Les factures de chauffage vont augmenter cet hiver : Voici l’astuce pour consommer moins tout en gardant la maison au chaud

L'hiver est souvent synonyme de grand froid, une période durant laquelle les températures peuvent enregistrer de très fortes baisses durant plusieurs jours. Une situation qui nécessite généralement un système de chauffage performant. Mais faire fonctionner le chauffage à plein régime, pourrait faire exploser votre facture d’électricité. Voici donc quelques conseils afin de faire des économies sans pour autant réduire le thermostat.

Faire des économies de chauffage sans frissonner, c’est tout à fait possible et envisageable. Comment ? La réponse se trouve dans cet article.

Comment faire des économies de chauffage sans avoir constamment froid ?

Plus qu’un constat, c’est un fait. Les prix de l’énergie, gaz, fioul et électricité sont en constante augmentation. Quelles que soient les raisons derrière cette hausse, la production de chauffage représente les deux tiers de la facture énergétique d’un logement. Une dépense importante pour la majorité des foyers en France. Une situation qui n’est pas prête de s’améliorer et qui peut pousser certains à se passer de chauffage durant tout le mois d’hiver. Pour autant, il est tout à fait possible de réduire vos dépenses en matière de chauffage et éviter ainsi que vos frais d’énergie ne s’envolent par la même occasion. Pour y parvenir, il vous suffit simplement d’adopter des éco-gestes au quotidien pour une consommation plus responsable. Des habitudes qui vous permettront d’alléger vos factures d’énergie en réalisant des économies loin d’être négligeables.

Bien se réchauffer en hiver

Bien se réchauffer en hiver. Source : spm

Calfeutrer portes et fenêtres pour réduire les frais de chauffage

L’une des premières actions à envisager afin de réduire vos frais de chauffage et de réaliser ainsi des économies d’énergie, est d’optimiser l’isolation de vos fenêtres et de vos portes. En effet, ces équipements peuvent présenter des fissures ou des joints usés et déchirés favorisant l’entrée de courants d’air froid. Il suffit dans ce cas, d’inspecter le cadre de vos fenêtres et de vos portes, à la recherche de la moindre faille. Pour y remédier, il est possible d’améliorer l’étanchéité des fenêtres et des portes. Vous pourrez donc envisager la pose de joints de calfeutrage sur la bordure des fenêtres ou les côtés de la porte, en optant pour des joints en mousse, en caoutchouc ou en silicone. Bien qu’il soit plus abordable et plus facile à installer, le joint en mousse est considéré comme le moins résistant, de par son côté adhésif qui n’assure pas une isolation optimale. Le joint en caoutchouc est quant à lui plus résistant et plus efficace en matière d’isolation et peut être installé de plusieurs manières : collé, agrafé ou cloué. Pour sa part, le joint en silicone est celui qui présente le plus de garanties contre les infiltrations d’eau et les déperditions de chaleur, en étant appliqué à l’aide d’un pistolet.

Malgré tout et avant d’effectuer votre choix, pensez à vérifier la compatibilité de votre équipement, bois, aluminium ou PVC avec le type de pose envisagée, ainsi que l’épaisseur et la longueur des joints que vous souhaitez utiliser sur l’ensemble de l’encadrement.

Isolation d’une fenêtre avant l’arrivée de l’hiver

Isolation d’une fenêtre avant l’arrivée de l’hiver. Source : spm

Entretenir votre équipement pour faire baisser la facture de chauffage

Pour alléger vos factures d’énergie, utiliser efficacement votre chauffage ne suffira pas si vous ne pensez pas à entretenir votre équipement. En effet, il est conseillé de dépoussiérer régulièrement vos radiateurs afin qu’ils fonctionnent correctement. En effet, l’accumulation de poussière au sein de cet équipement, qu’il soit électrique ou à système d’eau chaude, empêche la bonne circulation de la chaleur au sein de votre intérieur. Votre radiateur devient dès lors moins efficace et est contraint de consommer de l’énergie supplémentaire afin de mieux fonctionner. Il en va de même pour les chaudières, cet équipement doit être entretenu annuellement en faisant appel à un professionnel agréé. Cela permettra d’assurer son bon fonctionnement et éviter toute surconsommation d’énergie.

Enfin, n’oubliez pas de faire ramoner votre cheminée. Cette action permettra non seulement d’éviter tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone et d’incendies, dû à un encrassement de la cheminée, mais également de réaliser des économies d’énergie. N’hésitez donc pas à vous tourner vers un ramoneur détenant une qualification professionnelle ainsi qu’un agrément l’autorisant à exercer cette activité.

Ramonage d’une cheminée

Ramonage d’une cheminée. Source : spm

Par ailleurs, vous pouvez toujours faire appel à un technicien, qui muni d’une caméra thermique permettra de tester la qualité de l’isolation et de localiser les zones d’infiltration d’air extérieur et intérieur et mettre ainsi le doigt sur les éventuelles déperditions énergétiques. Il vous aidera à trouver des solutions adaptées à votre logement, vous permettant de réaliser de sacrées économies au passage.

Lire aussi Un moyen économique de chauffer la maison sans utiliser le chauffage centrale – mais avec un avertissement de sécurité

Contenus sponsorisés