Votre miel a durci ? L’astuce géniale pour le rendre liquide facilement

Délicieux à tartiner, parfait pour sucrer des plats, de grand secours pour les maux de gorge et les coups de froid, ingrédient magique des masques beauté pour le visage… D’une belle couleur jaune doré, utilisé en cuisine, en remède et en cosmétique, ses bienfaits ne sont plus à prouver. Vous l’aurez compris, il s’agit du miel, cet ingrédient naturel miracle à avoir absolument à la maison. Mais lorsqu’on le stocke, il a parfois tendance à cristalliser et à devenir dur, ce qui le rend moins facile d’utilisation. Voici une astuce géniale pour lui rendre sa texture liquide.

Qui n’a jamais eu la surprise désagréable de trouver son pot de miel tout dur au fond du placard. Et évidemment pas question d’y plonger sa cuillère… Rassurez-vous si votre miel est devenu solide, c’est seulement qu’il a cristallisé. Voici comment le rendre liquide en quelques minutes.

Pourquoi le miel durcit ?

Le miel est un aliment naturel produit par les abeilles à base de nectar de fleurs. Ne perdons pas de vue que si les abeilles fabriquent du miel ce n’est pas pour faire plaisir aux humains mais bien pour nourrir leurs larves et avoir de la nourriture pour l’hiver dans les alvéoles de la ruche. Ainsi il doit pouvoir se conserver longtemps c’est pourquoi il durcit. On appelle ce phénomène la cristallisation et c’est un processus tout à fait naturel qui n’abime pas du tout le produit. C’est même un gage d’authenticité !

En fait, le miel va cristalliser plus ou moins vite selon les fleurs qui ont servi à sa fabrication. Plus il y a de glucose dans un miel plus il durcit vite, c’est le cas du miel de bruyère ou de colza. Au contraire plus il est riche en fructose plus il reste à l’état liquide comme le miel de châtaignier, de sapin ou d’acacia. La cristallisation est plus ou moins lente mais elle est inévitable pour un vrai miel. Si un miel n’a pas durci au bout de plusieurs mois de conservation, c’est suspect.

La température de conservation peut également jouer un rôle dans le durcissement. Plus elle est basse, plus le miel cristallise vite. Ainsi il est conseillé de conserver le miel à température ambiante et de ne jamais le mettre au réfrigérateur. Il faut savoir que les écarts de températures peuvent altérer la qualité du précieux nectar.

Miel dans la ruche

Miel dans la ruche – Source : spm

Une astuce géniale pour rendre votre miel liquide

Vous l’aurez compris, si un miel durcit c’est plutôt un signe de qualité alors ne le jetez surtout pas, il a encore plein de bonnes choses à vous apporter. Voici comment le rendre liquide à nouveau sans altérer ses propriétés gustatives et nutritionnelles :

1- Faites chauffer de l’eau dans une casserole pour faire un bain marie qui n’excède pas les 35° à 40°C, si vous n’avez pas de thermomètre, vous devez pouvoir tremper votre main dedans sans vous brûler. Attention le pire ennemi du miel est le surchauffage !

2- Plongez-y votre pot avec le couvercle ouvert, laissez-le quelques minutes jusqu’à ce qu’il se fluidifie. Vous pouvez le remuer pour accélérer le processus, mais doucement car le miel n’aime pas être secoué…

3- Laissez refroidir progressivement hors du feu en laissant le pot dans la casserole pour ne pas provoquer de choc thermique. Refermez votre pot une fois le miel complètement refroidi car comme il est très hygroscopique, il pourrait se charger en humidité et perdre en qualité et en saveur.

Une autre technique pour retrouver une belle texture sirupeuse, est de mettre son pot de miel dans un four en cours de refroidissement. Par contre l’utilisation du micro-ondes est à proscrire car elle abîmerait le fameux produit de la ruche.

Miel liquide

Miel liquide – Source : spm

3 conseils pour bien conserver votre miel

Avant toute chose il est important d’acheter un miel de qualité, de préférence un miel pur. Pour préserver ses propriétés, une bonne conservation est indispensable. Voici donc 3 conseils simples et efficaces recommandés par les apiculteurs :

  • Préférer des pots en verre hermétiques aux pots en plastique.
  • Conserver à l’abri de la lumière dans un endroit sec et toujours bien refermer le pot car les UV et l’humidité dégradent le produit.
  • Conserver à température ambiante et ne pas dépasser les 25°C. Ne pas mettre au réfrigérateur.

Conservé dans de bonnes conditions, le miel sera préservé et pourra être gardé plusieurs mois, voire plusieurs années sans aucun problème. Par contre contrairement à certains produits il ne se bonifie pas avec le temps…

Miel en pot

Miel en pot – Source : spm

Grâce à tous ces conseils vous pouvez maintenant profiter de votre miel, de ses vertus et de ses arômes en toute confiance et dans la durée. Et n’oubliez pas lorsque vous choisissez votre miel, qu’ils n’ont pas tous les mêmes propriétés et les mêmes textures et que ce sont les nectars floraux qui font la différence.

Lire aussi Comment faire mûrir un avocat en 2 minutes ?

Contenus sponsorisés