Pourquoi dit-on « allô » en décrochant le téléphone ?

Cette expression fait partie de notre quotidien et nous l’utilisons en ignorant complètement l’origine de cette interjection. Lorsque nous décrochons notre téléphone, c’est le premier mot que l’on prononce avant même de savoir qui est notre interlocuteur. Nous avons découvert pour vous l’origine de cette expression qui est utilisée dans une grande partie du monde.

Sommaire

Voici l’origine du mot « Allô », cette expression qui est devenue incontournable en France.

D’où vient l’interjection « Allô » lorsque l’on répond au téléphone ?

allo telephone

Pourquoi dit-on « allo » ? – Source : spm

L’interjection « Allô » aurait plusieurs origines qui font souvent débat. En France, l’expression « Allô » serait définie comme étant un appel préparatoire à une conversation téléphonique. Pourtant cette expression très française nous vient de l’étranger. La première hypothèse serait que cette interjection aurait été utilisée pour la première fois en Angleterre. Pendant des siècles, les marins Anglais se criaient « Hallow » dans le brouillard pour se signaler entre eux et se saluer. Les bergers normands, eux, installés en Angleterre s’appelaient aussi en criant des « Halloo » ou aussi pour rassembler leurs troupeaux. En anglo-normand « Halloer » veut dire « poursuivre en criant ».

L’expression « Allô » est popularisée par l’inventeur du central téléphonique

repondre avec allo

L’origine du mot « Allô » – Source : spm

Mais l’interjection « Allô » serait finalement originaire de Hongrie. En hongrois « Hallom » signifie « j’écoute ». C’est l’inventeur hongrois Tivadar Puskàs qui aurait popularisé l’expression « Allo » ou « ha-lo » au XIXe siècle, comme relayé par nos confrères de Europ1. Après avoir créé les premiers centraux téléphoniques avec les scientifiques et ingénieurs, Thomas Edison et Alexander Graham aux Etats-Unis, Puskàs serait retourné en Hongrie pour importer son invention. L’histoire raconte que Tivadar Puskàs imagine avec son frère un dispositif téléphonique reliant Paris, Marseille, Budapest et Timisoara en Roumanie. Le jour du premier test de la centrale téléphonique, en Hongrie en avril 1877, les tests en hongrois se seraient multipliés avec des « Hallod ? » qui signifie « Tu m’entends ? », « Hallom ! » qui signifie « Je t’entends ! » et « Hallo… » qui veut dire « J’écoute… » et à force de répéter ces expressions le mot « Allô » serait né.

D’autres variantes du mot « Allô » sont utilisées dans le monde

allo origine

Répondre au téléphone avec « Allô » – Source : spm 

Les langues évoluent continuellement et s’adaptent à la culture et à l’histoire de groupe de personnes. Comme « Allô », l’expression « Hello » est le résultat de diverses variantes germaniques comme « hallo », « holla » ou « hollo ». Utilisé pour attirer l’attention de quelqu’un, Hello a été à l’origine suggéré par Thomas Edison pour répondre au téléphone. Tandis que Alexander Graham Bell avait suggéré d’utiliser le terme « ahoy » pour interagir pour la première fois au téléphone. L’expression « Hello-girls » désignait les opératrices téléphoniques durant la Première Guerre mondiale. Aujourd’hui, « Hello » est utilisé spontanément dans les pays anglophones pour saluer quelqu’un et dire bonjour.

Dans le monde, beaucoup de pays utilisent l’expression « Allô » comme les Indiens, les Russes ou les Allemands. Pour répondre au téléphone, seuls les Espagnols répondent en disant « Diga », les Italiens utilisent « Pronto » et les Japonais « Moshi Moshi ». Les pays lusophones répondent avec « Olà » ou « Estou ? », Israël « Shalom », la Pologne « Tak » et enfin, la Corée du Sud « Wosobéio ».

Même si tous les pays ne commencent par leur conversation téléphonique avec le même mot, tout le monde comprend quand on dit « Allô ». C’est devenu une manière d’établir la communication et dire qu’on est prêt à discuter.

Lire aussi Quand faut-il remplacer les rallonges électriques de la maison ? La plupart des gens ne le savent pas

Contenus sponsorisés