Faut-il conserver les vêtements et effets personnels d’un défunt ?

Quand un être cher disparaît, il laisse derrière lui un immense vide qu’il est difficile à combler. Dans ce genre de situation, vous vous sentez plus seul(e) que jamais et la vue de certains objets vous rappelant le ou la défunt(e) peut être difficile à vivre, les souvenirs n’hésitant pas à remonter à la surface. Dans ce cas, faut-il conserver les vêtements et effets personnels de la personne décédée ?

La perte d’un être cher est souvent synonyme de douleurs mais ce qui est encore plus douloureux pour certaines personnes, c’est de se retrouver avec les affaires et les objets que cette personne a laissés derrière elle.

Faut-il conserver les affaires, les vêtements et les effets personnels du défunt ?

Dans la vie, certaines personnes ont du mal à se remettre de certains chocs ou émotions. Parmi lesquelles, la perte d’un être cher, surtout quand le décès intervient de manière brutale et inattendue. Une situation qui engendre colère, tristesse, détresse, désespoir et même dans certains cas, dépression. Pour cause, se remémorer les souvenirs et les moments passés en compagnie de cette personne peut accentuer la portée de ce choc psychologique. Mais ce n’est pas tout ! En effet, se retrouver avec des vêtements, des habits ou des effets personnels ayant appartenu à la personne disparue, peut exacerber la sensation de vide ressentie. Dès lors, faut-il les conserver ou s’en débarrasser ?

Se remémorer la perte d’un être cher

Se remémorer la perte d’un être cher. Source : spm

Apprivoiser l’absence du défunt avant de prendre une décision

Prendre une décision sous le coup de l’émotion, peut parfois se transformer en regrets. Dès lors et en faisant face à un deuil, pensez à prendre le temps nécessaire pour vous faire à l’absence de la personne décédée. Observer une certaine distance, vous permet de mettre de l’ordre dans vos idées et vos souvenirs tout en réfléchissant à la répartition des effets personnels, une fois le moment venu.

Pour vous réconforter, vous pourrez garder certains objets qui évoquent d’excellents souvenirs, qu’il s’agisse de vêtements ou de bijoux, afin de vous aider à surmonter cette épreuve. Cela vous permet également de garder un petit quelque chose en guise de souvenir et qui vous accompagnera pour le restant de votre vie.

Néanmoins, patienter trop longtemps et garder toutes les affaires appartenant au défunt, pourrait vous empêcher d’aller de l’avant et de passer à autre chose. Dans ce cas, n’hésitez pas à faire le tri. En effet, vous pourrez conserver les effets personnels du défunt qui ont une certaine valeur sentimentale à vos yeux et vous séparer du reste. Pour cela, n’hésitez pas à les répertorier en quatre catégories distinctes : ceux à garder, ceux à jeter, ceux à donner, ceux à recycler. De cette manière, vous serez libéré(e) d’un poids sans pour autant rompre l’attachement intérieur qui vous lie au défunt.

Donner une seconde vie aux vêtements et effets personnels du défunt

Faire le tri dans les affaires

Faire le tri dans les affaires. Source : spm

Faire le tri et se débarrasser de certaines affaires ayant appartenu à la personne décédée, peut vous aider à avancer dans l’étape du deuil. Cela vous permet également d’y voir un peu plus clair, notamment sur ce qui représente le plus de valeur à vos yeux. Ainsi, il sera inutile de rester accroché à un objet vous remémorant un souvenir douloureux.

Par ailleurs, vous pouvez également envisager de donner les affaires de la personne disparue, notamment les vêtements, à certaines associations qui s’occupent des sans-abris, des plus démunis, de personnes victimes de violence ou de maltraitance. L’occasion en quelque sorte d’honorer la mémoire du défunt. Pour ce qui est des livres, vous pourrez toujours les déposer dans des boîtes à livres ou en faire don à des bibliothèques ou des écoles, qui en ont besoin.

Par ailleurs et si le nombre d’affaires vous semble trop nombreux, vous pouvez toujours faire appel à un service de débarras, qui se chargera de les acheminer vers des ressourceries, des recycleries ou alors des associations caritatives.

Vous l’aurez compris, il est inutile de se débarrasser de toutes les affaires ayant appartenu à la personne décédée. Prenez avant tout le temps de faire votre deuil, tout en veillant à ne conserver que les objets représentant une valeur sentimentale à vos yeux.

Lire aussi À quoi servent réélement les boutons sur les manches des vestes ?

Contenus sponsorisés