Cette femme accouche de triplés alors qu'elle prend la pilule contraceptive

Cette femme accouche de triplés alors qu’elle prend la pilule contraceptive


Alors que certaines femmes peinent à tomber enceintes, d’autres parviennent à avoir des triplés tout en prenant la pilule contraceptive. Il s’agit bien de l’histoire de cette jeune maman, relayée par THE Sun, et qui démontre que même avec un moyen de contraception, certaines femmes peuvent féconder et qu’il y a toujours une exception à la règle.

Hannah Donaghue n’était pas préparée à tomber enceinte une troisième fois alors qu’elle avait déjà 2 enfants. D’autant plus que cela se produisait  toujours alors qu’elle prenait la pilule contraceptive.

Les péripéties de la jeune femme

La première fois qu’Hannah est tombée enceinte, elle avait 18 ans  alors qu’elle prenait la pilule. Elle a donné naissance à une petite fille, même si elle n’était pas totalement prête à fonder une famille. Elle s’est forcée à plus d’assiduité dans la prise du moyen de contraception mais deux mois plus tard, elle a eu la surprise de tomber enceinte. Elle ne comprenait pas ce qui lui arrivait alors qu’elle avait changé de pilule. Mais encouragée par sa mère, elle a tout de même gardé le bébé pour donner naissance à autre petite fille, âgée aujourd’hui de 8 ans. Après cela, elle avait décidé d’échanger la pilule contre l’implant contraceptif, mais ce dernier lui avait causé des problèmes de santé huit ans plus tard, ce qui l’a poussé à se tourner encore une fois vers la pilule.

Mais Hannah s’est séparée du père de ses deux filles et elle ne cherchait pas particulièrement à refaire sa vie, jusqu’à ce qu’elle rencontre Ben lors d’une soirée, avec qui elle a passé une nuit passionnée riche en ébats amoureux. Mais qu’elle n’en fut sa surprise lorsqu’elle a découvert deux semaines plus tard, après avoir eu ses règles, qu’elle était à nouveau enceinte. Elle prenait pourtant la pilule contraceptive. Et comme si sa troisième  grossesse n’était pas suffisante, elle était en plus enceinte de trois bébés après avoir été examinée par échographie. Et chaque bébé a été conçu à partir d’un ovule différent qui avait son propre placenta et liquide amniotique.

Aujourd’hui, elle se retrouve avec trois bébés qu’elle a eus par césarienne ainsi que ses deux autres filles.

Son ami est resté à ses côtés pour l’accompagner et accueillir ensemble les triplés afin de former une famille nombreuse. Le couple a fait des projets d’agrandissement de leur maison et d’achat d’une plus grande voiture pour avoir plus d’espace et assurer le confort d’une famille de sept personnes.

Peut-être que certaines femmes qui n’arrivent pas à être fertiles comme Hannah aimeraient avoir sa pilule miracle qui lui a fait l’effet inverse que d’empêcher l’ovulation !

Peut-on tomber enceinte tout en prenant la pilule contraceptive ?

Il se trouve que oui, et selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), bien que la pilule contraceptive soit efficace à 99,7%, son utilisation doit être parfaite, puisqu’elle n’est pas infaillible et peut cependant échouer dans certains cas. Et il arrive que certaines femmes ratent une dose par inadvertance ou oublient d’entamer une nouvelle boite de pilule pour qu’une grossesse inattendue se manifeste.

Les causes qui augmentent le risque de grossesse

Selon Medical News Today, il existe des situations qui peuvent engendrer une grossesse :

  • La pilule contraceptive doit être prise chaque jour et à la même heure car dans le cas contraire, le risque de grossesse augmente. En effet, il suffit d’oublier une prise pour que le niveau d’hormones s’affaiblisse ce qui peut engendrer une ovulation. Pour pallier à ce désagrément, il est possible de planifier un rappel sur le smartphone par exemple.
  • L’alcool peut aussi induire l’oubli de prendre une pilule contraceptive
  • L’association de certains médicaments avec la pilule peut réduire l’efficacité de cette dernière, comme certains  antibiotiques ou antifongiques tels que la rifampicine  ou la griséofulvine.  Les médicaments contre l’épilepsie  ou les antiviraux pour traiter le VIH, peuvent également y contribuer. Il est conseillé d’en parler au médecin traitant avant la prise de tout autre médicament.
  • Si un vomissement survient juste après avoir pris la pilule contraceptive, il y a un risque pour que cette dernière ne soit pas absorbée totalement par le corps. Dans ce cas, il est conseillé d’utiliser un moyen contraceptif supplémentaire comme le préservatif jusqu’à la fin de la plaquette.

Loading...