8 choses qui arrivent après la mort d’un parent ! Vous allez changer pour toujours

Faire face à la mort d'un parent peut être la chose la plus proche d'une expérience émotionnelle universelle. Mais l'universalité ne minimise pas le traumatisme de l'événement, qui tend à affecter la vie des gens. Même dans les meilleures conditions, la perte d'un père ou d'une mère change un adulte à la fois psychologiquement et biologiquement selon les scientifiques. Voici donc 8 choses que vous devez affronter après la perte de vos parents.

Vous pouvez essayer de vous préparer et d’imaginer ce que vous ferez lorsque cela se produira. Mais malheureusement, personne ne peut vous préparer à cet événement épouvantable, car chaque personne en fait l’expérience différemment. Cet article est pour vous donner une idée générale de ce qui vous attend afin que vous puissiez profiter de vos parents au maximum tant qu’ils sont là.

8 choses que vous devez affrontez après la perte de vos parents

1)       Vous apprécierez les valeurs familiales qu’ils vous ont inculquées. Vous essayerez de les intégrer dans votre vie de famille, même si elles peuvent paraître différentes des vôtres.

2)       Vous vous souviendrez toujours des moments passés avec vos parents. Les souvenirs ne disparaîtront jamais.

3)       Après avoir perdu vos parents, vous pourriez devenir malade physiquement pendant longtemps.

4)       Vous ressentiriez un immense chagrin si vos enfants n’avaient pas rencontré vos parents. Vous savez que vos enfants aimeraient leurs grands-parents et vise versa.

5)       Vous ne comprendrez pas les gens qui disent du mal de leurs parents qui sont encore vivants. Vous souhaitez que le vôtre soit toujours là.

6)       La tristesse ne partira jamais. Même après plusieurs années, vous pleurerez toujours.

7)       Vous serez jaloux et envieux des gens qui ont passé du temps avec leurs parents. Un peu de bonheur sera retiré des bons moments de votre vie.

8)       Même après 10 ans, vous prendrez votre téléphone pour leur parler et partager une nouvelle excitante. Ensuite, vous réaliserez qu’ils ne sont plus là.  La fête des pères, la fête des mères, Noël et les anniversaires ne seront plus pareils.

Surtout quand vous voyez des photos sur les réseaux sociaux de vos amis avec leurs parents pendant ces événements. Vous découvrirez peut-être certains secrets de vos parents en parcourant leurs documents personnels ou en rencontrant de vieux amis. Ces secrets peuvent être drôles ou gênants, n’y prêtez surtout pas attention.

Qu’en pense la science ?

Le chagrin après le décès d’un être cher a fait l’objet d’une attention accrue en psychiatrie ces dernières années, avec la prise de conscience du fait que 40% des personnes endeuillées souffrent de dépression majeure ou mineure et courent un risque accru de mortalité toutes causes confondues. Les personnes endeuillées présentent un risque élevé de suicide, tandis que le traitement aux antidépresseurs peut entraîner une amélioration significative de la dépression liée au deuil.

À court terme, la neurologie nous assure que la perte déclenchera une détresse physique. À long terme, le chagrin met tout le corps en danger. Des études ont établi des liens entre le deuil non résolu et l’hypertension, les événements cardiaques, les troubles immunitaires et même le cancer. On ne voit pas pourquoi le chagrin déclencherait de telles conditions physiques, mais une théorie est qu’un système nerveux sympathique activé de façon perpétuelle (réaction de lutte ou de fuite) peut provoquer des modifications génétiques à long terme.

Bien que les symptômes physiques soient relativement constants, les impacts psychologiques sont tout à fait imprévisibles. Dans les douze mois qui suivent la perte d’un parent, le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux de l’American Psychological Association considère qu’il est sain pour les adultes qui ont perdu leurs parents de vivre une cascade d’émotions notamment la tristesse, la colère, la rage, l’anxiété et l’engourdissement, l’isolement, la culpabilité, les remords et le regret.

Si vos parents sont toujours là, dites-leur que vous les aimez et passez le plus de temps avec eux !

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close