Le « lait de cafard » est le nouveau super-aliment selon les scientifiques

Les phobiques risquent d’être atterrés par cette nouvelle qui risque d’en étonner plus d’un. Cette année, ce sont les cafards qui sont à l’honneur. Longtemps, ces insectes ont été vus avec dégoût et même fuis avec une peur caractéristique. Seulement, c’est au tour de ces espèces mal-aimées de briller dans le champ de la nutrition. La raison ? Leur lait qui serait le nouveau super-aliment en vogue en raison de son caractère nutritif. Retour sur un succès inespéré relaté par nos confrères du site britannique Metro qui parle de ce produit comme la  « tendance de l’année ».

Nombreux sont ceux qui sont quelque peu écoeurés à la simple vue d’un cafard. Cette actualité risque bien de changer la donne puisque ces bestioles pourraient bientôt être le « produit » phare des aficionados de nutrition. Et pour cause, le lait de blattes serait la substance la plus nutritive et calorique jamais découverte à ce jour. Ce succès fait de ce liquide une mine de bienfaits qui est promis à un avenir prometteur s’il est un jour transformé en complément alimentaire.

Diploptera punctata

Si l’on parle de lait de cafard par abus de langage, l’insecte à l’origine du super-aliment est une sous-espèce aux caractéristiques spécifiques. Il s’agit du Diploptera punctata, un être vivipare. Ces cancrelats grandissent plus vite que les autres espèces car ils se nourrissent des sécrétions de leur mère. Ces derniers ont attiré l’attention de la communauté scientifique qui leur confère des propriétés étonnantes. Leurs conclusions sont plutôt optimistes puisqu’elles attribuent au lait de cafard le potentiel de devenir un complément alimentaire.

« L’une des substances les plus nutritives jamais découvertes »

Cités par nos confrères du Monde, les scientifiques de l’Institute for Stem Cell Biology and Regenerative Medicine ont qualifié ces sécrétions de « lait liquide riche en protéines » conférant à cette substance destinées aux larves de la Diploptera punctata des bienfaits nutritifs. La démarche à l’origine de ces recherches était de savoir à quel point ce lait particulier était comparable à celui de l’homme ou de la vache. Il s’est alors avéré que celui de la blette était l’une des substances les plus caloriques et nutritives jamais découvertes.

Trois fois plus protéiné que le lait de buffle

Un des biochimistes de la cohorte de scientifiques a révélé des informations plutôt encourageantes quant à la consommation de ce lait d’insecte. Selon ses conclusions, ce dernier contient trois fois plus de calories que le lait de buffle, considéré jusqu’alors comme l’animal qui secrétait la protéine la plus calorique. Cette nouvelle a depuis fait le tour des médias mondiaux et a suscité l’émotion des plus rétifs à cette découverte.

cafards

Des cristaux de protéines

Interrogés par les journalistes de Metro Uk, la nutritionniste Egzona Makkoli est également convaincu des propriétés nutritives du lait de cafard. Selon la spécialiste, la substance possède une densité en énergie et en protéines intéressante.  « Il est prouvé que ce lait contient des cristaux de protéines qui contiennent un taux calorique élevé avec un nombre d’acides aminés essentiels pour la santé » précise-t-elle.

Toujours selon les propos recueillis par le média britannique, le nutritionniste émet toutefois quelques réserves quant à l’avenir du produit. « Je pense qu’un complément alimentaire pourra voir le jour mais quand je sais ce que les gens pensent à propos des cafards, il est peu probable qu’il connaisse autant de succès qu’escompté » explique-t-elle. Le chemin est long avant que ce lait d’insecte puisse être considéré comme une alternative aux produits habituellement consommés.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close