« Adieu petit ange » Forcé de jeûner par ses parents, cet adolescent meurt

Il a fini dans un état cadavérique. Découvrez l’histoire de cet enfant mort à cause de ses parents qui le forçaient à jeûner « pour le guérir » de sa maladie. Relayée par nos confrères du site britannique The Independent, cette histoire raconte la lente agonie d’un adolescent. 

Alexandru Radita. C’est le prénom de la victime de parents qui l’ont affamé et l’ont fait jeûner de force. La raison ? Ils ne croyaient pas que les médecins pouvaient guérir son diabète donc ils l’ont soigné selon leurs « croyances religieuses ».

Une mère en désaccord avec les médecins

Diagnostiqué diabétique de type 1, Alexandru devait être soumis à une hygiène particulière qu’a expliqué le médecin à sa mère. Seulement, cette dernière était en désaccord avec la conclusion du médecin. Selon les rapports, la femme a clairement parlé d’un diagnostic incorrect et a dit « qu’elle prouverait que les médecins avaient tort ». Ce désaccord vaudra à Alex de mourir alité avec une allure cadavérique à l’âge de 15 ans.  C’est une secouriste qui a révélé cette scène horrifiante en le trouvant mort dans la chambre de ses parents.

« On aurait dit qu’il était momifié » a-t-elle déclaré. Puis d’ajouter : « On ne pouvait voir de chair visible et tous les os de son visage étaient apparents ».  Au même titre que ce témoignage,  cette histoire d’infanticide glace le sang.

Alexandru
Alexandru, célébrant son 15ème anniversaire, 3 mois avant sa mort – Source : THE CANADIAN PRESS/HO-Government of Alberta

Un décès lié à une septicémie bactérienne

Témoin oculaire de cette scène horrible, la sauveteuse a fait état de plaies noires sur le visage. « Sa mâchoire avait des plaies ouvertes si profondes qu’elle pouvait voir l’os. Il ne restait plus rien de son estomac car il était tellement maigre » raconte-t-elle. Elle continue en ajoutant que ses yeux étaient ouverts mais qu’il ne respirait plus.

Selon l’autopsie, la cause du décès est une septicémie bactérienne, une maladie dont a failli mourir ce papa après s’être rongé les ongles.

Lors de cette affection, le sang n’irrigue plus les organes et peut conduire à la mort. Pour l’adolescent, cette dernière a été provoquée par la négligence et la famine infligée par les parents. Ils ont finalement été arrêtés après un procès de plusieurs mois et condamnés à la prison à perpétuité, comme cet assassin avant d’être relâché. Peu après, il a commis un autre crime.

« Ils savaient très bien »

Pour Karen Horner, juge de la Cour qui a présidé l’affaire, il n’y a pas de doute : les parents savaient très bien à quel point leur fils était malade. « Ils refusaient toujours de le soigner avec un protocole d’insuline et des soins médicaux appropriés» a déclaré la femme de loi qui persistait à dire qu’ils étaient conscients de ce qu’ils faisaient à cet adolescent.

La victime a également été isolée socialement d’autres enfants et a été scolarisé à domicile. Karen Horner le confirme :  «L’isolement intentionnel d’Alex par ses parents de toute personne qui pouvait intervenir. » Elle ajoute que ses muscles s’étaient épuisés, qu’il était couvert d’escarres douloureuses. L’une d’entre elles était si avancée que sa mâchoire était visible.

« La famille ne croyait pas aux médecins »

Les rapports de l’autopsie prouvent qu’Alexandru ne se nourrissait que d’aliments pour bébé. Quatre ans après son décès, un des frères et sœurs de la victime explique que la famille ne faisait pas confiance aux médecins en raison de croyances religieuses. Seulement, la doctrine spirituelle à laquelle adhéraient les coupables de cet homicide de premier degré ne confirme pas cette défiance envers la science.

Dérives parentales : quelles conséquences ?

Sans pour autant provoquer la mort comme pour Alexandru, l’adhésion à des pensées spirituelles extrêmes par les parents peut causer des conséquences douloureuses pour les enfants. Interrogé par nos confrères de La Croix, Philippe Parquet, psychiatre, évoque l’exemple des sectes et soutient que ces derniers sont victimes de séquelles à court et à long termes. Et pour cause, ils devront s’affranchir du gourou de leurs parents et peuvent rencontrer des difficultés pour s’émanciper.

Dans le cas de jeune Alexandru, les croyances de ses parents étaient telles qu’ils s’estimaient convaincus de pouvoir lui offrir de meilleurs soins que les professionnels de santé. Une décision malheureuse qui mènera l’adolescent à sa mort, après plusieurs années de famine et de négligence.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close