3 plantes qui dépoussièrent la maison et l’aide à rester propre

Utiles pour décorer la maison, les plantes vertes d’intérieur ont de nombreux atouts. Elles sont efficaces pour garder l’air ambiant propre. Certaines plantes dépolluantes purifient l’air intérieur, tandis que d’autres arrivent à retenir la poussière grâce à leur feuillage. Découvrez ces 3 plantes d’intérieur qui éliminent la poussière et aident à garder votre maison propre.

Certaines plantes d’appartement ont des propriétés dépolluantes, mais aussi dépoussiérantes. Leur feuillage est efficace pour piéger la poussière en suspension.

Quelles sont les 3 plantes qui éliminent la poussière de la maison ?

  • La plante caoutchouc

plante caoutchouc

Ficus elastica – Source : spm

L’arbre à caoutchouc, appelé également le caoutchouc ou ficus elastica est une plante vivace, au feuillage persistant, de la famille des moracées. Le caoutchouc est une plante dépolluante qui purifie l’air du formaldéhyde issu, entre autres, des colles, du vernis et des isolations. De plus, les grandes feuilles du caoutchouc permettent de retenir les particules de poussière en suspension. Nettoyez souvent le feuillage avec un chiffon microfibre humidifié, pour augmenter l’action dépoussiérante de votre plante.

Pour prendre soin de votre plante, placez-la dans une pièce lumineuse, mais évitez une exposition au soleil direct et privilégiez la mi-ombre. Le ficus elastica est une plante tropicale qui apprécie la chaleur et l’humidité. Elle a besoin d’une température comprise entre 15 et 25°C, et brumisez régulièrement son feuillage. Concernant l’arrosage, arrosez le terreau dès qu’il devient sec, mais sans excès. Privilégiez une eau non calcaire, à température ambiante.

Si votre caoutchouc perd ses feuilles, cela peut être à cause d’un manque de lumière, d’un arrosage insuffisant, ou encore des racines trempées dans l’eau. L’arbre à caoutchouc peut également subir une attaque de parasites. Si vous remarquez des traces blanches sur le feuillage, cela veut dire que votre plante a été infestée par les cochenilles farineuses. Si les feuilles jaunissent, cela veut dire que le caoutchouc a été attaqué par les araignées rouges.

  • La plante araignée

plante araignée

La plante araignée – Source : spm

Le chlorophytum ou plante araignée est une plante vivace, originaire d’Afrique du Sud. Cette plante de la famille des agavacées est robuste et facile d’entretien. Elle est efficace pour éliminer les toxines de la maison comme le toluène, le benzène, le monoxyde de carbone, le xylène ou encore le formaldéhyde. Bien que le chlorophytum n’ait pas de larges feuilles comme le caoutchouc, il peut piéger la poussière grâce à son feuillage touffu et en masse.

La plante araignée apprécie une exposition à mi-ombre. Elle préfère un sol neutre, drainé et argileux ou riche en humus. Concernant l’arrosage, la plante araignée apprécie un sol légèrement humide. En effet, un excès d’arrosage peut faire pourrir les racines et tuer la plante. Retirez après chaque arrosage l’eau stagnante dans la soucoupe ou le cache-pot. Aussi, privilégiez une eau de source non calcaire, et brumisez régulièrement le feuillage. Le chlorophytum a en effet besoin d’humidité. Les extrémités de ses feuilles risquent de brunir si l’air est sec.

Fertilisez votre plante durant la période de croissance avec un engrais liquide, et rempotez-la dès que ses racines dépassent la taille du pot.

La plante araignée est généralement résistante, mais elle peut être attaquée par les pucerons, les aleurodes et les tétranyques. En cas d’infestation, rincez simplement la plante à l’eau.

  • Le lierre, la plante à feuillage décoratif

Lierre

Lierre – Source : spm

Le lierre est une plante vivace au feuillage persistant. Son feuillage décoratif peut être rampant ou grimpant. Cette liane résistante et rustique supporte le gel et le froid. Grâce à son action dépurative, le lierre élimine les toxines de l’air, comme le monoxyde de carbone produit par les appareils de chauffage. En plus, toutes les variétés issues du lierre ont la capacité de collecter la poussière en suspension.

Le lierre est facile d’entretien et n’a pas besoin de beaucoup de soins. Il se contente de peu d’arrosage durant sa croissance, et en hiver, il n’a pas besoin d’être arrosé. En revanche, le lierre aime l’humidité. Ajoutez du paillis au sol au printemps, afin de conserver l’humidité de la terre. Fertilisez votre plante tous les 15 jours, avec un engrais liquide, durant sa période de croissance végétative. Aussi, pensez à rempoter chaque année les jeunes plants.

Ces plantes vertes d’intérieur faciles à entretenir vont, non seulement purifier l’air ambiant, mais également éliminer la poussière en suspension.

Lire aussi Voici comment protéger vos plantes cultivées en mai des pucerons et des parasites

Contenus sponsorisés