Un remède maison contre les pucerons : ce produit ne coûte que quelques centimes et vous l’avez dans votre cuisine !

Vos plantes sont victimes d'une invasion de pucerons? Il faut vite remédier au problème pour ne pas aggraver la situation. Vos végétaux risquent d'en souffrir beaucoup plus que vous ne l'imaginez. Si vous êtes hostiles aux pesticides classiques, certains remèdes naturels peuvent être très efficaces pour lutter contre ces ravageurs. Il faut bien prendre conscience qu'une attaque de pucerons est à la fois nocive pour vos plantations dans le jardin et pour vos plantes d'intérieur. Ces insectes se reproduisent très rapidement et se nourrissent du jus des végétaux. Découvrez vite comment protéger vos plantes !

Le puceron est un insecte « piqueur-suceur de la famille des Aphidoidés. Il existe près de 5000 espèces dans le monde. Ces nuisibles herbivores font beaucoup de dégâts sur les plantes et finissent par les détruire. En effet, ils se nourrissent de leur sève en perforant les feuilles pour en avaler le jus. Ils arrivent en force dès le printemps et se logent du côté des plantes, aussi bien à la maison, dans le jardin que dans les serres domestiques. Pour garder vos plantes en bonne santé, il est urgent de trouver des solutions radicales pour combattre ce fléau.

Des pucerons sur les plantes

Des pucerons sur les plantes – Source : spm

Comment repérer les premiers signes de l’arrivée pucerons ?

Une infestation apparaîtra assez rapidement si vous surveillez régulièrement vos plantations dans le jardin et vos plantes d’intérieur. Il faut surtout vérifier le dos et les tiges ombragées des plantes saines au fur et à mesure de leur croissance. L’inconvénient majeur, c’est qu’il est difficile de détecter leur présence sans une inspection minutieuse. En effet, vous risquez de ne pas les remarquer lors de l’arrosage ou de l’exécution de certaines tâches superficielles dans le jardin.

Si vous ne voyez pas de pucerons au premier coup d’œil, vérifiez toujours sous les feuilles pour vous assurer qu’ils ne sont pas dans les parages. Sachant qu’ils ne sont pas les seuls à ravager vos plantes, il existe tout un palmarès d’insectes nuisibles qui déclenchent des maladies.

Les pucerons adorent les jus de plantes fraîches dont ils se nourrissent. Notamment celui qui découle des vignes, des tiges, des fleurs, des fruits, des bourgeons, des feuilles et, dans certains cas, même des racines. A noter qu’ils préfèrent les nouvelles pousses tendres et juteuses. Soyez donc très vigilants et tentez toujours de les repérer pour les bannir de l’environnement !

Vaporiser les plantes

Vaporiser les plantes – Source : spm

Comment préparez un spray pour combattre les pucerons ?

Avant d’envisager l’utilisation des pesticides chimiques et autres préparations spéciales, souvent nocives pour la nature, il serait bon d’utiliser des solutions naturelles et sûres sous forme de produits faits maison. Parmi les ingrédients écologiques plébiscités pour la lutte contre les pucerons, on retrouve le vinaigre. C’est un excellent moyen de chasser ces parasites de votre jardin. Il suffit de diluer le vinaigre dans l’eau, de préférence dans la proportion 1:10. Il est important de ne pas faire l’inverse !

Versez simplement le mélange dans un vaporisateur et aspergez les plantes infectées par les pucerons. Faites-le aussi souvent que possible pour éradiquer ce problème.

Comment combattre les pucerons naturellement ?

A noter que les méthodes naturelles de lutte contre les pucerons sont non seulement économiques, mais aussi écologiques, donc sans danger pour vos plantes ni pour les autres insectes. Mieux vaut donc n’appliquer lesproduits chimiques qu’en dernier recours. Rappelez-vous que ces derniers sont les ennemis mortels des abeilles. Il faut donc éviter d’en abuser !

L’autre ingrédient naturel que nous allons vous proposer comme remède maison n’est autre que l’oignon. La décoction de ce condiment a un effet protecteur et préventif contre certaines maladies fongiques.

Comment le préparer ?

1. Dans une casserole, versez 1 litre d’eau et rajoutez 3 oignons en fines tranches (sans les éplucher).
2. Faites cuire pendant 15 minutes.
3. Une fois que la préparation a refroidi, versez le mélange dans un pulvérisateur.
4. Vaporisez la décoction d’oignon sur les plantes à risque.

Répétez le traitement tous les 3 jours. Si vous n’avez pas d’oignon sous la main, cela fonctionne aussi avec l’ail qui agit également comme un répulsif naturel. Pour préparer la décoction d’ail, faites tremper 5 gousses hachées dans un litre d’eau pendant 24h. Ensuite, faites bouillir la solution pendant 15 minutes et filtrez. Attendez qu’elle refroidisse et pulvérisez directement sur les pucerons.

Lire aussi Versez du curcuma sur vos plantes et voyez ce qui se passe. Le remède préféré des jardiniers expérimentés

Contenus sponsorisés