Comment éviter les douleurs gastriques et la diarrhée après avoir mangé épicé

Les troubles du transit peuvent être très handicapants pour ceux et celles qui en font l’expérience. Douleurs abdominales, diarrhée, constipation ou encore brûlures d’estomac peuvent perturber le quotidien et altérer sa capacité à effectuer les tâches les plus anodines. Si vous n’avez pas l’habitude de manger des aliments épicés, vous devez savoir que ces plats peuvent engendrer des douleurs lors du passage à la selle. Pour expliquer ce phénomène et aider à venir à bout de ce problème, le magazine Mens Health éclaire à ce sujet.

Si vous aimez ajouter du tabasco à votre pizza ou appréciez tout particulièrement la harissa, vous devez savoir que ces aliments épicés peuvent vous contraindre à passer un mauvais moment aux toilettes. En effet, la sensation de brûlure que vous pouvez avoir en bouche lorsque vous dégustez ces plats est susceptible d’engendrer des douleurs lors de la défécation. Et parce que les selles peuvent refléter votre état de santé, le média Men’s Health explique pourquoi les plats épicés provoquent ces troubles digestifs. 

Un composé chimique dans les aliments épicés en cause de ces problèmes digestifs 

Généralement, les personnes qui ne sont pas habituées à manger épicé sont celles qui souffrent le plus de désagréments digestifs. La sensation de brûlure induite par une alimentation épicée est due à un composé chimique connu sous le nom de capsaïcine. Lorsque le système cérébral détecte la présence de ce composé, il envoie des signaux de douleur. D’après le Dr Luigi Basso, spécialiste en Colo-Proctologie à l’Université Sapienza à Rome, les épices ne sont pas absorbées par le corps. “Et comme la dernière partie de votre région anale – votre rectum et votre anus – est tapissée de cellules similaires à celles de votre bouche, les aliments épicés peuvent brûler autant à la sortie qu’à l’entrée », précise le spécialiste. 

Des douleurs accentuées chez ceux qui souffrent de troubles gastro-intestinaux

L’assaisonnement épicé est l’une des sources les plus fréquentes de diarrhée. En effet, la capsaïcine, qui est présente dans de nombreux aliments épicés, peut irriter la muqueuse de l’estomac ou les intestins, notamment chez ceux qui sont prédisposés à des troubles digestifs. “De nombreuses personnes atteintes du syndrome du côlon irritable peuvent être trop sensibles aux aliments épicés, indique Bruno. P Chumpitazi, porte-parole de l’American Gastroenterological Association au Texas. Ceux qui souffrent du syndrome du côlon irritable doivent éviter les plats très épicés pour éviter de ressentir de fortes douleurs abdominales. Par ailleurs, le Dr Janette Nesheiwat, médecin généraliste, explique à Insider que les aliments épicés peuvent stagner dans l’estomac pendant longtemps, augmentant le risque de brûlures d’estomac. “Les piments forts, le curry épicé et d’autres aliments épicés déclenchent un reflux de sucs gastriques de l’estomac dans l’œsophage, ce qui provoque des brûlures d’estomac”, précise-t-elle. 

Comment apaiser les douleurs à la selle suite à l’ingestion de mets épicés ?

Une alimentation épicée peut engendrer des douleurs abdominales et une forte diarrhée. Parfois, des brûlures à l’anus peuvent être ressenties lors de l’évacuation des selles. Voici trois conseils qui peuvent vous aider à apaiser ces maux :

  • Changer son alimentation

Brooks D Cash, professeur de médecine à l’Université de South Alabama, conseille de réduire la consommation de graisses et d’épices. En effet, un excès de graisse pousse le corps à utiliser plus de sels biliaires pour la digestion, ce qui peut irriter l’anus. Par ailleurs, un apport suffisant en fibres est recommandé pour prévenir la constipation, les fissures anales ainsi que les hémorroïdes. 

  • Manger des piments pendant trois semaines

Une autre stratégie consiste à habituer le corps à l’alimentation épicée. Pour éviter de ressentir une sensation de brûlure aux toilettes après avoir mangé des épices, vous pouvez tout simplement en manger plus souvent. “Une ingestion continue (d’aliments épicés) pendant plus de 3 semaines peut induire une désensibilisation, qui, à son tour, peut réduire la sensation rectale”, explique Sutep Gonlachanvit, médecin gastro-entérologue à l’Université Chulalongkorn à Bangkok en Thaïlande. Les premiers jours, la douleur peut persister, mais au fil du temps, le corps s’habitue aux épices.  

  • Utiliser une pommade pour les fesses

Dernier conseil et non des moindres : utiliser une pommade rectale pour atténuer la douleur. Certaines pommades vendues en pharmacie contiennent une substance connue pour réduire les démangeaisons et les brûlures de la région anale. Toutefois, si la douleur persiste malgré l’utilisation de cette pommade, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant en vue de détecter l’origine du problème. 

Lire aussi 10 herbes et épices qui vous aident à rester en bonne santé

Contenus sponsorisés