x

« Ce sont des crétins » François Berléand attaque les anti-vaccins

A l’heure où la crise sanitaire se poursuit en France, la vaccination entraîne encore quelques avis divergents. Les anti-vaccins notamment ne sont pas épargnés par les critiques. Invité de l’émission L’instant de Luxe en janvier, l’acteur François Berléand a eu un avis très tranché sur la question.

Depuis qu’une campagne de vaccination contre le Covid-19 a été mise en place par le gouvernement, de nombreuses voix se sont élevées en s’insurgeant contre cette mesure. Des opinions qui semblent déplaire fortement à l’acteur français, puisqu’il n’a pas mâché ses mots, allant jusqu’à les traiter de “crétins”, révèle Le Point.

François Berléand sur le plateau de L’instant de Luxe – Source : Non stop people

“On est dans le pays de Pasteur”

Le message de François Berléand est clair. Face aux Français qui refusent de se faire vacciner en dépit de la pandémie, il n’y a aucune excuse. Interrogé par la chaîne Non Stop People, il s’est agacé d’une idéologie qu’il estime sans fondement. “On est dans le pays de Pasteur putain !” s’est exclamé l’acteur avec son franc parler habituel, estimant que les réfractaires à la vaccination manquent d’arguments pour appuyer leur réticence. “Et il y a des crétins qui pensent qu’on ne doit pas se faire vacciner ! Tant pis pour eux, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise” a-t-il martelé.

Les anti-vaccins sont des crétins – Source : Non Stop People

“Ça ne repose sur rien”

Alors qu’il n’avait pas hésité à critiquer les Gilets jaunes en affirmant qu’ils le faisaent “chier”, François Berléand fait à nouveau parler de lui pour sa prise de position en matière de vaccination anti-Covid-19. Compte tenu de la crise sanitaire, il estime qu’il faut laisser la priorité à la science qui elle, “repose sur quelque chose, sur des faits objectifs”. Il en appelle par ailleurs au pragmatisme, révélant qu’à ses yeux, “les gens qui ne croient pas en la science sont des crétins. Parce que ça ne repose sur rien”. Et son coup de gueule s’est poursuivi sur le plateau de la chaîne puisqu’il les a comparés aux “témoins de Jéhovah qui sont contre les antibiotiques, les prises de sang, les vaccins, etc.”. Des paroles qu’il sait pourront irriter les gens autour de lui. Pour autant, il espère bien que ce sera le cas car son objectif premier est de sensibiliser aux répercussions de ce refus dans un contexte sanitaire difficile.

François Berléand et sa compagne, Alexia Stresi – Source : Femme Actuelle

Sa femme a souffert du virus 

A 68 ans, l’acteur français connaît bien la maladie, puisqu’Alexia Stresi, sa partenaire en a souffert pendant plusieurs jours en mai dernier. Sa contamination aurait entraîné de la fièvre pendant huit jours et des délires. Interrogé par Daphné Bürki en visioconférence sur France 2, François Berléand confiait même qu’elle le confondait avec “Alain Delon jeune”. Un symptôme du Covid-19 assez particulier qui toucherait principalement les personnes âgées selon la Société française de médecine d’urgence (SFMU).

L’acteur François Berléand – Source: Getty Images

Par ailleurs, ce fervent défenseur de la vaccination aurait lui-même contracté le virus, mais l’absence de symptômes ne l’aurait pas alerté. Il a appris la nouvelle à l’aide d’un test sérologique pour le tournage d’un long-métrage, ce qui a mis en évidence la présence d’anticorps. Il se serait même proposé auprès de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (APHP) pour une injection mais cette requête n’a pas donné suite. Aujourd’hui, il estime que ceux qui refusent de se faire vacciner doivent accepter les conséquences de cette attitude réfractaire. “Ce qu’il faudrait, considère l’acteur, c’est que ceux qui le chopent de manière grave et qui ont refusé de faire le vaccin, eh bien, ils se soignent chez eux tout seuls” a-t-il conclu. 

Le sentiment anti-vaccin en France a-t-il diminué ?

Selon un sondage de Elabe pour BFMTV réalisé les 12 et 13 janvier 2021, les personnes qui comptent se faire vacciner seraient devenues majoritaires face à celles qui n’ont pas encore pris position ou celles qui s’y opposent. L’enquête a été menée sur un échantillon représentatif de la population du pays, avec 1003 personnes âgées de 18 ans et plus. Les résultats relayés par la chaîne révèlent que 47% des Français sont désormais “pour” la vaccination. Les réfractaires représentent quant à eux 40% des sondés, contre 13% pour ceux qui doutent encore à ce sujet. 

Contenus sponsorisés
Loading...