Ce qui arrive à votre corps lorsque vous vous retenez d’uriner

Vous devez aller immédiatement aux toilettes, mais parfois, vous vous retenez d’uriner pour répondre à votre dernier mail ou pour finir rapidement une de vos tâches. Il faut savoir que cette mauvaise habitude pourrait vous causer de graves problèmes de santé… Explications.

La vessie est un organe musculaire de l’appareil urinaire, elle reçoit l’urine sécrétée par les reins, pour ensuite l’évacuer lors de la miction. La vessie a une capacité de remplissage de 300 à 600 ml et une contenance plus importante chez les femmes que chez les hommes.

La miction passe par 4 étapes principales :

– La capacité physiologique de la vessie atteint 300 ml.
– Ressentir le besoin d’uriner (des influx nerveux sont transmis par les récepteurs à l’étirement de la paroi vésicale vers les centres cérébraux supérieurs).
– Le détrusor (couche musculeuse de la vessie) se contracte et le sphincter lisse se relâche (muscle qui contrôle la miction).
– La miction (relâchement du sphincter externe à travers les nerfs moteurs somatiques).

Il est vrai que l’appareil urinaire d’une personne adulte peut conserver jusqu’à environ 600 ml d’urine, mais la retenir pourrait provoquer de nombreux effets indésirables :

– Frissons
– Crampes
– Douleurs au ventre
– Douleur intense lors de la miction
– Une fièvre due aux bactéries dans l’urine qui n’ont pas été évacuées

Si vous vous retenez d’uriner souvent, vous allez augmenter le risque de plusieurs maladies graves telles que la rétention urinaire et la cystite, entre autres.

La rétention urinaire

La rétention urinaire est la difficulté, voire l’incapacité à uriner et à vider la vessie. C’est une maladie grave qui se manifeste par des douleurs intenses et un inconfort constant. Potentiellement mortelle, la rétention urinaire touche les hommes plus que les femmes et doit être absolument traitée.

La cystite

La cystite est un type d’infection urinaire qui se manifeste par une inflammation de la vessie due à la propagation de bactéries au niveau de cet organe. Elle est plus fréquente chez les femmes : leur urètre est court ce qui favorise les infections urinaires.
La cystite doit être rapidement soignée au risque de complications. En effet, l’infection peut toucher les reins et être à l’origine d’une pyélonéphrite.

Comment prévenir les infections urinaires ?

Pour prévenir les infections urinaires, il faut commencer par éviter de retenir l’urine pour éviter les problèmes de santé qui en résultent.

D’autres conseils qui peuvent vous aider à prévenir les infections urinaires :
– Boire une quantité suffisante d’eau (au moins 1,5 L par jour) et favoriser la consommation de boissons saines telles que le thé, les jus de fruits et les smoothies.
– Traiter les troubles intestinaux pouvant conduire aux infections et à la propagation de bactéries.

Pour les femmes :

– S’essuyer de l’avant vers l’arrière après avoir uriné ou être allée à la selle
– Laver ses zones intimes quotidiennement (anales et vaginales)
– Uriner après les relations sexuelles
– Éviter les produits déodorants pour les parties intimes et les douches vaginales
– Utiliser du lubrifiant en cas de sécheresse vaginale pour éviter les irritations

Pour les hommes :

– Boire assez d’eau pour réguler le flux urinaire
– Utiliser des préservatifs

Lire aussi Voici ce qui arrive à votre corps lorsque vous vous retenez d’uriner

Contenus sponsorisés