La phrase qui est la plus difficile à dire dans une relation – et non, ce n’est pas « je t’aime »

La phrase qui est la plus difficile à dire dans une relation – et non, ce n’est pas « je t’aime » Pinterest
Tue, 07/11/2017 - 13:57

Pendant notre vie, nous sommes tous amenés à nouer des relations avec autrui. Qu’elles soient amicales, sentimentales ou professionnelles, nous créons des liens par affinité et parfois, par nécessité.

À la suite de cette création d’une relation et selon le domaine, nous nous laissons aller à dire ce que nous ressentons. De l’amour, de la colère, de la peur, de l’angoisse, de l’attachement, de la dépendance sont différents aspects émotionnels qui englobent ce partage. Pourtant, même si l’on croit que dire « je t’aime » est la chose la plus difficile à exprimer, il y’a une phrase que la plupart des gens ont du mal à dire. Découvrez quelle est cette phrase ! 

La phrase la plus difficile à dire dans une relation

Cette phrase est simple et courte mais difficile à dire, c’est : « Je suis désolé(e) ».
En effet, lors d’une dispute, des paroles et des gestes peuvent entraver le bien-être de la relation et chaque partie reste sur ses positions. Pourtant, les excuses ont un réel pouvoir dans notre vie et celle des autres. 

Généralement, on utilise l’excuse pour se défendre ou se justifier, pour obtenir quelque chose ou pour réparer une relation. Toutefois, lorsqu’une personne présente ses excuses de telle manière à avoir ce qu’elle souhaite, les excuses sont fausses. 

Ce rapprochement inconscient que nous faisons entre excuse et gain nous vient de notre enfance. Selon les parents que nous avons et l’éducation que nous recevons, nous aurons une manière différente d’aborder le pardon. En effet, lorsqu’un enfant, avant même qu’il sache parler, voit sa mère ou son père présenter ses excuses, il apprendra à le faire par mimétisme. Bien sûr, les raisons des excuses seront diverses et en proportion du contexte mais la façon de le faire peut nuire au développement de l’enfant. 

Notre manque de maturité affectif fait que dans nos relations, nous oublions le pouvoir des excuses. Trois éléments principaux permettent de savoir si nous faisons des excuses sincères, ce sont : la reconnaissance, les remords et l’empathie et la restitution.

Comme nous l’explique dans la vidéo ci-dessous le psychanalyste, Robert M.Gordon, nous devons rendre notre inconscient plus conscient en réalisant que nos excuses dépendent de :

  • Notre narcissisme et donc de la reconnaissance que nous estimons mériter ce qui fait que nous ne nous excusons pas, 
  • Nos remords et notre capacité à l’empathie. En effet, les psychopathes, par exemple, ne s’excusent pas car la partie de leur cerveau liée à l’empathie et aux remords est défaillante. 
  • Notre restitution c’est-à-dire notre faculté à déterminer le moment adéquat pour nous excuser. L’Histoire montre qu’il y a un temps pour les excuses. En effet, en 1633, lorsque Galilée avait avancé la théorie que la Terre tournait autour du Soleil, il s’était vu poursuivre pour hérésie par l’Inquisition. Ce n’est qu’en 1992 que le Vatican a présenté ses excuses officiellement pour ce procès. D’après le psychanalyste, le meilleur moment pour des excuses est le plus tôt possible. 

Alors, si vous souhaitez enterrer la hache de guerre avec une personne avec qui vous êtes fâché, voici les 5 choses à faire pour réussir à présenter ses excuses sincèrement. 

Les 5 choses à faire pour présenter ses excuses sincèrement  

  1. Accepter votre part de responsabilité 

Le fait que vous soyez blessé affecte votre perception de la situation. Alors si vous souhaitez présenter des excuses honnêtes, commencez par dire « Je suis désolé(e) que ça se soit mal passé » par exemple. Il y a plusieurs façons de le dire mais cela prouvera que vous acceptez votre part de responsabilité, même si l’interlocuteur en face est difficile. 

  1. Prendre du recul 

La plupart des gens qui entrent en conflit souhaitent absolument avoir le dernier mot, ils se concentrent davantage sur la victoire que sur la relation. Il convient alors de cesser le débat non-constructif et de prendre du recul sur ce qui importe le plus, la relation ou le fait d’avoir raison. 

  1. Renouer le contact physique

Parfois, des excuses sincères s’accompagnent d’un besoin de renouer le contact physique avec l’autre. N’hésitez pas à prendre la personne dans vos bras ou à vous rapprocher d’elle pour combler la distance qui s’était créée entre vous et lui montrer que vous tenez à elle. 

  1. Le faire en temps et en heure

Des excuses sincères sont faites au bon moment et lorsque chacun est prêt à entendre l’autre et à changer son comportement ainsi que sa manière d’agir. Parfois, la dispute permet une remise en question sur sa manière d’être et de faire ce qui offre une opportunité de progresser individuellement et en collectivité. 

  1. Retenir ces 5 conseils

Comme ces conseils pour présenter des excuses sincères ne sont pas encore des automatismes, accrochez-les chez vous et partagez avec votre entourage !

A lire aussi