Voici la plus grande erreur qui tue les plantes d’après les jardiniers

L’entretien des plantes n’est pas toujours facile. Avant de cultiver une plante en intérieur ou en extérieur, il est important de connaître les conditions de sa culture, pour éviter qu’elle ne fane. En effet, certaines erreurs peuvent s’avérer fatales pour vos plantes, surtout celles qui concernent l’arrosage. Découvrez cette erreur qui peut tuer vos plantes d’intérieur.

Pour garder vos plantes épanouies et en bonne santé, il est important de bien les entretenir. Pour cela, il faut connaître leur condition de culture, pour éviter les excès qui peuvent s’avérer nocifs pour vos plantes, surtout lorsqu’il s’agit de l’arrosage.

Quelle est l’erreur qui peut tuer les plantes d’intérieur ?

plante fanée

Plante fanée – Source : spm

L’erreur qui peut être fatale pour vos plantes d’appartement est l’arrosage excessif d’après Etienne Laurentides, jardinier et paysagiste dans le Jura. En effet, l’excès d’eau retire l’oxygène de la terre et par conséquent asphyxie les racines et entraine leur pourrissement. En plus de cela, lorsque le terreau est très détrempé, la plante n’arrive plus à se nourrir, car l’humidité bloque le processus de photosynthèse. Par conséquent, ses feuilles ramollissent, prennent une couleur jaune, et puis meurent. Aussi, un excès d’eau rend la plante vulnérable aux attaques des parasites, mais aussi des champignons. De la moisissure peut alors se former sur le pot et sur le terreau.

Comment sauver les plantes d’un excès d’eau ?

Pour sauver une plante qui a reçu beaucoup d’eau, commencez d’abord par la mettre à l’ombre. La laisser au soleil provoquerait son dessèchement, car une plante arrosée en excès n’arrive pas à envoyer de l’eau à ses extrémités. Ensuite, il va falloir la laisser sécher. Pour accélérer le séchage de la plante, tapotez avec votre main sur les côtés du pot, à plusieurs reprises. Cela permet d’ameublir la terre, c’est-à-dire de la rendre légère en plus de créer des poches d’air susceptibles d’aérer la terre.

Retirez ensuite la plante du pot pour vérifier l’état de ses racines et la rempoter par la suite dans un nouveau pot. Pour cela, retournez délicatement la plante, tenez-la avec une main, et avec l’autre main, secouez le pot jusqu’à pouvoir faire sortir la motte. Ensuite, à l’aide de vos doigts, retirez toute la terre qui se trouve autour du système racinaire de votre plante. Inutile de garder cette terre car, lors du rempotage, un nouveau terreau plus frais sera utilisé. À l’aide d’un sécateur bien nettoyé et désinfecté, retirez les racines pourries. Vous les reconnaitrez par leur aspect marron ou noir, mou et pâteux. Les racines saines sont en revanche blanches et fermes. N’hésitez pas à tailler les feuilles et les tiges mortes. Celles-ci sont brunes et sèches.

Après avoir nettoyé votre plante de ses parties mortes, rempotez-la dans un nouveau pot qui contient des trous de drainage. Pour favoriser l’écoulement de l’eau et favoriser le drainage, vous pouvez ajouter au fond du pot une couche de paillis ou des billes d’argile. Ajoutez ensuite un terreau frais et tapotez légèrement à la surface pour le tasser. Arrosez légèrement pour humidifier la terre, et n’arrosez une deuxième fois que lorsque le terreau s’assèche. Aussi, veillez après chaque arrosage à retirer l’eau stagnante dans la soucoupe ou le cache-pot.

Comment éviter d’arroser en excès les plantes d’intérieur ?

arroser plante interieur

Arroser une plante d’intérieur – Source : spm

Pour éviter l’arrosage excessif qui peut tuer votre plante, ne l’arrosez que si elle a besoin d’eau. Pour cela, plusieurs indices peuvent vous aider à savoir si vous devez arroser votre plante ou pas.

  • Le terreau : avant d’arroser votre plante, enfoncez votre doigt dans le terreau. S’il est sec à plus de 4 cm de profondeur, arrosez-le.
  • Le poids du pot : une plante est plus lourde après l’arrosage. Soulever le pot permet de le soupeser. S’il est lourd, cela veut dire que le terreau est encore plein d’eau et donc inutile de l’arroser.
  • Le type de la plante : la quantité d’eau dont une plante a besoin dépend de son type. Par exemple, les cactus et les plantes succulentes n’ont besoin que d’un faible apport en eau. Inutile d’arroser régulièrement ces plantes grasses, car leurs tissus charnus et épais permettent de retenir l’eau. Ce qui fait que ces plantes peuvent très bien supporter la sécheresse. En revanche, les plantes qui possèdent un feuillage fin, des bourgeons ou des fleurs, ont besoin d’être arrosées régulièrement.

Cela dit, évitez d’avoir la main lourde lors de l’arrosage de vos plantes vertes d’intérieur, car les excès d’eau peuvent asphyxier les racines de vos plantes et causer leur pourrissement.

Lire aussi Mettez de la levure dans vos pots de vos fleurs : l’astuce qui sauvera vos plantes

Contenus sponsorisés