« Adieu petit ange » Ce bébé de 7 mois meurt à la garderie et les parents accusent aujourd’hui les employés

Cette maman a vécu le pire cauchemar que l’on puisse imaginer. Son bébé de six mois est mort de façon subite à la garderie. Il a rendu son dernier souffle dans son berceau. Découvrez l’histoire de cette mère qui réclame désormais justice pour son enfant parti trop tôt.

Ce témoignage fend le cœur. Michael Carter Donnell, un petit garçon de six mois est mort alors qu’il était à la garderie. Gabrielle Garcia, sa maman réclame qu’on lui rende justice.

Un décès soudain

Ce bébé de six mois est mort un lundi après s’être retourné dans son berceau à la garderie. Ce décès soudain est potentiellement dû au fait que ce dernier se soit étouffé dans son vomi. C’est en tout cas ce qu’affirment ces parents qui accusent les employés de la crèche en question.

Michael Carter
cafemomstatic

« Ne le laissez pas être sur le ventre »

Si les parents de Michael sont aujourd’hui furieux, c’est en raison de l’inaction des employés de la garderie. Pour eux, c’est cet attentisme qui est la cause de la mort de leur enfant, révèle Dallas News. Et pour cause, en parlant aux journalistes, ils ont raconté que l’équipe de la garderie avait été dûment avertie de ne pas laisser le bébé se retourner. C’est ce qu’a écrit le père dans un long statut sur Facebook. « Nous leur avons fait savoir qu’il ne faut pas le laisser sur le ventre et c’est exactement ce qui s’est passé ».

Michael Carter1
sosharethis

Installer des caméras dans les garderies

Sur le statut qu’ont publié les parents, nous pouvons lire qu’il s’agissait du deuxième jour après la mort du petit Michael. Gabrielle Garcia, la maman, exhorte aujourd’hui les garderies à installer des caméras de sécurité dans chacune des pièces. Le but : surveiller les enfants, les dérives des employés, et ce, particulièrement pour les nourrissons. La garderie accusée de la mort du bébé avait pourtant des caméras dans ses couloirs mais aucune à l’intérieur des chambres. Le frère de Michael, âgé de 4 ans, était également inscrit dans la même garderie.

Michael Carter2
hdnux

« Je crie pour lui »

Les parents ont fait de la mort de leur enfant une véritable affaire médiatique pour pouvoir venger leur bébé mort subitement à cause, selon eux, du manque de réactivité de l’équipe de la garderie. « Je veux qu’ils soient vigilants parce que mon enfant de 4 ans, il peut parler et me dit tout. Carter ne pouvait pas » regrette le père. Depuis, les parents ont retiré leur aîné du lieu dédié aux nourrissons et enfants. D’autres dérives de garderies ont déjà eu lieu comme celle où une petite fille a été refusée car « elle faisait peur aux autres enfants ».

Toujours selon les médias locaux, cet établissement a reçu 23 citations du ministère de la Santé et des Services sociaux. D’après la police, les employés ont tenté de pratiquer les gestes de premiers secours lorsqu’ils l’ont trouvé sur le ventre allongé dans son berceau. Malheureusement, le petit Michael était déjà décédé.

Perdre un enfant : une épreuve dévastatrice

Parmi tous les évènements traumatiques que l’on peut vivre, celui de perdre un enfant peut s’avérer dévastateur. Et pour cause, cette mort qui ne correspond pas au « processus naturel des choses » est souvent appelée le « désenfantement » en psychologie. Cette épreuve nécessite un accompagnement thérapeutique et un soutien solide des proches car elle peut souder comme déchirer le couple. Un long travail sur soi est indispensable pour vivre avec cette cicatrice avec laquelle on apprend à composer jour après jour.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close