À quelle fréquence devez-vous laver vos draps ?

Beaucoup se demandent à quelle fréquence faut-il laver ses draps. Cette tâche, qui s’apparente à une corvée pour de nombreuses personnes, est pourtant nécessaire pour notre bien-être. Et pour cause, on place plus d’un tiers de notre vie au lit ! Un lieu qui peut rapidement se transformer en nid à bactéries et nous rendre malades s’il n’est pas entretenu régulièrement.

Il n’y a rien de plus agréable que de se glisser à l’intérieur d’un lit qui sent le frais avec une literie parfaitement propre. Pour cela, adopter les bons gestes est nécessaire. Fréquence d’entretien et de lavages, température adéquate etc. rien ne doit être laissé au hasard pour dormir dans des draps soyeux qui vous assurent un sommeil de qualité. 

Pourquoi et à quelle fréquence faut-il changer son linge de lit ?

Saviez-vous qu’il y avait 100 000 à 10 millions d’acariens dans votre matelas ? Ces arachnides microscopiques se nourrissent des cellules mortes qui se détachent de notre corps chaque jour, en particulier la nuit. Chaque individu perd environ 1 mg de peau morte. Cette quantité permet à elle seule de nourrir des milliers d’acariens pendant plusieurs mois, ce qui explique leur prolifération rapide. Saletés, bactéries et microbes s’accumulent dans nos draps au fil des jours, leur prolifération étant favorisée par la chaleur et l’humidité qui règnent dans la chambre à coucher. Ajouté à cela la sueur que l’on rejette dans nos draps et couvertures pendant la nuit, et on se retrouve à dormir dans une véritable culture microbienne. Et pour cause, lorsque toutes les conditions sont réunies, on peut retrouver plusieurs millions de ces microbes dans un seul matelas. Au regard de cette information, entretenir les draps régulièrement semble donc indispensable. Cela est d’autant plus le cas que ces nuisibles peuvent provoquer de nombreuses affections notamment les rhinites, l’asthme ou les allergies. Pour éviter cela, il est recommandé de laver ses draps et sa housse de couettes environ toutes les semaines ou toutes les deux semaines tout au plus à condition de prendre une douche avant de se coucher et de dormir en pyjama. 

N’oubliez pas les taies d’oreiller ! 

C’est notre principal compagnon de sommeil et celui sur lequel on pose la tête pour plonger dans les bras de morphée. Pour mieux dormir, rien de tel qu’un oreiller de qualité. Seulement, la nuit, les microbes, bactéries et autres bestioles invisibles s’invitent également sur nos taies d’oreiller qui sont en contact direct avec la peau. Lorsqu’on y dort, la sueur, les cellules mortes et le sébum sécrété par la peau s’accumulent sur notre taie d’oreiller et peuvent être à l’origine d’irritations pouvant favoriser une poussée d’acné. Alors, avant de dépenser une fortune en crèmes et produits de beauté, commencez par entretenir vos taies d’oreillers. Si les housses de couette, les draps et les taies doivent être lavés de façon hebdomadaire, les oreillers et les couettes ont également droit à leur cure de jouvence et doivent être nettoyés à chaque début de saison, en particulier si des taches jaunes apparaissent sur ces textiles. 

Comment bien laver ses draps ?

Pour un linge de chambre qui sent le frais, il est nécessaire de bien laver ses draps et ses parures de lit. Ces derniers doivent être lavés à la bonne température, c’est-à-dire la plus haute que le textile puisse supporter car c’est la chaleur qui va permettre d’éliminer tous les agents pathogènes qui peuvent s’y loger. Veillez seulement à prendre le temps de lire les instructions préconisées sur l’étiquette afin de ne pas abîmer leur qualité. Si votre linge de maison ne peut être lavé à l’eau chaude, évitez de le sécher au sèche-linge et suspendez-le à la lumière du soleil. Et pour cause, cette source de vitamine D est un excellent anti-microbien naturel qui va éradiquer tous les acariens. Autres astuces pour dire éliminer ces microorganismes ? le repassage. Repasser vos draps et votre parure de lit va aider à les désinfecter sans altérer le tissu, en particulier si c’est du lin ou du satin. 

Comment entretenir son linge de couleur ? 

Pour ne pas abîmer votre pièce de tissu, il est indispensable de lire attentivement l’étiquette avant de procéder au lavage. Si ce dernier est fabriqué en matériau fragile, préférez un lavage à la main. Sinon, placez-le à la machine à laver à basse température et utilisez la bonne quantité de lessive par rapport au poids du linge de literie et opter pour un détergent pour couleur sans eau de Javel. Vous pouvez néanmoins laver les draps en coton entre 60 et 70° et les tissus en polyester à 50°. Pour le séchage, il est préférable de les suspendre à l’air libre pour entretenir les couleurs du tissu et ne pas les estomper. 

Comment entretenir le linge de lit blanc ? 

Il est possible de conserver la blancheur de vos draps avec des astuces faciles, économiques et naturelles. Pour cela, il suffit de préparer un mélange d’eau et de vinaigre blanc et de le vaporiser sur le tissu. Placez-le ensuite au lave-linge en privilégiant une lessive en poudre ou des savons bleus qui contiennent plus d’agents blanchissants. Suivez les instructions préconisées sur l’étiquette pour prendre soin de votre tissu et programmez la machine à la température indiquée. Si votre tissu est fragile et qu’il doit être lavé à basse température, privilégiez encore une fois le séchage à l’air libre pour éliminer toutes les bactéries. Sinon, lavez votre linge à haute température pour éliminer les germes et venir à bout de la saleté présente sur vos draps. 

Comment enlever les taches tenaces sur les draps ? 

Si vos draps sont tachés, il est essentiel de réagir au plus vite afin d’éviter que les saletés ne deviennent récalcitrantes. Et pour cause, plus la tache s’incruste, plus il devient difficile de s’en débarrasser. Pour éliminer les taches sur vos draps blancs, utiliser du tétrachloroéthylène ou un solvant est tout indiqué. Le vinaigre blanc, un produit aux multiples usages domestiques, est également un détachant hors pairs. L’eau oxygénée et le savon de Marseille peuvent également vous aider à retirer les taches sur les draps pour un pré-lavage efficace. Si des taches anciennes sont incrustées dans vos draps, pas de panique, ce n’est pas irrécupérable. Préparer un mélange d’eau et de cristaux de soude et appliquez la préparation sur la tâche. Laissez agir une demi-journée avant de passer votre textile à la machine. Si la tache est tenace, vous pouvez confier votre linge à un professionnel qui utilisera la bonne méthode pour le nettoyer sans l’abîmer.  

Quelle est la bonne température pour laver son linge de lit ? 

Pour nettoyer un linge de lit qui ne présente pas de taches tenaces, il est conseillé de le nettoyer à 40 ou 50°. Laver vos draps à basse température permet non seulement de protéger les tissus fragiles mais est également éco-responsable et économique. Et les avantages du lavage à froid ne s’arrêtent pas là puisque les basses températures permettent de maintenir l’éclat des couleurs plus longtemps et vous évite de vous retrouver avec un linge froissé. En revanche, si votre linge de literie est très sale ou que les taches sont incrustées, il est préférable d’opter pour un lavage à 60° afin d’éliminer les germes et de désinfecter en profondeur. Découvrez également à quelle fréquence faut-il laver les vêtements

Lire aussi Voici ce qu’il se passe lorsque vous ne lavez pas vos draps

Contenus sponsorisés