Comment avoir de jolies hortensias colorés qui subliment le jardin ?

L'hortensia est une fleur absolument magnifique. Il s'agit même de l'une des plantes ornementales les plus populaires pour les jardins ou les balcons. Sa particularité ? Blancs à la base, dépendamment du pH du sol, les hortensias évoluent et se métamorphosent en dévoilant un palmarès de couleurs chatoyantes, oscillant entre le rose, le rouge, le bleu, le violet et le vert. La couleur des fleurs de cet arbuste dépend de l'acidité du sol dans lequel vous l'avez planté. Ainsi, les fleurs d'hortensia se transforment du tout au tout, comme par enchantement ! Avec leur variété de formes et leur diversité de nuances, pas étonnant qu'on les surnomme souvent de "fleurs magiques".

Originaire d’Asie et d’Amérique du Nord, cette plante résistante est ainsi très appréciée pour son aspect caméléon. Ses fleurs élégantes décorent le jardin, mais elles peuvent également être cultivées en pot. En prime, l’hortensia est facile à entretenir et sa floraison est abondante. A condition de l’arroser fréquemment !

Envie de profiter de ses fleurs décoratives, parfaites pour embellir votre intérieur? Il vous suffit de suivre ces quelques conseils pour bien prendre soin de vos hortensias et sublimer votre jardin.

Quels sont les secrets d’un hortensia sain et coloré ? On vous dit tout.

L’eau

hortensia

Hortensias – Source : spm

Les hortensias ont besoin de beaucoup d’eau, donc arrosez-les très souvent en été et veillez à ce que le sol soit toujours humide, surtout s’ils sont en pot. En hiver, par contre, il ne faut les arroser que de temps en temps, lorsque le sol commence à se dessécher.

Une fois qu’ils ont fleuri, ils n’ont plus besoin de trop d’eau, mais il est toujours important de les arroser au moins une fois par jour.

Attention : cette plante est très sensible aux variations du pH du sol dans lequel elle plonge ses racines. Il est donc préférable d’utiliser l’eau de pluie ou une eau à température ambiante, mais jamais trop froide.

La température et la lumière

Contrairement à ce que vous pourriez penser, les hortensias n’aiment pas la lumière directe. Mieux vaut les placer dans un endroit lumineux de votre jardin ou de votre balcon, mais pas d’exposition directe au soleil.

La température idéale pour les hortensias est de 18°C. Evitez donc une température trop élevée, trop de lumière et trop de chaleur. Cela peut déclencher la perte des tiges.

En hiver, les hortensias supportent assez bien les températures froides. Si vous préférez, vous pouvez placer la plante à l’intérieur, en la gardant près de la fenêtre, mais loin des sources de chaleur comme les radiateurs ou les chauffages.

Quand est-il préférable de tailler les hortensias ?

tailler les hortensias

Tailler les hortensias – Source : spm

Si vos hortensias sont encore jeunes, il est inutile de les tailler. En général, vous devez les tailler chaque année à partir de l’âge de trois ans. Le meilleur moment est au début de l’automne, mais cela dépend de la variété.
Pour les tailler correctement, utilisez des cisailles stérilisées pour éliminer les branches improductives et les vieilles branches, qui sont souvent sèches et faibles. Laissez au moins deux bourgeons sur chaque branche.

Les branches sèches de plus de 5 ans doivent être retirées à la base afin d’aérer la plante et d’éviter l’apparition de champignons, de moisissures ou d’infestation de parasites.

Le sol

Comme on l’a dit, la couleur des fleurs dépend du pH du sol. Si l’acidité du sol change, la couleur de vos fleurs peut également changer, c’est pourquoi cette plante était autrefois considérée comme magique.
Privilégiez un sol bien drainé et riche en tourbe pour vos hortensias. Si votre sol est acide, votre fleur sera bleue. Si vous disposez d’un sol calcaire, les fleurs alterneront entre le rose et le rouge.

Envie de faire une partie de coloriage? Voici quelques astuces pour changer la couleur de vos hortensias :
Si vous souhaitez que vos fleurs virent au bleu, enrichissez votre terre avec du sulfate d’alumine : il suffit de dissoudre 200 g du produit dans une bonne quantité d’eau d’arrosage et de répartir autour de la racine. Pensez à le faire au début du printemps !

Autre astuce : si les fleurs sont roses et que vous aimeriez les voir transformées en bleu, vous pouvez rendre le sol plus acide en le fertilisant avec du marc de café.

Pour avoir des hortensias rouges, il faut agir sur le pH de la terre en y ajoutant des cendres ou de la chaux. Mélangez un peu de cendre de bois (froide bien-sûr !) avec une grande quantité d’eau et étalez la solution au pied de la plante. Arrosez un peu et vous verrez bientôt les fleurs virer au rouge !

La fertilisation

Vous devez fertiliser vos hortensias très fréquemment, surtout pendant la période précédant immédiatement la floraison.

Idéalement, vous devriez fertiliser une fois par semaine avec un composé riche en potassium qui peut être dilué directement dans l’eau avec laquelle vous arrosez votre plante.

Le pot

hortensias en pot

Hortensias en pot – Source : spm

Vous aimeriez cultiver vos hortensias en pot? Prenez bien conscience que cet arbuste pousse de manière abondante et que ses racines prennent beaucoup de place. Choisissez donc des pots d’un diamètre d’au moins 40 cm si l’hortensia est petit. Si, au contraire, l’hortensia est de taille moyenne, optez pour des pots plus grands d’un diamètre d’au moins 60 cm.

Les maladies et les parasites

Les hortensias, comme de nombreuses autres plantes, peuvent malheureusement être attaqués par des parasites ou des maladies.

Si la plante a l’air déformée et que les fleurs sont anormales, il peut s’agir de mycoplasmes. Dans ce cas, le seul remède est d’enlever complètement les parties atteintes.

Les pucerons ou les acariens, qui s’attaquent couramment à la plante, peuvent être plus facilement éliminés avec un remède naturel à base de savon de Marseille et d’eau, à vaporiser directement sur les parties concernées. Le savon de Marseille agira comme un parfait insecticide qui éloignera tous les pucerons !

Les moisissures sont également très fréquentes et peuvent être combattues avec un mélange de deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude et d’un litre d’eau appliqué directement sur la plante. Cette poudre blanche, réputée pour ses propriétés nettoyantes, est également connu pour ses vertus anti-moisissures et désodorisantes.

Enfin, votre plante peut être attaquée par la cochenille, qui peut être éliminée à l’aide de nombreux remèdes naturels. L’une des plus efficacesreste le savon de Marseille.

Lire aussi 5 jolies plantes ideales en hiver pour le balcon

Contenus sponsorisés