Ne criez plus sur votre enfant : il suffit de prononcer ces deux phrases

Il n’est pas facile d’élever des enfants. Parfois, ils nous arrivent de leur crier dessus pour exprimer notre mécontentement et notre frustration. Pour autant, réprimer un enfant n’est pas la bonne attitude à adopter. Et si vous prononciez plutôt ces deux phrases ?

Parfois, vos émotions peuvent prendre le dessus et vous pousser à gronder votre enfant. Une attitude à éviter tant il est recommandé de se montrer diplomate.

Pourquoi faut-il éviter de crier sur un enfant ?

Certains parents n’hésitent pas à hurler sur leur enfant, sans pour autant le frapper ou le violenter. Néanmoins, s’emporter régulièrement contre son enfant est également une forme de violence, même si non physique. Pour cause, cela a un impact sur leur estime de soi. En effet, les cris, les menaces et les insultes sont considérés comme une violence verbale et psychologique.

Lire aussi : L’importance de s’excuser auprès de vos enfants lorsque vous vous trompez

Celle-ci accroît par ailleurs, le sentiment d’insécurité chez l’enfant. Cette dernière n’est pas anodine car elle peut faire naître des peurs et des craintes qui le poursuivront jusqu’à l’âge adulte. La violence verbale peut pousser l’enfant à crier sur ses frères, ses sœurs et amis lorsqu’il entre en colère. Et pour cause, les enfants voient leurs parents comme des modèles.

Crier sur son enfant

Crier sur son enfant. Source : spm

Comment réagir après avoir crié sur un enfant ?

Dans ce cas, il ne faut pas s’en vouloir et considérer que vous êtes un mauvais parent. Pour cause, si vos cris se font rares, ces derniers n’auront pas d’impact négatif sur la durée. En revanche, il est important que votre enfant sache que vous l’aimez même s’il vous arrive de le gronder. Pour faire amende honorable, il est recommandé de demander pardon. Prenez le temps de lui faire des câlins et de jouer en sa compagnie, afin de renouer le lien. Il est également recommandé de dire à son enfant que vous auriez pu trouver un autre moyen d’exprimer votre mécontentement. Cela permet à l’enfant de mieux canaliser une émotion négative. S’excuser est également un moyen de montrer à ses enfants qu’on a commis une erreur et que vous tenez à ce qu’il le sache.

Faire la paix avec son enfant

Faire la paix avec son enfant. Source : spm

Quelles sont les deux phrases à prononcer pour éviter de crier sur un enfant ?

Parfois, les tout-petits ne veulent pas ranger leur chambre ou se laver les mains avant de manger. Plutôt que d’amorcer un conflit, prononcez ces deux phrases : « Je vois à quel point c’est difficile pour toi en ce moment. Comment je peux t’aider ?», bien qu’ils soient simplistes, ces propos sont vraiment efficaces. Ainsi votre enfant s’apercevra que vous ne souhaitez pas vous disputer avec lui ou lui hurler dessus. Cela permet de trouver une solution pacifique au problème. L’enfant comprend également que vous tenez compte de ses émotions.

Lire aussi : Voici comment rendre la nuit de Noël inoubliable pour les enfants, et en plus, c’est gratuit

Que faire si vous voulez crier après votre enfant ?

Si vous sentez que vous êtes sur le point de hurler ou de crier, il existe certains gestes à adopter pour retrouver votre sang froid. Par exemple, il est recommandé de changer de pièce et d’inspirer puis respirer pendant plusieurs secondes. Cela vous aidera à retrouver votre calme et votre sérénité. Par ailleurs, dire calmement à son enfant que l’on est en colère, peut l’aider à mieux se comporter. En cas de surmenage, il est conseillé de solliciter votre partenaire afin qu’il prenne le relais.

Comme vous pouvez vous en douter, Il est déconseillé de crier sur un enfant, quel que soit le motif. En utilisant deux phrases simples, vous pourrez pacifier la situation et les rapports en moins d’une minute.

Lire aussi : Une femme âgée pensait que son téléphone était cassé parce que ses enfants ne lui répondaient pas

Contenus sponsorisés