7 choses qui arrivent à votre vagin lorsque vous arrêtez d’avoir des relations sexuelles

Pour la plupart d’entre nous, le sexe joue un rôle primordial dans une relation amoureuse. Outre la reproduction, c’est ce qui unit un couple et les fait sentir liés et connectés l’un à l’autre. Aussi, le sexe permet de secréter les hormones du « bien-être » telles que l’ocytocine et les endorphines qui nous permettent de rester dynamiques, énergiques et au summum du bonheur. Contrairement aux idées reçues, le sexe est d’autant plus important pour les femmes. Alors, voici mesdames ce qui arrive à votre vagin lorsque vous arrêtez d’avoir des relations sexuelles.

Toutes les femmes passent par des périodes d’abstinence pour toutes sortes de raisons. Parce qu’elles sont occupées, célibataires ou qu’elles ont simplement décidé de faire une pause. Si cette pause dure trop longtemps, elle peut affecter leur corps ou du moins certaines parties. 

Que se passe-t-il après une longue période d’abstinence ? 

Pour une femme, le sexe est le résultat naturel de la proximité avec son partenaire. En effet, l’intimité physique est un langage en soi et les femmes l’utilisent pour exprimer leur amour et leur désir envers leur homme. 

Aussi, pour les femmes, le sexe est tout aussi important que pour un homme. Il diminue l’anxiété et le stress et permet à la femme de se sentir satisfaite et épanouie dans sa vie. Outre les bienfaits psychologiques, le sexe a également un impact sur votre anatomie. Décryptage avec la sexologue Dr Jess pour Self

1)    Votre vagin ne se resserre pas !

Avant d’aller plus loin dans cet article, il fallait absolument s’arrêter sur ce mythe. Le fait de ne pas avoir de rapports sexuels pendant une longue période ne resserre pas votre vagin et ne fait en aucun cas réapparaitre votre hymen. Alors, si vous avez l’impression que votre vagin est plus serré après une longue période de sècheresse, détendez-vous et utilisez simplement du lubrifiant en attendant de faire monter l’excitation. 

2)    Vous aurez besoin de plus de temps avant d’atteindre l’orgasme 

C’est simplement une histoire de lâcher prise. Lorsque vous n’avez pas eu de relation sexuelle depuis un moment, vous avez tendance à vous crisper et à être moins détendues. En fait, une partie de votre cerveau se ferme pendant la réponse orgasmique, il est donc important de se laisser complétement aller aux sensations sexuelles que vous ressentez. 

3)    Votre réponse sexuelle n’est plus la même 

Pendant une période d’abstinence, vous aurez plus tendance à avoir recours à des jouets sexuels par exemple. Des recherches ont montré que les personnes qui avaient récemment utilisé un vibrateur avaient obtenu un index de la fonction sexuelle féminine (FSFI) plus élevé que les autres. Cet index comprend 6 dimensions de la fonction sexuelle féminine : le désir, l’excitation, la douleur, la lubrification, la satisfaction et l’orgasme. Ainsi, les chercheurs ont pu constater qu’il était possible que certains changements dans les habitudes sexuelles puissent impacter sur le fonctionnement sexuel. 

4)    Vos symptômes prémenstruels changent 

Après une longue période d’abstinence, vous risquez de ressentir plus de crampes lors de vos menstruations. En fait, les orgasmes ont un effet palliatif sur le corps et permettent par conséquent de soulager les douleurs. 

5)    Votre vagin devient plus étroit 

Votre vagin ne se resserre pas mais il devient tout de même plus étroit. C’est la raison pour laquelle nombreuses sont celles qui se plaignent de rapports sexuels douloureux après une longue période d’abstinence. Néanmoins, l’anxiété joue également un rôle dans cette douleur. Alors, après un long moment d’abstinence nous vous conseillons de prendre tout votre temps lors des préliminaires afin de vous aider à vous détendre.

6)    Vous sécrétez moins de cyprine 

Un manque de sexualité entraine une sécheresse et une réduction de la production de cyprine (sécrétion vaginale liée à l’excitation). Encore une fois, les préliminaires ont ici une grande importance.

7)    Vous vous sentirez quelque peu mal à l’aise

En fait, comme le vagin devient un peu plus étroit après une longue période d’abstinence, la relation sexuelle peut être quelque peu inconfortable. Néanmoins, l’élasticité revient très vite et il suffit simplement de prendre du temps pour une stimulation et une lubrification sexuelle afin de profiter d’un moment des plus agréables. 

Contenus sponsorisés
Loading...
Close