Une maman laisse son bébé seul dans une maison

A Iaroslavl, à 250 km au nord-est de Moscou en Russie, une maman a abandonné sa fille d’un an dans une maison délabrée avant de quitter la ville sans jamais y retourner... Une histoire qui a bouleversé tous les habitants de la petite ville, mais surtout, la vie de la petite fille. Fort heureusement pour elle, elle a croisé un ange gardien sur sa route…

A Iaroslavl, une petite ville située à 250 km au nord-est de Moscou, une petite fille prénommée Liza a connu un destin pour le moins tragique et bouleversant.

Tout commence lorsque la petite fille est abandonnée du jour au lendemain dans une maison délabrée. Agée d’un an, celle-ci reste pendant plusieurs jours seule, allongée sur le sol du salon, en poussant des cris stridents. Ne comprenant pas d’où proviennent les cris, les voisins n’engagent dans un premier temps aucune procédure pour savoir ou comprendre ce qui a bien a pu arriver au bébé, pensant qu’il s’agissait simplement d’un nourrisson qui avait constamment faim et que sa mère avait du mal à calmer.

Une maman laisse son bébé seul dans une maison

Une horrible découverte

Ce n’est qu’au bout de quelques jours que les voisins ont décidé d’élucider le mystère du bébé qui n’arrêtait pas de pleurer, en se lançant notamment à sa recherche. Vérifiant dans un premier temps qu’il ne s‘agissait pas d’un canular, les voisins finissent au bout de quelques heures de recherches intensives par trouver le bébé en question. Il s’agit d’une petite fille âgée tout juste un an !

Chétive, affaiblie, l’enfant est retrouvée allongée sur le sol du salon complétement sale et froid. Amaigrie, celle-ci est rapidement transportée à l’hôpital le plus proche afin qu’elle puisse subir une batterie de soins intensifs. Elle y restera durant plusieurs semaines !

Une maman laisse son bébé seul dans une maison

Une rencontre inespérée

Inna Nika, une femme qui venait souvent à l’hôpital car son fils y était admis, fit un jour la connaissance de la petite fille dans la nurserie. Ayant commencé à reprendre des couleurs, celle-ci se sentait beaucoup mieux et commençait même à reprendre du poids.

Une maman laisse son bébé seul dans une maison

Se sentant comme connectée à la petite fille, Inna décide de lui rendre visite à l’hôpital tous les jours et de prendre soin d’elle comme s’il s’agissait de sa propre fille. Un jour, alors qu’elle se dirige vers la pièce où la petite Liza est censée se trouver, elle se rend compte que la petite fille n’y est plus ! On lui annonce alors que celle-ci a été transférée vers un orphelinat non loin de l’hôpital.
C’est alors qu’Inna prend la décision d’adopter la petite fille car ne supportant plus d’être séparée d’elle !

Une nouvelle vie pour Liza

En attendant de pouvoir définitivement adopter la petite fille, celle-ci était déjà âgée de deux ans ! Elevée dans une famille nombreuse et aimante, Liza grandira et sera élevée dans les meilleures conditions. Très complice avec ses frères et sœurs, celle-ci ne se sent aucunement différente d’eux et « leur voue un amour incommensurable » avouait Inna à la presse russe.

Une maman laisse son bébé seul dans une maison

Très belle fille, Liza commence à prendre des cours de danse orientale et finit même par devenir modèle pour des magazines puis mannequin à l’adolescence. Elle acquiert d’ailleurs une petite notoriété dans le pays, si bien que sa mère biologique, qui l’a abandonnée il y a des années plus tôt, tente de renouer le contact avec elle. Liza refusera cependant de répondre à ses appels ou à ses lettres.

Une maman laisse son bébé seul dans une maison

Une maman laisse son bébé seul dans une maison

Une histoire émouvante et inspirante qui dessine le portrait d’une enfant courageuse qui a su surmonter les démons du passé pour pouvoir avancer dans la vie, à l’aide tout de même de personnes bienveillantes et aimantes.

500 à 600 enfants abandonnés chaque année en France

Chaque année, ce sont 500 à 600 enfants qui sont abandonnés en France. Un chiffre impressionnant, mais qui n’a cessé en réalité d’augmenter depuis l’adoption en 1941 d’une loi visant à protéger l’identité de la mère et lui permettant ainsi d’accoucher sous X. Si certains y voit une corrélation, d’autres préfèrent expliquer ce phénomène par le biais de différents facteurs tels que l’état psychologique de la mère, la situation financière ou affective de celle-ci, son âge, etc. Un abandon qui sonne comme un véritable traumatisme pour ces enfants qui, bien souvent, ont du mal à mener une vie stable et équilibrée, même si certains sont recueillis dans des familles d’accueil dès leur plus jeune âge.

Lire aussi Les bébés nés en décembre sont les plus exceptionnels de tous !

Contenus sponsorisés