Pourquoi faut-il ajouter du vinaigre à l’eau de cuisson du riz ? Quand vous le saurez, vous le ferez toujours

Naturellement riche en fibres et en vitamines, notamment du groupe B, ainsi qu’en minéraux, le riz est une céréale aux multiples vertus qui accompagne parfaitement plusieurs plats variés. Cependant, pour obtenir une bonne texture et une saveur unique, vous pouvez ajouter pendant la cuisson, un ingrédient de cuisine incontournable. On vous dit tout.

Le riz fait partie des céréales les plus consommées dans le monde. Ces petites graines aux formes variées trouvent toute leur place dans nos assiettes salées et sucrées. Cependant, un problème courant est souvent constaté après la cuisson : le riz est soit trop cuit ou pas assez, soit trop collant ou encore fade.

Quel ingrédient faut-il ajouter pendant la cuisson pour un riz parfaitement cuit ?

Certaines astuces simples peuvent rendre un plat ordinaire véritablement exquis. C’est le cas par exemple de la cuisson du riz qui peut être parfaitement réussie avec un seul ingrédient de cuisine. Simple et accessible, il vous aidera à obtenir un plat de riz particulièrement savoureux.

  • Le vinaigre de vin pour un riz qui ne colle pas

Verre de vinaigre sur une assiette de riz blanc

Verre de vinaigre sur une assiette de riz blanc. Source : spm

Une fois la cuisson du riz entamée, il n’est pas rare que les graines finissent par coller à la casserole. En plus de laisser un goût désagréable de brûlé, cela peut gâcher totalement votre risotto ou votre plat de viande ou de poisson. Pour y remédier, il est possible d’ajouter un seul ingrédient : le vinaigre de vinVersez une cuillère à café de ce produit dès que l’eau de riz commence à bouillir. Egouttez le riz puis assaisonnez votre plat comme prévu.En procédant ainsi, le riz sera non seulement d’une blancheur éclatante mais conservera son moelleux. Il est possible d’utiliser le vinaigre de riz, moins acide, pour obtenir les mêmes résultats. Il suffit de compter 3 volumes de riz pour un volume de vinaigre de riz et le tour est joué !  Autre astuce complémentaire : couvrez le riz vinaigré avec un torchon mouillé au moins deux heures pour préparer des sushis fait-maison. Ne le laissez surtout pas sécher à l’air libre ou au réfrigérateur.

Autres astuces pour réussir la cuisson du riz

Vous l’aurez compris, le riz a souvent tendance à coller à la cuisson à cause de son amidon. Outre l’astuce du vinaigre de vin, il existe plusieurs façons pour un riz parfaitement cuit.

  • Utiliser le citron pendant la cuisson du riz

Jus de citron

Jus de citron. Source : spm

Avant de commencer, il est essentiel d’effectuer un rinçage à l’eau claire afin de retirer une partie de l’amidon. En procédant ainsi, vous réduisez les chances que le riz colle pendant la cuisson. Ensuite, remplissez une casserole d’eau puis ajoutez le riz. Une fois l’eau de cuisson arrivée à ébullition, ajoutez une cuillère à café de jus de citron dans la casserole en remuant en douceur. Le citron va ainsi empêcher le riz de coller tout en lui donnant une douce saveur d’agrume. Il est possible d’ajouter à nouveau un peu de citron sur le riz avant de le servir.

  • Opter pour la méthode de cuisson du riz à la vapeur

Cuisson à la vapeur

Cuisson à la vapeur. Source : spm

Pour obtenir un riz qui ne colle pas, il est essentiel de suivre certaines étapes essentielles. Versez d’abord le riz dans une casserole d’eau bouillante et salée puis remuez jusqu’à ce que l’eau recommence à bouillir. Sur feu doux, laissez le riz cuire lentement à demi couvert. Versez le riz al dente dans une passoire métallique, rincez puis égouttez. Ajoutez ensuite, le sel, l’huile ou d’autres arômes selon vos préférences. Placez la passoire sur une casserole remplie d’eau et réchauffez le riz en douceur le riz et à couvert. Remuez de temps à autre. Votre riz sera aromatisé et ne collera pas.

Vous avez désormais pris connaissance des principales techniques de cuisson du riz. Si par inadvertance votre riz sent le brûlé après la cuisson, il est possible d’éliminer cette odeur désagréable en le rinçant puis en le remettant dans une casserole avec de l’eau du pain et du sel. Après cinq minutes, vous aurez rattrapé le goût désagréable de brûlé de votre riz.

Lire aussi L’astuce de Julie Andrieux pour faire de délicieuses pâtes sans les faire bouillir dans l’eau

Contenus sponsorisés