Les parents perdent souvent le sommeil parce qu'ils se préoccupent encore pour leurs enfants déjà adultes d’après une étude

Les parents perdent souvent le sommeil parce qu’ils se préoccupent encore pour leurs enfants déjà adultes d’après une étude


Les parents perdent souvent le sommeil

On dit que l’amour des parents pour leurs enfants est indestructible. Oui, lorsqu’on a un enfant, on est destiné à prendre soin de lui, non pas par devoir mais par instinct. On l’aime, on le protège, on le nourrit, on lui permet de s’épanouir et on se soucie de son bien-être aussi bien physique que matériel. Il n’y a rien qui puisse arrêter ce flux d’amour qui inonde notre corps et notre esprit.

Comme dit l’adage : petits enfants, petits soucis, grands enfants, grands soucis. En effet, les parents continuent à s’inquiéter pour leurs enfants même lorsqu’ils deviennent adultes. Une étude dans ce sens a été menée par Amber J. Seidel de l’Université d’Etat de Pennsylvanie et a été publiée dans The Journal of Gérontologie. Il a été découvert à l’issue de cette étude que les parents continuaient à perdre leur sommeil par inquiétude pour leurs enfants, même adultes.    

A cet effet, un échantillon de 186 personnes a fait l’objet de cette recherche et une échelle entre 1 à 8 a été utilisée pour déterminer le genre de soutien que les parents apportent mutuellement à leurs enfants. Cette échelle comprend le soutien quotidien ou annuel, allant des conversations quotidiennes et affectives jusqu’à l’aide financière apportée par les parents.

Il a été démontré que la qualité du sommeil d’un père chutait considérablement lorsqu’il est seul à  soutenir ses enfants mais dans le cas où la mère était présente, cela ne modifiait en rien le nombre d’heures de son sommeil. En revanche, la mère même avec le soutien du père, continuait à se préoccuper de ses enfants adultes et par conséquent son sommeil s’en trouvait perturbé. 

Ceci démontre bien que le stress généré par les enfants adultes et entrainant une déficience dans la qualité du sommeil est différent chez le père et la mère.

Par ailleurs, cette étude a mis en exergue l’implication des parents dans la vie quotidienne de leurs enfants. La technologie des smartphones a d’ailleurs facilité la tâche aux parents qui demeurent connectés avec leurs enfants aussi souvent que possible, à l’affut de leurs nouvelles. 

Cette attitude peut créer un stress permanent chez la mère et lui faire perdre son sommeil, si elle découvre que son enfant a des soucis. Le père n’est pas non plus épargné par ce stress, qui de son côté se trouve obligé d’être présent physiquement pour apporter de l’aide à  son enfant si nécessaire.

Il est indéniable que le stress des parents est normal et compréhensif, cependant la manière de le gérer demeure importante.

A cet effet, la chercheuse Amber J. Seidel, estime qu’il existe plusieurs façons pour les parents d’affronter ce stress. Aussi préconise-t-elle de réfléchir sur les motivations des parents à être constamment présents pour leurs enfants. En effet, elle soutient que le moment est venu de laisser l’enfant vivre sa propre expérience de la vie et de le laisser affronter seul ses difficultés. Ceci, afin que les parents apprennent de leur côté à lâcher prise et retrouver une vie plus paisible et moins stressante. 

Son conseil est de suivre les étapes suivantes afin de réduire la préoccupation des parents et les aider à retrouver une vie saine.

  1. Manger équilibré et faire du sport régulièrement

Pour réduire le stress, il n’y a pas mieux que de manger sainement et pratiquer une activité physique. Non seulement, cela rallongera vos années à vivre mais vous pourrez être là pour apporter de l’aide à vos enfants et même à vos petits-enfants. 

  1. Bannir l’alcool et la caféine et toute dépendance médicamenteuse

En effet, ces substances n’auront pour effet que d’augmenter votre degré de stress et par conséquent diminuer votre qualité du sommeil.

  1. Faites-vous aider par un ami ou un thérapeute

Ne dit-on pas que prendre un café avec un ami pourrait être la meilleure thérapie ! En effet, vous confier à un ami et surtout s’il vit la même situation que vous pourrait vous aider à réduire votre stress. Si ce n’est pas le cas, les conseils d’un thérapeute vous seront très utiles.

  1. Prenez du temps pour vous

Prenez-soin de vous et ce n’est que justice après les années que vous avez passées à vous occuper de vos enfants. Il est temps de porter attention à votre corps et à votre esprit, en profitant de la vie, en voyageant et à vous consacrer le temps qu’il faut pour votre bien-être et votre bonheur.