Ce père accro à l’adrénaline n’hésite pas à mettre ses enfants dans des situations dangereuses

Pour beaucoup de personnes, devenir parents est l’événement le plus heureux de leur vie. C’est pourquoi, elles font de leur mieux pour combler leurs enfants d’amour et de tendresse, pour satisfaire tous leurs besoins et pour les protéger. Malheureusement, certains parents n’ont pas cet instinct de protection et laissent leurs petits exposés à des dangers qui peuvent leur être fatals. Pire encore, quelques-uns représentent eux-mêmes un danger pour leurs enfants, comme c’est le cas de ce père russe qui risque aujourd’hui 3 ans de prison ferme pour son comportement irresponsable.

Pour assumer son rôle de parent, il est primordial de combler les besoins primaires de son enfant et de lui fournir l’amour, la stabilité et la vie de famille qui lui sont nécessaires pour bien se développer. Il incombe également aux parents de choisir ce qu’il y a de mieux pour leurs petits et de les protéger de tout ce qui risque de leur faire du mal, tant sur le plan physique que psychique.

Malheureusement, certaines personnes ne réalisent pas qu’elles sont responsables de la vie de ces petits êtres vulnérables et sans défense. Comme exemple vivant de cette catégorie de personnes, ce père russe qui n’hésite pas à mettre la vie de son bébé en danger, rien que pour le plaisir.

Un père pas comme les autres

Nommé Roman Afansyev, ce père de deux enfants a une addiction étrange : la poussée d’adrénaline. Pour le plaisir de la ressentir encore et encore, il n’hésite pas à se mettre dans des situations périlleuses.

Il est le pire père au monde

Comme si jouer avec sa propre vie ne lui suffisait pas, Roman décide d’entraîner son bébé né en 2015 dans son jeu dangereux. À peine âgée de quelques mois, la fillette est tenue par le pied par son père et est suspendue dans le vide, tête en bas, par-dessus le toit d’un bâtiment très haut.

Il est le pire père au monde

En plus de cette photo qui a choqué plus d’un, Roman fait encore parler de lui en publiant une vidéo sur son profil Facebook, et qui le montre en train de conduire sa voiture à grande vitesse, alors qu’il tient sa fillette assise sur le bord de la fenêtre, avec un seul bras, ignorant le grand danger auquel il l’expose.

Seule bonne nouvelle, sa seconde fille née au cours de cette année a pu échapper à ses projets fous.

Après avoir été interpellé par la police, le jeune homme avait d’abord nié ce qui lui a été reproché en prétendant qu’il avait utilisé une poupée, mais avait dû avouer à la fin, que c’était bien sa fille sur la photo et sur la vidéo.

D’après l’un des enquêteurs chargés de l’affaire, Olga Shimanskaya, Roman n’avait pas expliqué pourquoi il avait agi ainsi, et s’est contenté d’affirmer qu’il contrôlait la situation et qu’il ne mettait pas le bébé en danger. Son comportement irresponsable voire cruel et ses propos très peu convaincants lui ont valu un procès, et si à la fin de celui-ci, il est reconnu coupable, il risque 3 ans de prison ferme.

Voir comment des parents peuvent se comporter de manière aussi irresponsable et faire subir à leurs petits des actes aussi dangereux et cruels, alors qu’ils sont censés les protéger fait mal au cœur. Il est donc plus que temps d’agir pour protéger les enfants de la cruauté et de la maltraitance de leurs parents. 

Lire aussi « Elle a 30 ans et elle n’a jamais eu de petit ami » Une maquilleuse transforme une jeune femme désespérée

Contenus sponsorisés