9 habitudes que vous devez adopter dès aujourd’hui pour arrêter la maladie d’Alzheimer avant son déclenchement

9 habitudes que vous devez adopter dès aujourd’hui pour arrêter la maladie d’Alzheimer avant son déclenchement


la maladie d’Alzheimer

Selon le site de l’organisation France-Alzheimer, 3 millions de personnes seraient touchées directement ou indirectement par cette maladie neurodégénérative. On parle de 225 000 nouveaux cas chaque année.  C’est la 4ème cause de mortalité dans l’hexagone, il est alors important d’adopter des habitudes pour la prévenir. Beaucoup parlent de moyens de ralentir sa progression mais il y a encore trop peu de conseils avisés sur les moyens de prévenir son apparition. Il existe des habitudes à établir pour empêcher son déclenchement. Le déclin cognitif fait souffrir le patient ainsi que son entourage aidant ou non.

Alzheimer, une maladie qui fait des ravages

La démence est l’un des symptômes les plus apparents chez les personnes atteintes d’Alzheimer. Même si la maladie neurodégénérative n’est pas seulement caractérisée par ce trouble cognitif, celui-ci est le plus handicapant pour le patient. La mémoire est la première à être touchée, entraînant d’abord des oublis d’évènements récents, de rendez-vous qui peuvent amener la personne atteinte dans un état de confusion. Au fur et à mesure de l’évolution de la maladie d’Alzheimer, d’autres champs de la mémoire sont affectés tels que la mémoire sémantique, la mémoire de travail. A un stade final, il devient difficile pour la personne atteinte d’apprendre, d’utiliser sa mémoire immédiate ainsi que de s’orienter dans le temps et l’espace. Des troubles du langage, de la reconnaissance visuelle et de l’exécution des tâches viennent s’ajouter à mesure que la maladie gagne le cerveau du patient.

Plusieurs facteurs peuvent stimuler le risque de démence chez le patient atteint d’Alzheimer comme le soulignent nos confrères du Figaro Santé. On parle de :

  • Une fonction thyroïdienne altérée
  • La dépression
  • Une faible activité physique
  • Le diabète
  • La consommation d’alcool
  • Le tabagisme
  • Des antécédents familiaux liés à la maladie d’Alzheimer

Si vous êtes concerné par ces facteurs, il est important d’adopter des habitudes pour éviter la maladie neurodégénérative et  diminuer les risques de l’apparition d’Alzheimer. Les voici.

9 habitudes naturelles pour prévenir l’apparition de la maladie d’Alzheimer

  1. Arrêter de fumer

Plusieurs chercheurs ont expliqué que le tabagisme comportait un risque accru de développer la maladie d’Alzheimer à cause du stress oxydatif et à l’inflammation inhérents au tabac. Selon cette étude, il y a une corrélation évidente entre cette mauvaise habitude et cette maladie neurodégénérative. Si vous souhaitez arrêtez de fumer, consultez un médecin.

  1. Exercez une activité physique

L’activité physique régulière est, à tous points de vue, une habitude saine pour tout le métabolisme.  Cela stimule l’apport d’oxygène vers le cerveau et aide à prévenir de nombreuses maladies. Cette expérience scientifique a prouvé les effets positifs de l’aérobic sur la maladie d’Alzheimer.

  1. Une alimentation riche en vitamine B

Pour prévenir la maladie d’Alzheimer, il est important d’incorporer des aliments riches en vitamine B.  Poissons gras, œufs, autant de produits à privilégier dans vos menus. C’est scientifiquement prouvé : une consommation de vitamine B régulière éloigne le risque de développer la maladie. En cause : la thiamine qui transforme le sucre en énergie pour le bon fonctionnement du cerveau.

  1. Consommez plus de vitamine D

C’est une vitamine fondamentale pour la fonction cognitive et mentale. Elle est produite lorsque le corps est exposé à la lumière du soleil mais peut également être synthétisée lors de la prise de certains aliments. Sardines, chocolat noir, saumon sauvage, autant de bonnes choses à privilégier dans votre régime alimentaire. Les scientifiques le confirment : la consommation de vitamine D diminue le risque de développer la maladie d’Alzheimer.  Une bonne marche au soleil régulière est une bonne habitude qui peut bénéficier à notre santé globale.

  1. Entraînez votre cerveau

Sudoku, mots fléchés, jeux impliquant la mémoire, autant de moyens de prévenir la maladie d’Alzheimer. Cette étude explique que les jeux qui impliquent la mémoire et la concentration retardent la maladie. Entraîner son cerveau sur une base régulière permet de le protéger contre la démence inhérente à la maladie.

  1. Prévenir les blessures 

Les blessures à la tête entraînent des symptômes similaires à ceux de la maladie d’Alzheimer. Certains traumatismes crâniens risquent de la développer plus tard. Il est important de bien les traiter afin d’éviter la maladie d’Alzheimer. Cette étude scientifique prouve qu’il existe un lien de corrélation entre une blessure à la tête et la maladie neurodégénérative.

  1. Contrôler sa consommation d’alcool

Une consommation excessive d’alcool peut conduire à la maladie d’Alzheimer. Si vous souhaitez arrêtez l’alcool, demandez l’aide d’un médecin.

  1. Faire des contrôles médicaux régulièrement

Le meilleur moyen de prévenir une maladie est de faire des suivis médicaux régulièrement. A raison d’une fois par an, faire des analyses pour vérifier tous les facteurs de risque comme le diabète, le manque de vitamines B et D, ou des troubles de thyroidie est judicieux pour éviter l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

  1. Ne vous isolez pas

L’isolement social est un facteur de risque pour la maladie d’Alzheimer. Continuez à avoir des relations sociales, familiales et professionnelles pour éviter de contracter cette maladie. Cela permet d’éviter la dépression qui figure parmi les facteurs de risque et aussi de garder l’esprit vif et de toujours faire travailler ses facultés cognitives.