Chlorure de potassium : comment l’utiliser pour booster la croissance de vos plantes ?

Au même titre que l'azote et le phosphore, le potassium est l'un des nutriments primaires essentiels à la croissance des plantes. Si les jardiniers ont pour habitude d'utiliser régulièrement du chlorure de potassium dans le jardin comme engrais, il ne faut pas pour autant négliger vos plantes d'intérieur qui, elles aussi, ont besoin de potassium.

Nettoyé des impuretés chimiques, le chlorure de potassium est l’un des composants de base dont les plantes ont besoin pour permettre le bon déroulement de la photosynthèse. Ce micro-élément va ainsi stimuler le travail enzymatique des plantes, augmenter leur résistance face aux parasites, aux champignons et aux maladies. Comme il contient beaucoup de potassium, une seule boîte de chlorure de potassium suffit pour quelques années. Les spécialistes recommandent d’ailleurs de ne fertiliser les plantes d’intérieur avec cet engrais que deux fois par an, ou immédiatement après que la plante rétrécisse ou qu’elle soit couverte de taches, pour éviter qu’elle ne meure. On peut l’utiliser également lorsque les tiges poussent en hauteur, deviennent pâles et se déforment.
Voyons comment favoriser une belle floraison de vos plantes en ajoutant un peu de chlorure de potassium.

N.B : Pour réaliser l’engrais, dissolvez ½ cuillère à café de chlorure de potassium dans un bocal de 3l d’eau et arrosez les fleurs.

Qu’est-ce que le chlorure de potassium ?

fleurs des plantes

Fleurs des plantes – Source : spm

Le potassium dans le sol est très commun dans le milieu agricole et il est largement disponible. Il est stocké dans le sol et collecté sous forme de dépôts de sel : nitrates, sulfates et chlorures sont ainsi les formes de potassium les plus utilisées dans les engrais. Les plantes vont ensuite libérer du potassium dans leurs cultures, avant que cela n’arrive dans nos assiettes. Excellent pour la santé, ce minéral se retrouve dans divers légumes, fruits, légumineuses, poissons gras et autres fruits secs. A noter que nos déchets alimentaires vont renouveller ce potassium.

Il faut savoir que les plantes ont toujours besoin de potassium. Il est essentiel pour l’absorption de l’eau et pour synthétiser les sucres végétaux à utiliser comme nourriture. Il est également responsable du bon déroulement des récoltes : une quantité suffisante de potassium favorise une floraison abondante et de meilleure qualité. Les aliments produits sont souvent très riches en potassium, comme les bananes.

Utiliser le chlorure de potassium au jardin

plantes

Plantes – Source : spm

L’ajout de chlorure de potassium au sol est crucial lorsque le pH est alcalin. L’engrais potassique augmente le pH du sol, il ne doit donc pas être utilisé sur des plantes qui aiment les acides comme les hortensias, les azalées et les rhododendrons. En effet, un excès de potasse peut causer des problèmes aux plantes qui préfèrent les sols au pH acide ou équilibré. Il est conseillé de faire une analyse de sol pour voir si le votre a un déficit important en potassium avant d’utiliser la potasse dans le jardin.

L’apport de chlorure de potassium dans les plantes est ainsi vivement conseillé pour améliorer leur santé, permettre une belle abondance de fleurs et contribuer à une récolte conséquente des fruits et de légumes. Pour augmenter la teneur en potassium, nous vous conseillons d’ajouter de la cendre de bois à votre compost. Vous pouvez également utiliser du fumier : avec son faible pourcentage en potassium, il sera utile en compost, mais ayez la main légère car c’est un puissant fertilisant qui risque de brûler les racines ou de fragiliser la plante. Les algues et le sable vert sont aussi de bonnes sources de potasse pour les végétaux.

Attention : l’excès de potassium s’accumule sous forme de sel, ce qui peut être nocif pour les racines. Les applications annuelles de compost sont généralement suffisantes dans le jardin à moins que le sol ne soit sablonneux. Les sols sablonneux sont pauvres en matière organique et auront besoin de feuilles et matières intégrées au sol pour augmenter la fertilité. Une dizaine de granulé de potassium par plante suffisent pour l’alimenter.

Avertissement

Certes, le potassium n’est pas un minéral toxique. En revanche, si la dose est trop importante, votre plante risque d’avoir un déséquilibre lors de son programme de fertilisation et connaître d’importantes carences en magnésium ou en calcium. Il est toujours nécessaire de tester la teneur en éléments nutritifs du végétal et du substrat.

Lire aussi L’astuce géniale des fleuristes pour faire durer les orchidées

Contenus sponsorisés