x

5 types de mauvaise haleine et ce qu’elles révèlent sur votre santé

Vous connaissez sûrement déjà l’essentiel en ce qui concerne votre hygiène buccale et comment garder une haleine fraiche (ou un minimum agréable pour ceux qui vous parlent). Vous vous  brossez quotidiennement les dents, utilisez du fil dentaire et peut-être même que vous vous rincez de temps en temps avec un bon bain de bouche. Vous ne commanderez jamais de pain à l’ail à un premier rendez-vous et gardez toujours un chewing-gum à disposition. Si malgré toutes ces précautions votre haleine reste fétide, votre corps essaie de vous dire quelque chose.

Cela arrive beaucoup plus souvent que ne le pensez. Une hygiène buccale médiocre n’est pas la cause la plus fréquente d’une mauvaise haleine. Le Dr Harold Katz, dentiste et bactériologiste à California Breath Clinics le confirme. Selon lui,  si votre bouche sent régulièrement mauvais c’est parce qu’elle est sèche. Et dans ce cas les bactéries qui y vivent se multiplient. La nuit, pendant que vous dormez, la salive est produite en très faible qualité voire pas du tout, ce qui provoque une bouche sèche et une haleine matinale désagréable.

Si c’est votre seul souci, vous n’avez pas réellement de quoi vous inquiéter, un coup de brosse et le tour est joué. Mais beaucoup ont la bouche sèche et donc une mauvaise haleine tout au long de la journée. La raison en est souvent un médicament. 75% des médicaments dont les antidépresseurs,  les antihistaminiques et les remèdes contre la tension ont comme effet secondaire un assèchement de la bouche. Donc si vous avez remarqué que les gens s’éloignent lorsque vous leur parlez, demandez à votre médecin si votre médicament en est responsable. Si c’est le cas, il est conseillé de boire plus d’eau, mâcher des feuilles de menthe ou pourquoi pas changer de médicament.

Dans d’autres cas, une mauvaise haleine est le signal que quelque chose ne va pas ailleurs dans votre corps. Et croyez-le ou non, chaque odeur correspond à un problème particulier.

Si votre haleine sent la naphtaline

Vous avez peut-être des allergies, un écoulement rhino-pharyngé ou une sinusite. Quand vous avez des sinusites à répétition, les bactéries de votre bouche peuvent transformer les protéines du mucus en un produit toxique. Si votre médecin vous prescrit des antibiotiques, ça devrait aller.

Si votre haleine sent les fruits

Vous avez peut-être le diabète. Le sucre qui circule dans votre système sanguin, va vers vos cellules et est transformé en énergie. Si ce processus n’a pas lieu, la glycémie augmente et vos cellules commencent à bruler la graisse pour se procurer de l’énergie. En résulte une production d’acétone (substance acide présente naturellement dans le corps et résultat d’une hyperglycémie) ce qui donne à votre haleine cette odeur fruitée. Si votre médecin observe ce genre d’haleine chez vous, il testera votre glycémie.

Si votre haleine sent le lait qui a tourné

Vous êtes peut-être allergique au lactose. Cela indique que vous ne digérez pas les protéines présentes dans les produits laitiers comme il le faut. Vous avez sûrement d’autres symptômes quand vous en consommez : diarrhée, crampes, gaz.

Si votre haleine sent la couche sale

Vous avez peut-être un problème aux amygdales. Des bactéries et des résidus d’aliments peuvent y rester coincés et former de petites boules blanches appelées également caséum. Le médecin devra alors les retirer car votre bouche dégage une odeur d’avarié.

Si votre haleine sent le pourri

Vous avez peut-être une infection pulmonaire. Une odeur nauséabonde, plus forte que la mauvaise haleine habituelle montre l’existence d’un problème au niveau des poumons (une pneumonie ou même un cancer). Consultez un médecin.

Une mauvaise haleine peut être extrêmement gênante et handicapante socialement, mais ce n’est que votre corps qui essaie dans la majeure partie des cas de vous transmettre un message. Alors écoutez-le !

Contenus sponsorisés
Loading...