Pourquoi bavons-nous de la bouche pendant le sommeil ?

La nuit est synonyme de repos et de sommeil surtout. On attend que le marchand de sable passe pour finalement tomber dans les bras de Morphée, jusqu’au petit matin. Mais parfois nos nuits ne sont pas si tranquilles : entre ronflements et congestions nasales, s’ajoute à la liste la bave ! En effet, on peut retrouver au réveil une tache humide sur notre taie d’oreiller, qui montre qu’on a bavé durant notre sommeil. On vous en dit plus dans cet article.

Baver durant son sommeil n’a rien d’alarmant. Il peut être source de gêne, surtout si on partage notre lit avec une autre personne, mais c’est pour autant un phénomène naturel. Il montre même que notre sommeil a été profond et donc reposant.

Que se passe-t-il durant notre sommeil ?

Chaque cycle de sommeil comporte 3 phases principales : le sommeil lent léger, le sommeil lent profond et le sommeil paradoxal. Durant cette dernière phase, notre corps se détend complètement et certaines fonctions cérébrales se déconnectent, dont la fonction de déglutition. La salive s’accumule donc dans notre bouche et c’est ce qui entraîne par la suite sa fuite, car la bouche ne peut contenir beaucoup de salive durant la nuit.

Notons que la salive est un suc sécrété par les glandes salivaires. Elle permet de garder notre bouche humide afin que nous puissions parler et avaler des aliments, mais elle permet aussi de faciliter la digestion en raison des enzymes qu’elle contient. La quantité de salive varie d’une personne à l’autre et dépend de ce que nous faisons. Par exemple au repos, elle est de 100 ml, mais elle peut être 10 fois plus lorsqu’on mange.

Qu’est-ce qui favorise l’écoulement de la salive ?

1. Dormir la bouche ouverte

Lorsqu’on dort, nos muscles, notamment ceux du visage se relâchent, et donc notre bouche peut s’ouvrir légèrement. Puisque la fonction de déglutition est également relâchée, la salive accumulée dans notre bouche dégouline sur notre taie d’oreiller, surtout si on dort sur le côté. Certaines positions de sommeil favorisent en effet la bave : on est plus enclin à baver si on dort sur le ventre ou le côté. Si la bave sur votre oreiller vous dérange, essayez donc de dormir sur le dos.

2. La congestion nasale

À cause du rhume, ou de certaines allergies, notre nez peut se boucher la nuit, durant notre sommeil, nous empêchant ainsi de respirer. C’est alors qu’on ouvre la bouche pour pouvoir respirer. Comme décrit précédemment, l’accumulation de la salive dans notre bouche entrouverte entraîne la formation de cette bave qu’on retrouve sur notre taie d’oreiller.

Pour décongestionner votre nez, vous pouvez inhaler certaines huiles essentielles comme celle d’eucalyptus, de la menthe poivrée ou du thym. Vous pouvez également infuser ces plantes dans de l’eau bouillante et inhalez la vapeur qui se dégage pour déboucher les sinus.

À noter que baver durant le sommeil en plus du ronflement, que vous pouvez éliminer grâce à quelques astuces, sont des indicateurs de l’apnée du sommeil. Celle-ci est un trouble de respiration pendant le sommeil caractérisé par des pauses respiratoires brèves, qui empêchent le dormeur d’avoir un sommeil continu.

En revanche, il ne faut pas confondre la bave qui se forme dans notre oreiller quand on dort avec l’hypersalivation, qui peut également se manifester pendant notre sommeil. Cette dernière est un excès de salive dans la bouche. Ce phénomène peut être expliqué par une surproduction de la salive par les glandes salivaires, à cause par exemple d’une infection dentaire ou buccale ou de troubles digestifs, ou même de l’anxiété ou de la faim. Une difficulté à avaler la salive, notamment chez les personnes atteintes d’une sinusite ou d’une infection ORL, d’une allergie ou encore de certaines maladies comme la maladie de Parkinson ou la sclérose en plaques sont des également des causes d’hypersalivation.

Cette hypersalivation qui peut se manifester pendant la journée ou même la nuit, peut donc être passagère et bénigne comme elle peut être un symptôme d’une pathologie plus importante.

Lire aussi Pourquoi les gens ont des fossettes en bas du dos ?

Contenus sponsorisés