la douleur ».  Dans le cadre de cet essai, une majorité de femmes auraient vu leur consommation d’antalgiques diminuer. Ainsi, le seuil de douleur serait réduit, notamment en cas de migraines.

Au vu de ces résultats, le Dr Efrati et son confrère partagent leur optimisme quant à l’oxygénothérapie, bien que la taille de l’étude reste tout de même modeste et nécessite des recherches plus poussées. Par ailleurs, cette méthode ne serait pas adaptée à la fibromyalgie déclenchée par une maladie infectieuse.
Aujourd’hui, les traitements traditionnels consistent en une première approche non médicamenteuse, celle-ci étant fortement recommandée par La Ligue européenne contre les rhumatismes. Elle consiste principalement à prescrire de l’exercice physique adapté à la condition du patient.

La prise de médicaments quant à elle, n’est envisagée que lorsque l’approche non médicamenteuse n’a pas été efficace.

L’oxygénothérapie hyperbare, ce qu’il faut savoir

L’oxygénothérapie hyperbare consiste en un traitement où une personne se voit administrer une très grande quantité d’oxygène dans un environnement hyperbare. Cela peut se faire en groupe ou individuellement en forme de séances qui durent moins de deux heures. Chaque séance est divisée en trois parties :

  • Compression, où la pression de l’air à l’intérieur de l’habitacle augmente progressivement
  • Oxygénation, où le patient se voit administrer de l’oxygène pur
  • Décompression, où la pression de l’air est diminuée pour revenir à la pression atmosphérique

Le principe du traitement est d’administrer de l’oxygène pur aux patients. C’est pour cela que la pression est augmentée. Dans un environnement où la pression est 2,5 fois supérieure à la normale, le sang se voit oxygéné en profondeur. Ainsi, la concentration d’oxygène augmente de près de 15 fois. Les régions les plus mal vascularisés se retrouvent alors à recevoir une quantité bénéfique de ce gaz qui reste primordial à leur santé.

Si vous pensez être atteint de fibromyalgie, il est fortement conseillé de consulter un rhumatologue. Ce dernier vous fera passer un interrogatoire visant à vous diagnostiquer pour établir un traitement adapté à votre condition.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close