Ce fruit détruit les cellules cancéreuses

Sommaire

Le melon amer ou karela (Momordica charantia de son nom latin) est l’une de ces plantes dont la popularité légendaire a été corroborée par la recherche scientifique.

Cette plante appartient à la famille des vignes tropicales et subtropicales et pousse principalement en Asie, en Afrique et dans les Caraïbes. A l’origine, elle est apparue en Inde et, au XIVème siècle, a été implantée en Chine, d’où elle a commencé à se répandre dans le monde entier.

Elle est surtout connue pour son fruit, considéré comme l’un des plus amers au monde. Il est creux en coupe, avec une couche relativement fine de chair qui entoure de grosses graines plates placées au milieu.

Cette plante étrange est utilisée depuis des siècles en médecine traditionnelle asiatique et africaine, en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé, mais elle n’est apparue dans la médecine occidentale que récemment. Elle a immédiatement suscité un grand intérêt scientifique, en raison de ses nombreux bienfaits pour la santé, particulièrement ses effets sur les maladies malignes.

Une tueuse de cellules cancéreuses

De nombreuses études ont établi que les ingrédients actifs du jus de karela interfèrent avec le métabolisme du glucose des cellules cancéreuses et les affament, les privant du sucre nécessaire.

Des scientifiques de l’Université de Saint-Louis ont découvert que la chair de melon amer détruit le cancer du sein et prévient ses métastases. Une étude menée au Centre de Recherche sur le Cancer de l’Université du Colorado a confirmé que le jus de ce fruit réduit aussi le développement des tumeurs pancréatiques.

Au cours de cette étude, menée sur des rongeurs, le jus de karela a été utilisé de deux façons : directement sur les cellules d’une part ; congelé, puis pulvérisé sous la forme d’une poudre fine, d’autre part. Après 72 heures, le nombre de tumeurs avait diminué de 90 à 98% chez les rongeurs qui avaient consommé du jus de melon amer dilué dans de l’eau.

Chez les animaux nourris avec de la poudre de jus de karela congelé, les chercheurs ont constaté une réduction de 64% des cellules tumorales, soit un résultat supérieur à celui d’une chimiothérapie. De plus, le jus de melon amer n’a pas les mêmes effets secondaires nocifs que la chimiothérapie.

Les recherches ont montré qu’outre les cancers du pancréas et du sein, le jus de karela est bénéfique contre le cancer de la prostate et pour le foie, le côlon et les organes du système respiratoire. Il prévient aussi la propagation de la leucémie et du neuroblastome – tumeur endocrinienne – et stimule le système immunitaire des personnes atteintes du cancer.

Les scientifiques attribuent son pouvoir curatif aux lectines de glycoprotéine que cet aliment amer contient en grande quantité. Il agit de la même manière sur le diabète, abaissant la concentration de glucose dans le sang, et agit comme un immunomodulateur.

A côté de ses effets sur les cellules cancéreuses, le jus de melon amer :

  • Protège contre la malaria,
  • possède des propriétés antivirales,
  • soulage les problèmes de digestion,
  • aide les diabétiques,
  • aide à la perte de poids,
  • détruit les parasites intestinaux,
  • accélère la guérison des brûlures.

Attention: la consommation du jus de karela n’est pas recommandée aux femmes enceintes et qui allaitent, en raison de la présence de substances qui provoquent des contractions utérines et sont transmises à travers le lait maternel.

Lire aussi Cette vitamine peut arrêter la croissance des cellules cancéreuses !

Contenus sponsorisés