Géranium : quand et comment le tailler pour une floraison spectaculaire ?

Le géranium est une plante à fleurs de la famille des Géraniacées. Sa floraison donne de belles fleurs parfumées, aux tons rouge, rose, violet ou bleu. Le géranium peut être cultivé en bacs, en jardinière, ou en pleine terre, dans le jardin d’ornement. Quelle que soit l’utilisation que vous faites de cette plante florifère, pour orner votre intérieur, votre jardin ou votre balcon, il est important de la tailler quand cela est nécessaire, afin de favoriser sa floraison et obtenir de belles fleurs. Découvrez quand et comment tailler les géraniums.

Tailler ou élaguer une plante permet de la rendre plus vigoureuse, de la protéger des maladies, et surtout de favoriser de nouvelles pousses, pour une floraison abondante.

Quand et comment tailler les géraniums ?

Il est important de savoir quand et comment tailler vos géraniums, afin d’obtenir les effets désirés.

Les périodes idéales pour tailler les géraniums

Vous pouvez tailler vos géraniums à l’achat, lorsque vous les ramenez à la maison. Cela leur permettra de garder leur forme ronde et touffue pendant leur croissance. Toutefois, si vous appréciez leur forme originale, cette étape n’est pas nécessaire. En revanche, il est important de tailler les géraniums à l’approche de l’hiver, afin de leur permettre de rester en bonne santé durant cette période froide de l’année, et de refleurir au printemps. Par ailleurs, si le climat de votre région est très froid au point où le sol peut geler, il est important de déterrer les géraniums cultivés en pleine terre. Piquez-les ensuite dans des pots, pour une culture en intérieur, à l’abri du froid. Pensez également à tailler vos géraniums au début du printemps pour retirer les longues branches étiolées qui ont poussé en hiver. Ainsi, vous préparez vos géraniums à fleurir et à mieux pousser, lorsque les températures seront plus douces.

La bonne méthode pour tailler les géraniums

tailler les geraniums

Tailler les géraniums – Source : spm

Avant de commencer la taille de votre plante, il est important de l’examiner d’abord pour déterminer l’endroit où la taille sera effectuée. Par exemple, là où les branches sont étiolées et mortes et là où il y a peu de feuilles. Ensuite, à l’aide d’un sécateur tranchant et désinfecté, enlevez les fleurs fanées.

Cela encourage la production de nouvelles fleurs, mais il permettra aussi de désencombrer la plante, afin de mieux repérer les branches à élaguer. Passez ensuite aux feuilles mortes. Les enlever permettra à la plante de ne pas gaspiller son énergie et ses réserves inutilement. Notez qu’il n’est pas judicieux d’essayer de sauver des feuilles mourantes. Si elles ont perdu leur couleur verte, n’hésitez pas à les tailler à l’aide de petites cisailles pour encourager la production d’un feuillage plus coriace et vigoureux. Cette opération peut être effectuée à n’importe quel moment de l’année, mais elle est davantage importante au printemps, car elle permet d’encourager la floraison.

Durant cette saison, pensez également à tailler des tiges saines. N’hésitez pas à couper une tige, même si elle n’est pas fanée, à sa base, afin de favoriser de nouvelles pousses et par conséquent une nouvelle floraison. Si en taillant votre plante vous remarquez la présence de branches très longues mais qui ne contiennent pas de feuilles ou qu’elles n’en possèdent que peu, pensez à les couper à environ 5 mm de leur nœud. Vous pouvez conserver la bouture pour la replanter et assurer la multiplication de vos géraniums.

Comment entretenir les géraniums ?

geraniums

Géraniums – Source : spm 

Originaire d’Afrique du sud, le géranium apprécie le soleil. Gardez votre plante au soleil ou à mi-ombre, sans vous soucier de la chaleur. Le géranium peut en effet résister aux fortes chaleurs, mais seulement s’il est régulièrement arrosé. Toutefois, avant l’arrosage, enfoncez votre doigt dans le terreau pour vérifier s’il est humide ou non. Laissez également à votre plante le temps d’absorber l’eau, avant de l’arroser à nouveau, afin d’éviter les excès et la stagnation de l’eau. Pour que vos géraniums vivent plus longtemps, veillez à les rempoter dans un nouveau pot, tous les deux ans.

Étant donné que cette plante apprécie un sol bien drainé, il est conseillé de déposer une couche de billes d’argile au fond du pot pour favoriser le drainage. N’hésitez pas à fertiliser votre plante avec un engrais spécial géraniums pour améliorer la floraison. Pour que vos géraniums s’épanouissent et se développent sainement, pensez également à les protéger des nuisibles et des parasites qui les ravagent comme les pucerons verts, les aleurodes ou encore les thrips.

Cela dit, tailler vos géraniums les rend plus vigoureux et encourage une floraison plus abondante, afin de décorer les massifs, les balcons ou terrasses de votre maison.

Lire aussi Comment entretenir les géraniums pour qu’ils soient beaux et luxuriants ?

Contenus sponsorisés