Télétravail : combien cela coûte-t-il de garder un ordinateur allumé ?

Travailler à domicile est devenu de plus en plus populaire dans la plupart des milieux professionnels, mais cela implique des coûts supplémentaires, à savoir la consommation d’électricité lors de l’utilisation de votre ordinateur, notamment.

Dans le contexte actuel, de plus en plus de personnes prêtent attention à leur consommation d’énergie, notamment lorsqu’elles travaillent à partir de leur domicile. Voici donc, le prix à payer lorsque vous télétravaillez en laissant vos équipements allumés.

Quel est le coût du travail à domicile lorsque les ordinateurs restent allumés ?

Télétravail

Télétravail. Source : spm

Ce n’est pas un secret, la pandémie de Covid-19 a popularisé le télétravail qui s’est dès lors, démocratisé dans la plupart des entreprises. En effet, les employeurs ont remarqué que leurs salariés étaient plus productifs lorsqu’ils étaient en télétravail. Mais si d’un côté, les salariés en télétravail réalisent des économies notamment en matière de transport, ils doivent de l’autre, prendre en charge certaines dépenses, concernant l’électricité, les fournitures ou encore le chauffage. Découvrez dès lors, quel est le coût du travail à domicile lorsque les ordinateurs sont allumés.

Lire aussi : Escroquerie des faux SMS bancaire, vous cliquez sur le lien : ils vident votre compte bancaire

  • La consommation des ordinateurs en télétravail dépend de nombreux facteurs

Un ordinateur

Un ordinateur. Source : spm

En travaillant à son domicile, le salarié doit prendre en charge certains coûts relatifs à l’équipement qu’il utilise ainsi que sa consommation énergétique. À titre d’exemple, la consommation électrique d’un ordinateur utilisé à temps plein deux jours par semaine oscille entre 20 et 50 euros par anen fonction du type d’ordinateur et des périphériques associés.

Quels sont les autres coûts du travail à domicile ?

Personne en télétravail

Personne en télétravail. Source : spm

Le travail à domicile peut engendrer de nombreux frais pour les salariés. En moyenne, ces frais s’élèvent à100 euros par mois. Cette somme prend en considération les frais courants, à savoir l’électricité, le chauffage, l’eau, les WC, le café, sans oublier les fournitures (papeterie et cartouches d’imprimantes). Ces dépenses ont été calculées en fonction de la surface du logement, de la mise à disposition ou non de tickets restaurant et l’achat de fournitures entre autres, tout en déduisant les frais d’essence ou de transport. Un salarié en télétravail dans un logement de 100 m² sans tickets restaurant, dépenserait en moyenne 136,80 euros par mois en comptant les frais de nourriture, de chauffage, d’électricité et d’eau.

Lire aussi : Utilisez-vous WhatsApp ? Vous devriez vous méfier de cette copie qui pirate vos téléphones et vole vos données

  • Le chauffage est l’un des plus grands postes de dépenses du travail à domicile

En travaillant à domicile, c’est le chauffage qui risque de faire augmenter vos frais. Si la surface de votre logement avoisine les 150 m², 20 jours de télétravail à raison de 8 heures par jour, pourraient vous coûter 48 euros par mois. Les frais d’électricité, d’eau, de chauffage peuvent aller de 13 à 174 euros par mois, pour les logements plus grands. À noter toutefois, que la plupart des salariés en télétravail réalisent des économies et que ces dernières s’élèvent à 160€ par mois. Même si le travail à domicile peut engendrer des frais, le salarié peut donc réaliser des économies et même avoir droit à des remboursements, si l’entreprise le juge nécessaire.

Le salarié en télétravail peut également demander une compensation forfaitaire à son employeur pour rembourser ses frais. L’ANI (Accord National Interprofessionnel) indique que l’employeur doit prendre en charge les dépenses engagées par le salarié pour les besoins de son travail.

Lire aussi : Laissez toujours du citron dans la voiture : cela peut vous épargner un grand problème !

Contenus sponsorisés