Astrologie : votre plus grande peur selon votre signe du zodiaque

La peur lorsqu’elle nous terrasse, peut devenir un véritable obstacle à notre développement et à notre avancement dans la vie. Elle nous tétanise, nous brûle et nous démotive, elle devient un véritable associé de notre involution. Mais d’un autre côté, cette peur peut être utilisée à bon escient d’une manière intelligente pour outrepasser la pierre d’achoppement à notre évolution. Pour cette raison, il est primordial pour tous les signes du zodiaque, de connaitre la vraie peur qui les accable afin de prendre le dessus sur elle et détruire son bouclier qui les enveloppe.

L’astrologie, à l’aide des astres,  s’attelle à connaitre la vraie personnalité de chaque signe du zodiaque en déterminant les traits caractéristiques de chacun afin de décortiquer leurs qualités, leurs défauts mais aussi leurs angoisses et leurs peurs.

Bélier : La perte

Le Bélier est le signe le plus compétitif du zodiaque. Au travail, tout comme en amour, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour attirer vers lui les opportunités ou les personnes convoitées et pour cela, rien ne pourra l’arrêter. Et sa principale hantise est de perdre, car il n’admet pas l’échec qui le paralyse et  lui fait penser qu’il est médiocre.

Taureau : le manque d’argent

Le Taureau incarne la stabilité et la fixité et tout ce qui a trait au changement le rebute. Matérialiste par nature, il aime posséder et se sentir en sécurité, notamment lorsque son compte en banque est bien garni. Pour cette raison, sa plus grande peur est l’instabilité financière. Il en est terrifié au point de le plonger dans une grande déprime.

Gémeaux : la prise de décision

Imprévisibles, à tendance versatiles, les Gémeaux ne sont pas ce que l’on pourrait qualifier de grands décideurs. Ils enregistrent souvent des changements dans leurs points de vue sans pour autant avoir l’audace de prendre une décision définitive et ce qui les terrifie au plus haut point.

Cancer : La trahison

Particulièrement fidèles que ce soit en amour ou en amitié, les natifs du Cancer, lorsqu’ils se donnent corps et âme à une personne, espèrent recevoir la pareille. Dans le cas contraire, ils se sentent trahis. Cette déception les plonge dans les méandres de l’angoisse et se referment sur eux-mêmes comme une huitre pour se protéger.

Lion : L’insignifiance

Les natifs du Lion ont un égo surdimensionné et leur arrogance n’arrange pas les choses. Ils affichent souvent un courage inégalable dans tout ce qu’ils entreprennent mais leur principale crainte est de passer inaperçus sans être remarqués, vu qu’ils aiment briller en toute circonstance.

Vierge : la désorganisation

La devise des natifs de la Vierge est l’ordre et l’organisation. Tout est prétexte à être rangé, même leurs idées. Ils n’acceptent pas d’être bousculés et tout est micro-géré parce qu’ils sont méticuleux et leur crainte est de faire face à une désorganisation qui pourrait les désorienter plus qu’autre chose.

Balance : la solitude

Intelligents, sociables et populaires, les Balance aiment la compagnie et ce qui les terrorise plus que tout, est le fait de se retrouver seuls. Ils ont besoin de la compagnie des gens et tisser des liens relationnels pour s’épanouir.

Scorpion : l’ouverture

Parmi les signes du zodiaque les plus énigmatiques et les plus mystérieux, nous avons le Scorpion. Même si ce sont des êtres passionnés dans la vie, ils s’ouvrent rarement aux gens. L’intimité leur fait peur car qui dit intimité dit ouverture et dévoilement de ses faiblesses.

Sagittaire : l’isolement

Cherchant le plus souvent l’aventure et l’exploration d’horizons nouveaux, le Sagittaire a tout le temps besoin de liberté. Ce qu’il redoute par-dessus tout est le confinement dans un espace ou dans une vie où il ne pourrait pas déployer ses ailes pour assumer sa vie comme il l’entend.

Capricorne : l’échec

L’acharnement au travail est ce qui qualifie un Capricorne. Est-ce une qualité ou un défaut chez ce natif laborieux ? Cela dépend jusqu’où il serait capable d’aller pour atteindre son but et cela se fait souvent au détriment de sa vie privée. Avec autant de sacrifices, le Capricorne redoute l’échec qu’il n’admet pas car le succès est sa principale raison de vivre.

Verseau : la perte de l’indépendance

Bien qu’ils soient empathiques et sociables, les Verseau aiment se sentir indépendants que ce soit sur le plan financier ou social. Confiner ces natifs à suivre des règles strictes n’est pas une bonne idée car c’est ce qui les rebute puisque leur indépendance est ce qui compte le plus.

Poissons : la responsabilité

Le côté créatif et rêveur des Poissons, les accule à vivre le plus souvent dans un monde imaginaire où tout est façonné à leur manière. Retourner à la réalité et assumer la  responsabilité dans la vie peut les effrayer. Ils ont peur de la souffrance qui pourrait en résulter et le seul moyen de s’en protéger est de retourner dans leur univers fantasmatique.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close