Les blessures familiales sont les plus dures à guérir

Les blessures que nous portons atténuent la lumière qui est en nous. Et il est sûr que les blessures familiales sont les plus difficiles et peuvent nous marquer toute la vie, parce qu’elles viennent de personnes très proches. Alors si nous réussissons à transformer ces blessures en force qui aident à guérir, nous commençons à retrouver notre vraie nature.

Le temps peut tout guérir

L’idée que le temps est capable de guérir toutes les blessures est une idée fausse et commune à laquelle croient beaucoup de personnes. D’ailleurs, certaines d’entre ces personnes ont encore l’impression que leur perte et leur blessure, surtout familiale, s’est produite hier. Elles ont du mal à parler de leur expérience et quand elles le font, leur douleur est palpable.

Très souvent, l’angoisse persistante de ces gens découle de leurs tentatives d’échapper au chagrin. Plutôt que de faire face à leur chagrin ou leur tristesse, ils ont tenté de se distraire de leur misère.

Ils essaient de faire preuve de fermeté, dans l’espoir qu’ils pourraient oublier la douleur jusqu’à ce que le temps guérisse leurs blessures. Malgré le passage du temps, leur désarroi reste parce qu’ils n’avaient pas les compétences nécessaires pour surmonter l’adversité.

Ce que dit la science

Une nouvelle étude publiée dans Perspectives on Psychological Science confirme l’idée que le temps ne guérit pas les blessures. Des chercheurs de l’Arizona State University ont découvert qu’en général, les personnes ne possèdent pas beaucoup de résistance naturelle.

Lorsque les personnes subissent un événement qui change leur vie ou qu’elles ont subi un traumatisme depuis l’enfance, il y a de fortes probabilités pour que cela leur prenne plus de temps que prévu pour se relever.

L’étude a confirmé que les facteurs de stress de la vie peuvent entraîner une baisse importante du bien-être pouvant durer plusieurs années. Les chercheurs ont indiqué que la conviction précédemment exprimée selon laquelle la plupart des gens sont résistants pourrait les empêcher de demander l’aide dont ils ont besoin pour se rétablir plus efficacement.

Il faut du courage pour faire le travail de guérison. Ce n’est pas simple, pratique ou facile. Il n’est pas possible de faire comme si de rien n’était. Cela signifie la fin du déni, faire semblant et éviter. Cela signifie être radicalement honnête avec vous-même et votre entourage. Ce genre d’honnêteté recalibrera votre ADN.

La blessure familiale serait transmise également à travers les générations

Comment se fait-il que les expériences de vos parents, de vos grands-parents et de vos arrière-grands-parents soient si importantes dans la vie que vous vivez actuellement ? Comment vivre avec une douleur que vous n’avez pas vécue personnellement ?

L’épigénétique, qui est un domaine émergent de la science qui tente de comprendre l’influence de l’acquis sur l’inné, explore la question complexe de la transmission des traumatismes de génération en génération.

Une étude de l’épigénétique réalisée par l’université de Washington, a montré des preuves au niveau cellulaire que de puissantes conditions environnementales stressantes peuvent laisser une empreinte ou une marque sur l’épigénome (matériel génétique cellulaire) pouvant être transmise aux générations futures avec des conséquences dévastatrices.

En d’autres termes, les facteurs de stress subis par une mère pendant la grossesse ont des conséquences sur l’enfant. La façon dont elle mange, la façon dont elle dort, la présence ou l’absence d’hormones du stress dans son système, tout cela affecte son enfant. Un bébé dont la mère est stressée a plus de difficultés à réguler et à gérer ses propres réactions au stress plus tard dans la vie.

Si vous guérissez et transformez les blessures que vous portez de ceux qui vous ont précédés, vous modifiez également la trajectoire de ceux qui suivront. Si vous rompez la chaîne de la dépendance, de la violence ou d’autres croyances héréditaires limitantes, vos enfants et leurs enfants et ceux qui les suivront auront accès à des possibilités qui ne sont pas accessibles aux ancêtres. Et ainsi, toute la lignée évolue.

C’est le cadeau que vous pouvez leur offrir, car au moment de partir, ils ont laissé des comptes à régler à travers les âges, maintenus par l’accord tacite de la famille pour le perpétuer jusqu’à maintenant.

Construire une force mentale

Personne ne naît fort mentalement, mais tout le monde a la capacité de développer sa force mentale. Semblables au développement de la force physique, il existe des exercices que vous pouvez effectuer pour renforcer votre force mentale.

Des habitudes saines, telles que l’identification de ce pour quoi vous êtes reconnaissant et la pratique de la compassion personnelle, peuvent contribuer dans une large mesure à stimuler votre muscle mental. Réfléchir de manière réaliste, réguler ses émotions et adopter un comportement productif est la clé pour sortir de l’adversité.

Plus vous devenez fort, plus vous serez résistant aux facteurs de stress de la vie, petits et grands. Augmenter votre résistance nécessite une pratique intentionnelle, mais l’effort en vaut la peine. Construire une force mentale augmente votre capacité à guérir vos blessures psychologiques.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close