Comment planter des myrtilles à la maison pour en avoir à l’infini et ne plus en acheter ?

Légèrement sucrée, la myrtille est un fruit de couleur rouge foncé à violet qui se distingue par sa richesse en vitamines dont la vitamine K, en oligo-éléments et en sels minéraux. En effet, ce petit fruit renferme des quantités importantes de magnésium, potassium, calcium, fer, zinc ou encore vanadium. Issues du myrtillier, un arbuste de la famille des Ericacées, les myrtilles sont à la fois savoureuses et peu caloriques. Pour récolter des myrtilles, vous pouvez apprendre à planter l’arbuste à la maison.

Dans diverses préparations sucrées comme les tartes, les muffins ou encore des jus, les myrtilles conservent leur saveur gustative tout en offrant une panoplie de bienfaits à l’organisme. Cultivé pour ses fruits, le myrtillier peut pousser au jardin ou dans un grand pot placé sur le balcon. Pour réussir votre jardinage et cultiver cet arbre fruitier, voici nos conseils.

Le myrtillier : deux espèces à distinguer

Le myrtillier

Le myrtillier – Source : spm

Il existe deux espèces de myrtilliers :

  • Le Vaccinium myrtillus, un myrtillier sauvage qui mesure entre 20 et 50 cm de hauteur et présente un feuillage persistant. Ce dernier est généralement cultivé en terre de bruyère dans les landes, ou dans des bois et clairières
  • Le Vaccinium corymbosum, un myrtillier arbustif de 1,5 à 2 mètres de hauteur qui se cultive facilement dans des pots, dans une terre de jardin ou au potager.

À partir du mois de mai, les grappes de clochettes blanches se manifestent sur l’arbuste.

grappes clochettes blanches

Les grappes de clochettes blanches du myrtillier – Source : spm 

En été, les baies apparaissent et mûrissent pour être consommées. Certains myrtilliers se pollinisent eux-mêmes et vous pouvez simplement les planter pour qu’ils fructifient.

Comment planter les myrtilles à la maison ?

petits fruits sucrés

Vous pouvez planter un myrtillier dans un pot – Source : spm

Le myrtillier doit être planté au soleil ou à la mi-ombre. En sus, cet arbuste s’épanouit dans un sol très acide, bien drainé et dénué de calcaire. Si votre jardin n’est pas adapté, vous pouvez planter l’arbuste dans un bac assez large et garnir le fond d’une couche de billes d’argile ou de gravier. Ensuite, il faudra remplir le bac de terre de bruyère, d’1/10 de compost ou de terreau pour faire en sorte que le substrat retient l’eau au maximum. Par ailleurs, pour avoir une belle récolte, essayez de planter vos arbustes en automne pour favoriser l’enracinement. Si vous les plantez au printemps, pensez à les arroser régulièrement pour leur permettre de pousser de manière optimale.

Comment entretenir le myrtillier ?

fruits sucrés

Des petits fruits sucrés – Source : spm

Dès le mois de mars, il faudra apporter au myrtillier un engrais spécial rhododendrons. Il faudra pailler l’arbuste avec des écorces de pin ou des aiguilles de pin en automne pour préserver l’acidité du sol. Lorsque le climat est sec, veillez à ce que les arrosages soient réguliers et utilisez de l’eau non calcaire. En hiver, pensez à éliminer le bois mort sans tailler le myrtillier. En sus, le myrtillier se multiplie par bouturage, par division et par marcottage.

Grâce à ces astuces, vous pourrez planter vos propres arbustes fruitiers et vous régaler en économisant de l’argent.

Lire aussi Pourquoi faut-il planter l’Aloe Vera dans une banane ? L’astuce secrète des jardiniers

Contenus sponsorisés