Test : Avez-vous de bons amis ? 6 questions pour enfin le savoir

Opinion

On ne choisit pas sa famille, mais ses amis, si ! Toutefois, êtes-vous sûre d'être bien entourée ? Pour le savoir, faites le test.

Comment savoir si vous avez de bons amis ? 

  1. Après une année à l’étranger, vous rentrez enfin au bercail ! L’avion atterrit à 22 heures…

  1. Vos amies n’ont pas eu la patience d’attendre le lendemain pour vous revoir. Elles sont venues vous accueillir à l’aéroport avec une banderole « Bienvenue à la maison ! ».
  2. En posant pied à terre, vous allumez votre smartphone. Il se met à vibrer, annonçant une avalanche de SMS : « Hâte de te voir ! », « On se voit quand ? » …
  3. Dès demain, vous écrirez à vos amies pour caler un déjeuner de retrouvailles.
  1. 22 h 30. Votre fille vous annonce qu’elle vient d’obtenir le poste de ses rêves. Le mois dernier, c’est votre fils qui décrochait le gros lot…
  2. Le bonheur de votre fille est contagieux. Vous décrochez votre téléphone pour partager la bonne nouvelle.
  3. Il est un peu tard pour téléphoner. Vous attendez le lendemain pour faire exploser votre fierté !
  4. Vous vous apprêtez à envoyer un SMS puis renoncez : tout le monde n’a pas votre chance.

Vous ne voulez pas risquer de faire des envieuses.

  1. Ces temps-ci, vous n’avez pas trop le moral…

  1. Vos amies lisent en vous comme dans un livre.

Elles se sont concertées pour vous concocter un programme aux petits oignons tout le week-end.

  1. Vous vous confiez à vos amies, qui se montrent sincèrement désolées de ne rien avoir vu.
  2. Vous faites bonne figure. La dernière fois que vous vous êtes épanchée, vous avez eu la désagréable sensation de passer pour une « pauvre fille gâtée ».
  1. Vous papotez tranquillement avec vos copines devant un café lorsqu’un voisin sonne à l’improviste…

Deux amies dans un café qui s’amusent

Deux amies dans un café qui s’amusent – spm

  1. « Salut Stéphane ! Tu prends une tasse avec nous ? », l’interrogent-elles avant même que vous n’ayez eu le temps de le lui proposer.
  2. « Bonjour, Monsieur », le saluent-elles poliment.
  3. « C’est pas lui le voisin dont elle a rayé la voiture ? », pouffent-elles sans grande discrétion.
  1. Vous faites face à une dépense imprévue qui risque de vous mettre dans une situation inconfortable…

  2. Vous découvrez qu’un virement a été fait sur votre compte. Un message l’accompagne : « Rembourse-moi quand tu pourras. Signé : une amie qui te veut du bien ! »
  3. Vous en parlez à vos amies, persuadée que l’une d’elles pourra vous dépanner. Après tout, la dernière fois, c’est vous qui avez mis la main au portefeuille.
  4. Vous vous serrez la ceinture. Vos amies sont tellement coincées dès qu’il s’agit d’argent.
  1. Pour un week-end prolongé entre copines, vous avez loué un Airbnb.

Sur les trois chambres, l’une dispose d’un lit à baldaquin. Votre rêve ! Pas de chance, c’est également celui de vos amies…

  1. Il y a plusieurs nuits, où est le problème ?

Chacune y dormira à tour de rôle.

  1. Vous tirez au sort pour savoir qui gagnera le droit d’occuper ce lit de princesse.
  2. C’est déjà tellement chouette que vos copines aient trouvé du temps pour partir avec vous.

Du coup, vous faites celle qui s’en fiche.

Résultats du test 

Vous avez un maximum de A

Vous avez des amies fusionnelles

Deux amies fusionnelles

Deux amies fusionnelles – spm

« Une pour toute, toutes pour une ! » , telle est la devise de votre clan. A l’instar de la série télévisée Friends, vous envisagez vos amies comme une seconde famille, voire comme la famille que vous auriez rêvé d’avoir. Impossible de vivre (trop longtemps) loin d’elles et réciproquement. Qu’il s’agisse de faire la fête ou de traverser la tempête, elles seront toujours là pour vous, comme vous serez toujours là pour elles.

Notre conseil : la fusion a quelque chose de rassurant, mais elle rime aussi avec confusion. Prenez garde à ne pas vous perdre dans cette relation, aussi bienveillante soit-elle. S’il est important de partager de bons moments avec ses amies, il est indispensable de savoir passer du temps en tête à tête avec soi-même et de s’autoriser à faire de nouvelles rencontres.

Vous avez un maximum de B

Vous avez des amies sur qui vous pouvez compter

« Loin des yeux, près du cœur » pourrait être votre devise. Vous n’avez pas besoin de voir vos amies à tout bout de champ pour savoir qu’elles sont là. Le lien que vous avez tissé avec elles est indéfectible. Qu’importe si plusieurs mois passent sans vous voir : lorsque vous vous retrouvez, c’est comme si vous ne vous étiez jamais quittées.

Notre conseil : vous avez une relation équilibrée avec vos amies. N’oubliez pas toutefois que l’amitié, c’est comme une plante verte : pour s’épanouir, elle a besoin d’être entretenue, même à dose homéopathique. Un message ou un coup de fil s’avèrent de précieux alliés lorsque l’agenda est trop chargé pour passer du temps avec vos proches.

Vous avez un maximum de C

Vos amies sont plutôt des copines

Le moins que l’on puisse dire, c’est que vous marchez sur des œufs avec vos amies. Vous n’osez pas tout leur dire de peur d’être jugée ou mal comprise. Mais êtes-vous vraiment sûre que ce soient des amies ? Ne s’agit-il pas plutôt de copines avec lesquelles vous tuez le temps plus ou moins agréablement ?

Notre conseil : l’amitié est basée sur des rapports sincères empreints de bienveillance. Peut-être est-il temps de reconsidérer la nature des relations que vous entretenez avec votre entourage. Mettez un peu de distance avec vos amies. Profitez-en pour passer du temps seule afin d’apprendre à apprécier votre propre compagnie. On ne peut être vraiment aimé des autres que lorsque l’on s’aime déjà (un peu) soi-même.

Lire aussi Pouvez-vous trouver le cerf qui se cache dans cette image ?

Contenus sponsorisés