5 plantes à semer au mois de septembre : c’est le mois idéal pour les faire pousser

Les fortes chaleurs de l’été laissent place à un temps plus frais en septembre. C'est le retour de la rosée matinale et des nuits fraîches. Ce mois est propice à la plantation des végétaux qui apprécient le climat automnal et hivernal. Si vous ne savez pas quoi planter dans votre potager ou jardin d’ornement, découvrez ces 5 plantes que vous pouvez semer durant le mois de septembre.

Septembre est l’occasion de préparer son jardin et potager à la nouvelle saison. Ce temps est propice à la plantation des plantes vivaces et aromatiques, ainsi que des légumes de fin d’automne ou d’hiver.

Que planter dans votre jardin ou potager durant le mois de septembre ?

Voici des idées de plantes à semer ou à planter dans votre jardin d’ornement, ou dans votre potager, durant ce mois de septembre.

  • Semer la jacinthe en septembre

Jacinthes

Jacinthes – Source : spm

La jacinthe est une plante à fleurs vivace, originaire de la Méditerranée orientale. Cette plante bulbeuse se distingue par ses fleurs parfumées et colorées. Les fleurs, sous forme de clochettes, sont regroupées en grappes bien dressées. La jacinthe est facile à cultiver. Elle apprécie un sol bien drainé, léger et riche en humus. Elle peut aussi pousser dans un sol sableux. Par ailleurs, évitez de cultiver vos fleurs dans un sol caillouteux, lourd et détrempé. Le bulbe risquerait ainsi de pourrir. La jacinthe apprécie également une exposition à mi-ombre. Cette plante florifère peut être plantée en pleine terre, lorsque le climat est doux, de septembre à janvier. Pour cela, faites un trou profond dans le sol, à l’aide d’une bêche et placez au fond un mélange de gravier et de sable d’environ 2 cm. Notez que la jacinthe doit être plantée entre 10 à 12 cm de profondeur, selon le bulbe. En effet, plus celui-ci est gros, et plus il aura besoin d’être planté en profondeur. Veillez à le placer à la verticale et recouvrez le bulbe de terre, sans laisser de poche d’air autour. Tassez soigneusement, puis arrosez légèrement. Les excès d’arrosage sont à éviter, car le bulbe risque de pourrir. Si cela se produit, vous remarquerez alors une pourriture grise qui peut se former sur votre plante. Veillez en fin d’hiver à enrichir la terre avec du fumier bien décomposé, et protégez vos fleurs des limaces qu’elles redoutent.

  • Planter la pensée en septembre

Pensée

Pensée. Source : spm

La pensée est par excellence une fleur d’automne et d’hiver. Cette plante florifère au feuillage persistant est également appelée violette des jardins. Ses fleurs se déclinent sous différentes couleurs et sont comestibles mais elles peuvent aussi servir à décorer vos gâteaux. La pensée est une plante rustique, facile d’entretien. Elle peut être plantée au jardin pour orner les bordures et les massifs. Privilégiez un sol riche, bien drainé et frais, et offrez à votre plante une exposition à mi-ombre. Pour planter la pensée, faites des trous dans le sol et mélangez la terre de votre jardin avec un peu de sable et de poussière de tourbe, pour obtenir une floraison spectaculaire. Si vous avez acheté des pensées en pot ou en godet, enterrez les plants dans les trous, en veillant d’abord à ce que la motte soit humide. Recouvrez de terre puis tassez, et arrosez légèrement. Les pensées craignent les pucerons, les limaces et le mildiou et ce dernier  cause le pourrissement de leurs racines.

  • Semer la coriandre en septembre

Coriandre

Coriandre. Source : spm

La coriandre est une plante aromatique annuelle, facile à cultiver dans le potager, ou en bac, en pot ou en jardinière. Ses feuilles sont très utilisées pour parfumer les plats et les salades. La coriandre n’aime pas être repiquée ou déplacée. Veillez à la semer directement en place, en pleine terre, à l’automne, mais aussi au printemps. Cette herbe aromatique apprécie un sol souple, léger et humifère, c’est-à-dire riche en humus. La coriandre apprécie également le sol calcaire, en plus d’une exposition ensoleillée. Après avoir semé les graines, recouvrez-les d’1 cm de terreau et veillez à garder le sol humide en arrosant régulièrement votre plante, jusqu’à la germination des graines. Éclaircissez vos plants lorsqu’ils auront 4 ou 5 feuilles. Cette opération consiste à supprimer les plants fragiles pour ne garder que les plantes vigoureuses.  

  • Semer le poireau en septembre

Poireaux

Poireaux. Source : spm

Le poireau est une plante potagère bisannuelle au feuillage persistant. Ce légume d’hiver a toute sa place dans notre potager durant ce mois de septembre. Le poireau est facile à cultiver et à entretenir. Il demande peu de soins et peut rester en terre, sans craindre le froid. Semé en septembre, il pourra être récolté entre mai et juin. Le poireau apprécie une terre bien drainée, fraîche, humifère et meuble. Cette plante potagère a également besoin d’une exposition ensoleillée. Arrosez votre poireau après le semis, et puis ne l’arrosez que durant les périodes de sécheresse et de fortes chaleurs.

  • Semer l’épinard en septembre

Épinards

Épinards. Source : spm

L’épinard est une plante potagère très bénéfique pour la santé. Ses feuilles peuvent être consommées crues ou cuites. L’épinard préfère un sol humide, riche en humus et argileux. Pour récolter vos épinards en automne et en hiver, semez-les de mi-août à novembre. Pour cela, préparez des sillons espacés de 30 cm et semez les graines. Recouvrez-les ensuite de 3cm de terre fine puis arrosez en pluie fine. Après la levée des graines qui a lieu généralement au bout de 10 jours, éclaircissez les plants lorsqu’ils auront 4 ou 5 feuilles. Notez que l’épinard est gourmand en eau et a besoin d’un arrosage régulier. N’attendez pas que le sol s’assèche entre deux arrosages pour l’arroser. Vous pouvez mettre un paillis au pied de vos plantes pour garder le sol frais.

Lire aussi Comment entretenir les orchidées en septembre pour les préparer à l’hiver ? 4 astuces des fleuristes

Contenus sponsorisés